top of page

CHRONIQUE / REVIEW

magnolia

con fuoco

Releases information

Release date: December 1, 2017

Format: Digital, CD

Label: Lizard Records

From: Italie / Italy

9,5

Philippe André - January 2018

TRANSLATED REVIEW (GOOGLE TRANSLATE) BELOW FRENCH TEXT !

CHRONIQUE / REVIEW

CD

 

Le nouvel album de MAGNOLIA ou le retour du progressif italien au plus haut niveau. Chers lecteurs vous allez vous dire, le chroniqueur de profilprog.com, il a pété les plombs, il a mis la conclusion avant de nous parler du disque ? Alors ? Oui et non car l'objectif est avant tout que vous ayez toutes et tous la curiosité d'aller jeter une oreille attentive à ce "Con Fuoco". L'album précédent "La Zona d'Ombra" m'avait laissé une impression mitigée, c'était un bon album mais auquel il manquait quelque chose, une unité certainement. "Con Fuoco" n'est pas un album conceptuel mais il a une forte ligne directrice qui ressemble à une mise en garde contre tous les régimes politiques oppressants d'hier et d'aujourd'hui, une sorte de révolution mue par la musique et nous allons le voir par le talent de ce gang transalpin auquel il aura fallu cinq pleines années pour développer ce que nous avons entre les esgourdes...

Après une bonne mise en bouche instrumentale avec le titre éponyme "Con Fuoco", histoire de bien vous installer au creux de votre sofa, nous partons pour un voyage moitié progressif, moitié hardrockant suivant les titres, ce n'est pas moi qui le dit mais la formation italienne elle-même et MAGNOLIA n'a pas vraiment tort...

La "Rivolta" est ainsi un titre assez violent (enfin ce n'est pas du métal non plus), facile à appréhender et facile à diffuser en radio pendant que "La Citta Della Notte" qui commence comme un bal musette sur la place du village s'envole rapidement vers une fresque progressive de haute volée (belle prestation du duo rythmique Simone PAPALE et Claudio CARPENELLI), quelques traces de WILSON  à mi morceau et un final porté par le pianoforte de Donatella VALERI de toute beauté. Le premier véritable épique de l'opus "Syrma" avec voix off en introduction, à mi titre et en conclusion, est effectivement une pièce puissante, vampirisée par les guitares et le chant déclamé de Chiara GIRONI (n'étant pas féru en solfège, je ne sais pas combien elle utilise d'octaves mais son spectre vocal est impressionnant), les autres musiciens étant à l'unisson.

Et comment ne pas apprécier le très beau et symphonique "Stasi" qui se termine par un bruit de bottes, toujours en référence à ces dictatures passées et qui resteront malheureusement gravées à jamais dans la mémoire collective...Pour ne pas revenir dessus non plus, vous noterez de facto que le chant proposé par la belle Chiara  est absolument superbe sur la totalité de l'album, bien en place, bien capté par la qualité de la production, mi ange, mi démon suivant les passages calmes ou énergiques, un vrai régal tout au long de ce "Con Fuoco" : pour vous en convaincre un peu plus écoutez simplement le long et magnifique "Terre Di Mezzo", il y a pas mal de temps que je n'avais autant apprécié une pièce de progressif italien à ce point, une pièce inspirée par l'interminable guerre entre ISRAEL et la PALESTINE...

Le morceau conclusif en trois parties "Luna Del Viandante" a été composé il y a une vingtaine d'années, à la fin des années quatre-vingt-dix mais n'avait jamais été publié auparavant, un morceau délicat, poétique, baignant volontairement dans une atmosphère spatio-temporelle, illuminé par le duo de guitaristes Bruno TIFI et Alessandro DI CORI et bien soutenus par la multiplicité des claviers de Donatella VALERI, encore une gourmandise dont on ne se lasse pas.

Pour tous les passionnés de Rock Progressif Italien et les autres aussi, engagez-vous et procurez-vous cette grande oeuvre proposée par MAGNOLIA, c'est du lourd selon l'expression consacrée.

Vous avez dit intemporel ? Nous verrons dans quelques années... mais sincèrement je le crois.

 

PISTES / TRACKS

 

01. Con Fuoco (3:56)

02. Rivolta (4:04)

03. La Citta Della Notte (6:54)

04. Gea (4:59)

05. Syrma (9:34)

06. Stasi (5:20)

07. Terre Di Mezzo (10:09)

08. Luna Del Viandante Pt. 1 (Stanze) (5:05)

09. Luna Del Viandante Pt. 2 (Distanze) (3:42)

10. Luna Del Viandante Pt. 3 (Assenze) (4:24)

 

Musiciens / MUSICIANS :

 

Chiara Gironi: Vocals

Donatella Valeri: Pianoforte/keyboards

Simone Papale: Bass guitar

Claudio Carpenelli: Drums

Bruno Tifi: Guitar

Alessandro Di Cori: Guitar

bottom of page