CHRONIQUE / REVIEW

tom slatter

murder and parliament

Releases information

Release date: December 1, 2017

Format: Digital, CD

Label: Bad Elephant Music

From: Royaume-Uni / UK

9,0

Denis Boisvert - April 2018

TRANSLATED REVIEW (GOOGLE TRANSLATE) BELOW FRENCH TEXT !

CHRONIQUE / REVIEW

CD

 

Brave et intrépide. TOM SLATTER plus connu pour sa voix et ses thèmes STEAMPUNK prend le risque de faire un album instrumental. Il ose aussi retranscrire des pièces classiques qu’il avait composée à l’école comme un solo de harpe ou un quatuor pour instruments à corde en rock progressif. J’avais des doutes en partant mais ils ont été rapidement effacés. MURDER AND PARLIAMENT est un album rafraîchissant qui doit sortir de l’ombre.  De l’aveu de l’artiste lui-même, ce projet solo donne beaucoup de latitude à l’excellent bassiste ALUN VAUGHN et à la violoniste CHRISSIE CAUFIELD et le résultat est là. En passant le nom du groupe fait allusion indirecte à un passage de l’oeuvre de NEIL GAIMAN (‘murder of crows and parliament of rooks’) ces noms plutôt sinistres qu’on donne à des rassemblements de corbeaux. 

 

Mais retournons à la musique. Cet album est riche, complexe et très bien balancé. Certains passages m’ont rappelé du KING CRIMSON période STARLESS. Les claviers sont très subtils et expressifs et on ressent vraiment la structure classique sous-jacente. Chaque morceau offre un tableau différent. Quelquefois du vieux matériel recyclé reste du vieux matériel mais pas ici. SLATTER utilise toute son expérience, son savoir technique et son jeu surprenant pour sublimer le tout.

 

Dans le détail voici ce que ça donne. On ouvre avec un ‘Scattering’ répétitif et ‘heavy prog’ ou se chevauchent des riffs et des percussions électroniques intéressantes qui met le table pour la suite. ‘Crookedness’ qui suit commence dans le même tempo mais se radoucit et offre une mélodie et des claviers à la TONY BANKS qui aurait pu figurer sur TRICK OF THE TAILS. Excellent mélange de métal et de prog symphonique. ‘Grey Malkin’ est un peu bruyant mais riche en surprises. ‘Kettle and Cauldron’ est brillant. Sur un thème symphonique délicat se brode une trame un peu jazzée mystérieuse avec encore ces séquences percussives très entraînantes. Le solo de harpe est ressuscité via des synthés, très réussi!  ‘Firecrackers’ est probablement le quatuor à cordes remanié et montre une belle complicité entre la basse et la guitare et le violon. ‘Embers’ est un morceau plus spirituel qui met en évidence le violon mélancolique et traduit sûrement l’atmosphère d’un feu qui s’éteint doucement. Lent et majestueux, un de mes favoris. ‘Clamour’ revient à du rock plus reconnaissable mais encore ici traité avec sensibilité. On ferme la marche avec le curieusement titré ‘They Broadcast My Birthday on a Number Station’ une balade rock mélodique et inventive qui vous donne envie de chanter et qui tire le rideau sur une note heureuse.

 

Donc un album riche en tonalités, complexe à souhait, moderne et contemporain, qui me fait penser un peu a ces sculptures faites de boulons et autres pièces de métal recyclé qui compose une murale surprenante. Procurez-vous l’album et donnez-lui une écoute attentive. Vraiment MR SLATTER vous m’impressionnez.

 

PISTES / TRACKS

 

1. A Scattering (8:28)

2. Crookedness (4:52)

3. Grey Malkin (4:50)

4. Kettle and Cauldron (3:05)

5. Firecracker (5:02)

6. Embers (6:43)

7. Clamour (4:53)

8. They Broadcast My Birthday On A Numbers Station (5:29)

Musiciens / MUSICIANS :

 

Tom Slatter: Guitars, Keyboards, other instruments and Percussion.

Alun Vaughn: Bass Guitar

Chrissie Caulfield: Violin

FOLLOW US

  • Facebook Classic

CONTACT US

CRÉÉ ET MAINTENU PAR PROFIL - 2018

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now