CHRONIQUE / REVIEW

armonite

and the stars above

Releases information

Release date: May 25, 2018

Format: Digital, CD

Label: Cleopatra Records

From: Italie / Italy

7,2

Alain Massard - June 2018

TRANSLATED REVIEW (GOOGLE TRANSLATE) BELOW FRENCH TEXT !

CHRONIQUE / REVIEW

CD

 

ARMONITE est le nom d’un groupe de deux musiciens qui viennent de la musique classique de base et qui excellent dans les sonorités bigarrées, tortueuses à limite du rock prog jazzy déjanté! L’histoire du CD semble causer du temps, de l’espace et de l’errance d’une jeune fille alors allons-y !

« And the Stars above «  est leur  troisième contribution. Leur univers est toujours pour moi aussi déroutant. J’y retrouve un peu de HOSTSONATEN, de MAGYAR POSSE, d’ARS NOVA, de TRANS SIBERIAN et un peu plus loin de KING CRIMSON époque « red ». Sinon les 14 titres semblent carrément sortis d’une BOF un peu gore, un peu space, un peu délirante! Les différentes compositions sont très courtes. Trop pour un CD qui lorgne du côté prog mais les sonorités sont tellement disparates et tellement différentes tant au niveau rythme qu’ambiance, qu’on peut les « ranger » dans l’univers PROG!

Paolo FOSSO avec son piano magique et Jacopo BIGI avec ses violons assurent dès l’entrée de chaque pièce une atmosphère différente, de temps en temps avec des échappées tonitruantes, rythmées et de temps en temps des atmos-spleens mélancoliques du plus bel effet! « The March Of The Stars » débute par l’un des 2 titres à voix énergique alors que « Next Ride » part vers les sombres atmosphères crimsonniennes. « District Red » et son bouzouki et sa sirène « enjouée » (une vraie là)  lui donnent un ton pêchu tandis que « Plaza de Espana » lorgne vers la balade spleenante à souhait. « Clouds Collide » est la 2e pièce à voix et cette voix aurait pu être utilisée sur d’autres pièces tellement elle s’incorpore dans le rythme; Retour avec « Blue Curaçao » sur une atmosphère que JL PONTY lui-même n’aurait pas renié, un violon torturé incisif rendant la compo énergique avec un développement crimsonien de la période « Red » à mon sens! « By Heart » fait la part belle au violon et à ses airs synthétiques sur une origine de Guillaume de Machaut tandis que « Freaks » ramène à un son plus prog de par la mise en avant d’une guitare incisive.

« By the Waters of Babylon » revient dans le spleen avec un ukulélé utilisé comme instrument de fond et une sonorité d’un canon de Philip Hayes! Les deux suivantes sont encore aux antipodes…l’une de l’autre avec une atmosphère presque grinçante puis un son jazzy déjanté. « Ghosts » termine le CD avec à nouveau une compo violon-basse et des notes hachées que l’on pourrait retrouver dans un film…de fantômes, de vampires, baroque et déjanté comme « Le Bal Des Vampires »! Les deux dernières pièces rappellent les origines du duo et éloignent de l’atmo prog qui a pu se répandre un peu dans notre tête; quoique j’ai failli entendre un peu à « Aisle of Plenty » sur la dernière!

Finalement, ce CD est hors norme, inclassable si l’on ne les a pas déjà écoutés un peu ! Sinon, pour les amateurs de violon énergiques, il fera passer un bon moment!

 

PISTES / TRACKS

 

  1.  The March of the Stars (3:53)                    

  2.  Next Ride (3 :25)

  3.  District Red (3 :38)

  4.  Plaza de España (3 :21)

  5.  Clouds Collide (3 :46)

  6.  Blue Curaçao (3 :28)

  7.  By Heart (3 :32)

  8.  Freaks (3 :29) 

  9.  By the Waters of Babylon (2 :30)

  10.  The Usual Drink (2 :35)

  11.  What's the Rush? (3 :25)

  12.  Ghosts (3 :55)

  13.  [Bonus] A Playful Day (2 :06)

  14.  [Bonus] The Fire Dancer (3 :04)

Musiciens / MUSICIANS :

 

- Jacopo Bigi / acoustic and electric violin, viola (3, 12, 13), ukulele (9), whistles (8)

- Paolo Fosso / piano, keyboards

With:

- Colin Edwin (Porcupine Tree) / bass (1, 3, 8, 9, 11,12)

- Alberto Fiorani / bass (2, 6, 7)

- Giacomo Lampugnani / double bass (4, 8)

- Gianmarco Straniero / double bass (9)

- Corrado Bertonazzi / drums (1, 3, 6, 8, 11, 12)

- Emiliano Cava / drums (2, 4, 7)

- Jasper Barendregt / drums (9)

- Maria Chiara Montagnari / voice (1, 5, 9)

- Diletta Fosso / child's voice (12)

- Marcello Rosa / cello (3)

- Gabriele Montanari / cello (1,13)

 

Quartetto Indaco String Quartet (13):

- Eleonora Matsuno / violin

- Jamiang Santi / violin

- Francesca Turcato / viola

- Cosimo Carovani / cello

FOLLOW US

  • Facebook Classic

CONTACT US

CRÉÉ ET MAINTENU PAR PROFIL - 2018

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now