CHRONIQUE / REVIEW

jon durant

parting is

Releases information

Release date: January 18, 2018

Format: Digital, CD

Label: Auto-Production / Self Released

From: USA

7,0

Serge Marcoux - July 2018

TRANSLATED REVIEW (GOOGLE TRANSLATE) BELOW FRENCH TEXT !

CHRONIQUE / REVIEW

CD

 

JON DURANT n’est pas le premier venu. En effet, il s’agit de son huitième album solo. De plus, en 2012, 2014 et 2016 il a produit trois albums sous le nom de BURNT RELIEF, le groupe qu’il a créé avec l’ancien bassiste de PORCUPINE TREE, COLIN EDWIN. Finalement, il est le producteur exécutif de la compagnie de disque ALCHEMY RECORDS qui regroupe des artistes comme MICHAEL MANRING, WILLIAM CAMIRÉ, BURNT RELIEF, DURANT lui-même et quelques autres. Ce musicien du Massachusetts a littéralement tout fait sur cet album. Il a composé, joué et produit cet album. Son instrument de prédilection est la guitare qu’elle soit électrique ou basse.  Soulignons aussi son importante utilisation de manipulations du son grâce à divers équipements électronique afin de créer une musique qui relève beaucoup plus des atmosphères que des rythmes et des performances.

« Parting is » est son premier album solo depuis 2011. Les plus récentes années ont été consacrées à BURNT RELIEF et à la compagnie de disque. Au fil des ans, de nombreux guitaristes ont offert aux auditeurs des albums consacrés à cet instrument grâce aux nombreuses possibilités qu’offrent les divers types de guitare et les façons d’en jouer. Ces albums transcendent souvent les genres et viennent des univers d’artistes tel STEVE HACKETT, PAT METHENEY, STANLEY JORDAN, MICHALE HEDGES, ANTHONY PHILLIPS et bien d’autres. La proposition de DURANT est très difficile à catégoriser, si tant est que cela soit nécessaire. Mais puisqu’il est quand même important de donner des indications aux lecteurs, il est certain que nous sommes plus près de la musique ambient ou Nouvel-Âge que du rock progressif ou du jazz par exemple. Cet album n’a rien à voir avec ce qu’offre la musique de BURNT RELIEF. Toutes les compositions jouent sur les textures sonores, sur la douceur des atmosphères. Peu ou pas de places aux rythmes quel qu’ils soient. L’auditeur peu attentif pourrait avoir de la difficulté à différencier les pièces qui offrent peu de points de repères pour se démarquer. On pense aussi à certain albums sortis sur ECM et ce, même au niveau de la pochette. On trouve à divers moments de belles inspirations mélodiques. Cependant, ces paysages sonores offrent bien peu de variétés et ces cinquante minutes de douceur et de subtilité peuvent ne pas convenir à tout le monde et devenir un peu lassantes. Honnêtement, ce fut mon cas. Aucune pièce n’est vraiment venue me toucher spécifiquement. L’enregistrement est de grande qualité et le musicien possède un talent évident. La connexion entre l’œuvre et l’auditeur ne s’est tout simplement pas produite.

 

PISTES / TRACKS

 

1. Clouds in Advance (3:29)
2. Open Window (7:55)
3. Travels Within (6:42)
4. The Room Where She Waits (4:27)
5. Before the Rain Falls (9:47)
6. Evolve in Place (4:32)
7. Ecliptic Shadows (6:00)
8. Returning to the Departure (6:19)  
9. Willamette Fog (4:34)

Musiciens / MUSICIANS :

 

Jon Durant – Koll JD Fretless Tornado, PRS LTD SemiHollow, Experience 24, Custom 22/12, Klein Electric Guitar, Spector Fretless Bass, Pigtronix Echolution 2, Infinity Looper, Eventide H9.

FOLLOW US

  • Facebook Classic

CONTACT US

CRÉÉ ET MAINTENU PAR PROFIL - 2018

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now