CHRONIQUE / REVIEW

spiral Key

an error of judgement

Releases information

Release date: January 19, 2018

Format: Digital, CD

Label: Pride and Joy Music

From: Royaume Uni / UK

8,9

Marc Thibeault - May 2018

TRANSLATED REVIEW (GOOGLE TRANSLATE) BELOW FRENCH TEXT !

CHRONIQUE / REVIEW

CD

 

Deuxième album en cinq ans du duo britannique et une évolution remarquable en tout point! D’abord, le chanteur David McCABE a pris le contrôle de sa voix pour devenir un chanteur hors pair qui maitrise sa voix au point de pouvoir nous embarquer dans l’atmosphère des pièces. Fini aussi les chants en duo, Dieu merci! Ensuite, les musiciens ont beaucoup plus puisé dans leurs influences: tantôt DREAM THEATER, tantôt VANDEN PLAS, mais, surtout, THRESHOLD. Une musique qui nous accroche pour pratiquement toute la durée de l’album. Avec des histoires d’horreur ou Fantastique un peu tordues ou des chansons de ralliement, le duo a réussi à faire un album qui devrait plaire à beaucoup de monde. Vraiment quelque chose à écouter!

 

La pièce «Reason Revolution» débute l’album comme un cri de ralliement. Un peu sombre mais avec un riff de guitare qui accroche, le changement soudain d’un riff lourd à un bout plus mélodique hausse d’un cran la puissance de la pièce. J’adore! Ensuite vient une autre perle: «Dark Path», avec l’intro à la guitare électrique fait par nul autre que John MITCHELL (KINO, ARENA, IT BITES). Encore une fois, c’est sombre et lourd mais le refrain remonte le degré d’intensité. Ça ressemble à du THRESHOLD mais avec une ‘twist’ VANDEN PLAS. Une de mes multiples préférées! Puis, «Freeze Time» nous garde dans le créneau de la pièce précédente mais avec l’influence plus présente de VANDEN PLAS et avec une touche de THRESHOLD. Quoi bonne, c’est la pièce la moins forte de l’album. La pièce «Hollywood Dreams» est une autre excellente pièce un peu sombre et avec ses contretemps et un riff lourd. Encore ici, le refrain vient rehausser la pièce en étant complètement différent du reste. Hé oui, encore une de mes préférées! Le chanteur Miguel ESPINOZA (PERSEFONE) prête sa voix à la pièce «Possessive». Le début est assez trompeur: un peu Symphonique puis avec un style assez «Radio Friendly», ça change soudainement pour un ‘riff’ lourd et on retombe dans le style THRESHOLD. Le style musical change plus loin pour un Prog-Rock avec une tangente Symphonique pompeuse. On n’a pas l’impression que la pièce dure 9 :15 tant on embarque dans la musique et l’histoire (pour ceux qui comprennent l’anglais). Excellente pièce! «West Facing» aurait pu être joué par THRESHOLD ou VANDEN PLAS et l’on n’aurait pas pensé que ça fut créé par SPIRAL KEY! J’aime bien le petit intro de guitare agréable qui revient nous hanter vers la dernière minute. Une autre excellente pièce! J’adore le riff de la pièce «Sanctimonious»: très THRESHOLD, mais croisé avec du DREAM THEATER, et la voix de M. McCABE qui a un sentiment d’urgence. Le bout plus Symphonique avec le riff lourd me fait un peu penser à du DT. J’ai hoché la tête pratiquement tout le long tant j’ai embarqué! On termine l’album avec la pièce «Dead End»: une autre perle musicale qui nous agrippe et transporte avec elle jusqu’à la fin.  

 

Très Prog-Rock, un peu Symphonique, mais, surtout, lourd et entrainant! Pour les fans de THRESHOLD d’abord et avant tout, mais aussi VANDEN PLAS et, dans une moindre mesure, DREAM THEATER.

 

PISTES / TRACKS

 

1. Reason Revolution (3:46)
2. Dark Path (6:06)
3. Freeze Time (5:40)
4. Hollywood Dreams (5:36)
5. Possessive (9:16)
6. West Facing (5:51)
7. Sanctimonious (5:08)
8. Dead End (5:47)

Musiciens / MUSICIANS :

 

David McCABE / Vocals, guitars, keyboards, programming
Ken WYNNE / Bass, vocals, keyboards, programming
Chris ALLAN / Drums


With:
Miguel ESPINOZA / Vocals (5)
John MITCHELL / Guitar solo (2)
Dan CARTER / Guitar solo (7)

FOLLOW US

  • Facebook Classic

CONTACT US

CRÉÉ ET MAINTENU PAR PROFIL - 2018

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now