CHRONIQUE / REVIEW

fernando perdomo

out of sea

Releases information

Release date: February 8, 2018

Format: Digital, CD

Label: Forward Motion Records / Cherry Red Records

From: USA

8,5

Philippe André - May 2018

TRANSLATED REVIEW (GOOGLE TRANSLATE) BELOW FRENCH TEXT !

CHRONIQUE / REVIEW

CD

 

Autant vous le dire tout de suite, jamais je n'avais entendu parler de Fernando PERDOMO avant de devoir chroniquer son nouvel album "Out of Sea", son quatrième en quatre ans !

Et pourtant le monsieur n'est plus un gamin puisque âgé de 37 ans, et qu'il est plus connu en tant que producteur qu'en tant que musicien. Son plus grand fait d'armes récent est d'être guitariste et bassiste auprès du plus médiatique Dave KERZNER, et de participer chaque année au fameux "Cruise to the Edge" cette croisière musicale pour multi millionnaires qui sillonne les eaux de l'océan Atlantique, chaque premier trimestre calendaire.

Les spécialistes de l'artwork noteront que la pochette de ce nouvel album a été confiée aux bons soins de Paul WHITEHEAD, plus connu pour ses oeuvres de jeunesse auprès de GENESIS notamment. Ce disque est par ailleurs dédié à nos chers disparus de ces dernières années (Wetton/Squire/Lake/Peter Banks/Albrighton/Holdsworth/Colin Tench), une brochette qui va malheureusement s'allonger au fil du temps...

Côté musique, nous avons entre les oreilles un album instrumental, donc fait pour me satisfaire, qui plus est, il affiche quarante-trois minutes seulement ce qui est une longueur raisonnable comme l'était nos bons vieux vinyles du siècle précédent. Musicalement l'instrument vedette est la six cordes qui est quand même l'instrument de prédilection de Fernando PERDOMO. Son touché guitaristique est remarquable sur "The Architect" - Tribute to Peter Banks et encore plus sur "The Future According to Roye" que l'on peut considérer comme un inédit de NEKTAR tant le phrasé psychédélique de Roye ALBRIGHTON y est restitué avec bonheur et justesse. L'hommage à FOCUS baptisé "De Boerderij", nom de la célèbre salle de concert néerlandaise est digne lui aussi d'un morceau inédit de ......FOCUS, Fernando PERDOMO connait ses classiques !

Bien qu'il soit très court, le titre sept "Sonja" est simplement magnifique, totalement dans l'esprit de CURVED AIR.

Quasiment toutes les pièces sont courtes, à l'exception des pièces cinq et surtout huit qui dépasse les seize minutes "Dreaming in Stereo Suite". Cette suite qui ressemble à une relecture (frappante concernant l'hommage à Peter BANKS avec cette six cordes incisive)de tous les autres morceaux que nous trouvons sur cet opus, avec néanmoins plus de claviers que sur la majorité des autres pièces, à l'exception du titre bonus.

Un titre bonus que chacun a écouté au moins une fois dans sa vie de mélomane, puisqu'il s'agit d'un condensé (instrumental) de l'inoubliable "Starless" de KING CRIMSON.

Bel album inattendu, thanks Mister PERDOMO.

 

PISTES / TRACKS

 

1. The Architect (Tribute to Peter Banks) (4:10)

2. Out To Sea (4:15)

3. De Boerderij (Tribute to Focus) (3:10)

4. Roses Spread All Over the World (3:44)

5. The Future According To Roye (Tribute to Roye Albrighton and Nektar) (6:23)

6. The Dream (2:45)

7. Sonja (Tribute to Sonja Kristina and Curved Air) (2:34)

8. Dreaming In Stereo Suite (16:03)

9. Bonus track - Starless (Tribute to John Wetton) (5:05)

Musiciens / MUSICIANS :

 

- Fernando Perdomo / all instruments

- Eddie Zyne / drums on track 6

FOLLOW US

  • Facebook Classic

CONTACT US

CRÉÉ ET MAINTENU PAR PROFIL - 2018

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now