CHRONIQUE / REVIEW

karcius

the fold

Releases information

Release date: August 18, 2018

Format: Digital, CD, Vinyl

Label: Auto-Production / Self Released

From: Canada

9,4

Francois Lavallee - August 2018

TRANSLATED REVIEW (GOOGLE TRANSLATE) BELOW FRENCH TEXT !

CHRONIQUE / REVIEW

CD

 

Je connais Karcius depuis plusieurs années, ayant acheté leur premier CD Spheres (2004) pour 2 $ dans un magasin de DC usagés. Je trouvais la pochette intéressante et je me sens obligé d’acheter les CDs de bands Québécois. Dès la première écoute, je fus séduit par la performance, l’originalité des combos et la qualité du produit fini. Karcius ? Jamais entendu parler d’eux… 4 CDS ?

WOW!!! J’écoutais leurs albums (tous encore disponibles en format CD sur leur site web.. fait rare de nos jours.. profitez-en!) sur Apple Music depuis quelques mois quand j’ai vu le post sur Facebook pour le KickStarter de leur nouvel album « The fold »… je n’ai pu résister ! Comme contributeur du sociofinancement, j’ai reçu leur album 1 mois avant la sortie officielle (hey…. Mon nom est même sur la pochette!!!). Quelle agréable surprise !

Super pochette! Super concept…oui, un album concept!

Tiré de leur site web :

The Fold est un album concept qui joue sur l’idée suivante : et si notre perception de la réalité pouvait être interprétée comme une forme de démence? « Au cœur de chaque être vivant réside un pouvoir qui se cache au plus profond de notre esprit. Il peut altérer les pensées, rendre inconscient et se nourrir de souvenirs » - prologue à l’album.

 

Seul point moins positif… les paroles sont imprimées sur un livret de deux pages et auraient bénéficié d’une police de caractères plus grosse… mais bon, je mets aussi la faute sur mes vieux yeux vieillissants. J’aurais aussi aimé en savoir plus sur le personnage victime de cette réalité altérée… les courtes explications du concept me laissent un peu confus. Mais bon… qui a déjà compris les paroles de Jon Anderson? Olias of Sunhillow ne brille pas par sa simplicité! Mais revenons sur la musique, puissante et enivrante! La musique est variée passant du très mélodique et douce à un son de pur prog-métal sans jamais tomber dans la démesure ou l’excès. Le son puissant est toujours au service de la musique et du concept. D’ailleurs L’ESPÉRANCE et BORDEUR ajoutent la mention “sound design” dans leurs crédits, un détail qu’on sent bien à l’écoute du CD. Dernier membre du groupe et chanteur depuis le CD “The First day” (2012) AUCLAIR, autrefois de Heaven’s Cry (aussi du Québec), nous livre une performance vocale plus établie que sur leur avant-dernier effort. Appuyé par le concept sombre et lugubre, la voix alterne entre gutturale et plus suave. Certaines parties d’harmonie vocales sont complexes (entre autres à la fin de Goodbye…réminiscences de Harmonium sur fond de mandoline!) et on se demande si AUCLAIR a fait des overdubs ou si le reste du groupe a supporté le tout. À voir en spectacle!

 

À la première écoute de « The Fold » je fus surpris par leurs sons plus pesants sur plusieurs pièces. Mais en réécoutant leurs 4 CDs précédant plus attentivement, ce son heavy a toujours été présent… en plus des sonorités jazz-fusion qui sont absentes sur ce dernier effort au profit d’un ensemble plus cohérent et de style prog. Un point caractéristique de Karcius au fil de leur histoire : la variété et l’évolution de leur son. J’adore les groupes qui ont le courage de jouer ce qu’ils veulent. On le sent à travers leur discographie : une exploration de styles d’une pièce à l’autre, d’un album à l’autre, mais toujours avec un sens de l’esthétisme et un grand soin dans l’exécution. On a des professionnels ici! Leurs études en musique se font clairement sentir dans les progressions d’accords et les arrangements de grande qualité. Arrangements agrémentés par le quatuor à corde... vraiment un album soigné! Contrairement à mon habitude, je n’irai pas dans le détail de chaque pièce puisque l’album est un concept, il faut l’écouter en entier pour apprécier le tout. À 45 minutes bien sonnantes, son seul défaut est qu’on ne peut s’empêcher de le faire jouer en boucle ! Aha… mais bien que plusieurs trouvent que 45 minutes est très cours en cette ère de CD de 70-80 minutes, j’adore les albums solides qui s’écoutent en boucle. Après tout, j’aime rappeler aux plus jeunes que certains albums phares des années 70 duraient 35-40 minutes… (CTTE, Permanent Waves, etc.).

45 minutes de variété, d’évolution, d’intensité, d’horizons soniques vastes et expansifs !

45 minutes de pur plaisir!

Soyez attentif sur les réseaux sociaux, car une version 5.1 est annoncée pour l’automne… Re-wow!!!

Surveillez aussi votre site de Prog préféré pour une entrevue avec les membres de Karcius dans quelques semaines : entrevue vidéo rétrospective !

 

PISTES / TRACKS

 

  1. Absence of Light (10:04)

  2. Something (6:18)

  3. Hardwired (5:54)

  4. Goodbye (9:27)

  5. Burning My Dreams (7:01)

  6. The Fold (6:58)

Musiciens / MUSICIANS :

 

SYLVAIN AUCLAIR: Voix, basse et percussion

THOMAS BRODEUR: Batterie, percussion, programmation, sound design”

SEBASTIEN CLOUTIER: Piano, synthétiseurs et mellotron

SIMON L’ESPERANCE: Guitares, mandoline, synthétiseurs, percussions, mellotron,sound design”

 

Musiciens Invités

Quartet de corde

Lizann Gervais : Premier violon

Dominic Guilbault : Second violon

Amina Tébini : Viola

Élizabeth Giroux : Violoncelle

FOLLOW US

  • Facebook Classic

CONTACT US

CRÉÉ ET MAINTENU PAR PROFIL - 2018

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now