top of page

CHRONIQUE / REVIEW

Det Skandalose Orkester

Tenk Om Noen Ser Deg

DET SKANDALOSE ORKESTER.jpg

Releases information

Release date: August 31, 2018

Format: Digital, CD, Vinyl

Label: Apollon Records

From: Norvège / Norway

8,4

Marc Thibeault - September 2018

TRANSLATED REVIEW (GOOGLE TRANSLATE) BELOW FRENCH TEXT !

CHRONIQUE / REVIEW

CD

 

«Imaginez Si Quelqu’un Vous Voit?», c’est le titre du nouvel album du groupe déjanté DET SKANDALØSE ORKESTER. Et la musique, elle? Vous l’aurez sûrement deviné, tout aussi fou que le premier opus «No Har De Laget Skandale Igjen!» ou «Non, Vous Avez Encore Fait Scandale!». Reste que c’est drôlement divertissant et, surtout, bien fait! Il y a au total 25 ‘’artistes’’ sur la liste de ceux qui ont participé à la création de cet album, le plus jeune ayant moins de 2 ans! Les norvégiens reprennent là où ils nous avaient laissés à la fin du premier album: avec un peu moins de 36 minutes au compteur, l’album est un mélange de toutes sortes de styles et les influences de Frank ZAPPA sont moins perceptibles, les musiciens montrant probablement plus d’assurance avec leurs créations.

L’intro «Skandale Mentale (Ouverture)» débute avec force: un Rock lourd digne des groupes de Heavy Metal des années ‘70. On revient ensuite à la normale du groupe avec «Lokkemann, Lokkemann, kor e du no ?», un Vaudeville avec un peu de musique Crooner, de Pop, même de la musique de film d’horreur! Puis on change vers les 03:50  pour un style plus Prog-Rock avec une teinte Space Rock avant de revenir à la normale du groupe environ une minute plus tard et jusqu’à la fin. «Skandale morale (vuggevise)» est une petite berceuse (vuggevise) qui est chantée avec des légers frissons dans la voix, ne garantissant pas que le but visé soit d’endormir le bébé. Drôle! «Epilogue» est une petite beauté musicale de violons qui détonne du reste de l’album.

 

On embarque ensuite dans «Skulle jævlig vært på TV» (Ça devrait être mal vu à la TV), une pièce Funk entrainante avec des bouts un peu plus doux. Cette pièce pourrait passer à la radio avec un certain succès, si les paroles n’ont pas besoin de censure! La pièce «Ukomfortabel» semble sortir d’une musique de cirque. On a l’impression que la pièce est interminable: voulu? «Skandale Fenomenale» est une courte pièce instrumentale de style Jazz-Rock comme M. ZAPPA nous faisait le plaisir d’enregistrer: un peu pompeux mais très bien fait. Trop courte à mon goût. «Forvirret» (Confus) est une drôle de pièce: un début très sobre et un peu mélancolique, voir mystérieux, puis tout change pour un Prog-Rock avec, à l’arrière-plan, un beat à contretemps ou déchainé avant de revenir à un style plus orchestrale pour les 2 dernières minutes. Ça donne un style Baroque mais ça reste tout de même assez bon. La pièce «En naken mann ble funnet i et bosspann» (Un homme nu a été trouvé dans un bosquet) nous ramène au style Vaudeville avec musique de cirque au début suivi d’un style beaucoup plus doux, presqu’une ballade pour enfant ou pour un film. «Verdens beste land» (Le meilleur Pays du Monde) est une pièce Funky à souhait qui nous ramènent dans les années ’70. Du SKANDALOSE ORKESTER comme on aime.

 

Un album qui est la suite logique de «No Har De Laget Skandale Igjen!» avec ses multiples styles et mélanges musicaux et, surtout, l’humour un peu noir toujours aussi présente. Pour ceux qui ont aimé leur premier album et pour ceux qui aime ZAPPA. Plaisir garanti!

PISTES / TRACKS

 

01 Skandale Mentale (Ouverture) (01:25)

02 Lokkemann, Lokkemann, kor e du no? (07:20)

03 Skandale morale (vuggevise) (00:44)

04 Epilogue (01:18)

05 Skulle jævlig vært på TV (04:49)

06 Ukomfortabel (03:28)

07 Skandale Fenomenale (02:01)

08 Forvirret (06:01)

09 En naken mann ble funnet i et bosspann (03:52)

10 Verdens beste land (04:51)

Musiciens / MUSICIANS :

 

Sondre JØRGENSEN: Keyboards, piano, organs, flutes, percussion, vocals

Mats Erik ZEN: Vocals

Øystein BECH-ERIKSEN: Guitars, vocals, percussion

Morten NORHEIM: Saxophones and clarinets

Søster PLING: Vocals

William GRØV SKRAMSETT: Trumpets (2, 7, 8, 10)

Sivert KARLSEN: Drums

Tord ANDREASSEN: Electric bass

Davide BERTOLINI: Upright-bass

Petter ASBJØRNSEN: Electric bass (10)

Nataniel HJØNNEVÅG: Marimba and orchestral percussion

Iver SANDØY: Percussion

Lars Egenes FLEMSTRØM: Trombones (2, 7, 8)

Gunleik GISLETVEIT: Tuba (6, 8)

Claudia COX: Violin 1 and 2 (2, 4, 7-9)

Rushana BRANDANGER: Viola (2, 4, 7-9) Vocals (2)

Carmen BOVEDA: Cello (2, 4, 7, 9)

Åshild BRUNVOLL: Cello: (8)

Frida Andreassen LERENG: Flute (8, 9) Contrabass flute (9)

Johannes WIK: Harp (9)

Arne SANDVOLL: Saw (2)

Trygve KNUDSEN: Vocals (6) Big choir boy (2, 9)

Teodor Vieyra JØRGENSEN: Baby crying and sounds (3)

OTTORPEDO: Inappropriate behaviour and vocals (2)

Andreas TANGEN: Bass on very epic guitar solo (5)

bottom of page