CHRONIQUE / REVIEW

shob

karma obscur

Releases information

Release date: April 1, 2018

Format: Digital, CD

Label: Auto-Production / Self Released

From: France

9,4

Guillaume Desmeules - June 2018

TRANSLATED REVIEW (GOOGLE TRANSLATE) BELOW FRENCH TEXT !

CHRONIQUE / REVIEW

CD

 

Geoffrey NEAU, mieux connu sous SHOB, est un bassiste et compositeur Neo-Bordelais ayant participé dans de nombreux projets, dont le groupes métal ETHS entre 2007 et 2011, avant de commencer à composer ses propres chansons. Avec l'aide de quelques amis musiciens, il sorti son premier album, “Pragmatism”, en 2015. Qualifiant sa musique de dark funk progressif, ce premier effort l'est effectivement d'un bout à l'autre avec quelques passages jazz. Trois années passèrent et SHOB nous revient avec un 2ème  album, “Karma Obscur”, avec cette fois-ci 16 musiciens invités en tout.

On commence le tout avec un “Hors d'oeuvre” qui mélange savamment le funk et le hip hop avec la participation de Monkey D BEASTY au beatbox avant de nous amener directement vers le prochain morceau, “Straight Ahead”, qui nous montre un peu plus dans quel bateau on embarque. Après une introduction très sombre faisant un peu penser à KORN, le rythme se transforme en jazz-rock pour ensuite devenir beaucoup plus rock frôlant le métal progressif bien gras. Puis, vint la seule pièce chantée de l'album, “Except I'm 65”, qui commence en pure jazz avec la voix de Laurène PIERRE MAGNANI qui forme un unisson parfait en harmonie avec les autres instruments par moment. Rendu à mi-parcours, le ton redevient rageur et devient du funk métal faisant fortement référence à RAGE AGAINS'T THE MACHINE avec la venue de solo de guitare très virtuose ici et là en surplus ; il n'y a pas à dire, l'homme sait surprendre! “Enclosures” suit le bal funky avec un rythme très groovy avec les cuivres qui donnent un aspect à la Frank ZAPPA période ''Hot Rats''par moment. “Karma Obscur”, comme le titre le dit, met le ton un peu plus sombre avec une basse presque inquiétante. L'ajout du clavier amène un aspect beaucoup plus prog et la batterie de Morgan BERTHET accompagné des percussions de Ludovic LESAGE s’agencent à merveille pour donner un merveilleux résultat qui s'estompe malheureusement trop vite.  Les percussions de LESAGE apportent d'ailleurs un aspect musique du monde très entrainant à chacune de ses participations dans l'album.

S'imbriquant tel un casse-tête, certaines pièces me font penser à de longues suites divisées en plusieurs chansons avec des finales qui se terminent par une courte note, comme si celle-ci était incomplète, pour ensuite commencer la suivante. On a donc droit pour la seconde moitié de l'opus à du jazz fusion qui progresse peu à peu en funky très noir pour certaines pièces, les très inquiétantes “Rusty Dog”, “Green Elephant” et ''The Professor'', ou vers une bouchée de groovy bien équilibrée à d'autre moment, les très dansantes “The Right Move” et ''Divergence'' qui se termine un petit peu plus brutalement par contre pour cette dernière. “Action Mutante” commence en jazz rock comme il s'en faisait autrefois, on sent même à certain moment, ainsi que sur la pièce ''Dissection'', une influence bien senti de WEATHER REPORT et surtout de leur bassiste Jaco PASTORIUS, pour se métamorphoser tranquillement en un ravage rock technique incroyable. ''Sulfur'' fini le tout en ce que je pourrais qualifier de jazz rock progressif avec une pelletée de mélodies techniques.

On aperçoit une évolution remarquable entre les deux albums et un penchant beaucoup plus considérable vers le jazz rock à saveur funk de la part de SHOB sur celui-ci. Sachant que l'homme à étudier à la ''Music Academy International'' pour se perfectionner étant plus jeune, on sait qu'on ne pouvait ressortir une fois de plus sans un album professionnel frôlant la perfection tant au niveau musical qu'au niveau de la production. Et les musiciens qui l'accompagnent en est pour quelques chose aussi : l'homme à sût s'entourer de personnes aussi bourrées de talents que lui! J'aurais tout de même aimé un peu plus de risques musicaux mais pour le style funk et jazz rock, cet album est une surprise dans le genre qui mérite d'être écouté et réécouté.

 

PISTES / TRACKS

 

1. Hors d'oeuvre (2:03)

2. Straight Ahead (5:25)

3. Except I'm 65 (4:45)

4. Enclosures (5:19)

5. Karma Obscur (4:18)

6. Rusty Dog (5:36)

7. The Right Move (4:54)

8. Green Elephant (5:15)

9. The Professor (4:23)

10. Divergence (5:30)

11. Action Mutante (3:55)

12. Dissection (5:26)

13. Sulfur (5:04)

Musiciens / MUSICIANS :

 

Bass : Shob
Drums : Morgan Berthet
Guitars : Denis Cornardeau, Gabriel Druot, Jean Loup Siaut, Pierre Danel
Keyboards : Jorris Guilbaud, Vincent Vilnet, Tony Lavaud, Robin Magord
Vocals : Laurène Pierre Magnani, Monkey D Beasty
Trumpets : Rémy Béesau, PJ Ley
Trombone : Olivier Miqueu
Sax : FM Moreau
Jumbe/Congas : Ludovic Lesage

FOLLOW US

  • Facebook Classic

CONTACT US

CRÉÉ ET MAINTENU PAR PROFIL - 2018

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now