CHRONIQUE / REVIEW

anasazi

ask the dusk

Releases information

Release date: April 27, 2018

Format: Digital, CD

Label: Auto-Production / Self Released

From: France

8,1

Gerald Hawey - July 2018

TRANSLATED REVIEW (GOOGLE TRANSLATE) BELOW FRENCH TEXT !

CHRONIQUE / REVIEW

CD

 

On ne pourra pas dire que c’est tranquille du côté de la France en musique progressive, c’est dernier temps. Après avoir découvert Nine Skies, DID, je découvre Anasazi une formation totalement méconnu de ma part et qui en n’est pas à son premier opus. Un peu comme dans ma chronique de MDS que j’ai faite au mois de mai ici à profilprog. Anasazi est un groupe de Grenoble qui a débuté en 2004 et leurs influences varient entres Porcupine Tree, The Beatles, Anathema, Tool, Dream Theater. Ils ont déjà 5 albums à leur actif en plus de 4 EPs. N’ayant jamais entendu les albums précédents et en fouillant un peu, la formation à leur début était plus du genre Prog Métal. Mais à l’écoute de ce nouvel album « Ask The Dusk », le groupe tout en restant dans un style lourd, on y retrouve de très belle mélodie.

Ici pas de titre à long développement, ça se joue entre 4 :00 & 8 :00 min et le rythme est bien soutenue tout au long de cet opus. L’album s’ouvre avec ‘Staring At The Sun’ un mélange Beatles & Porcupine Tree. J’aime le son de guitare de Bruno SAGET sur cette pièce autant dans son approche rythmique que solo et je vous dirais que c’est l’instrument qui est mis en valeur sur « Ask The Dusk ». Si vous aimez la guitare, vous ne serez pas déçu. Le chant de Mathieu MADANI  est très bonne parfois rauque, parfois douce et j’aime beaucoup même si parfois, MADANI la force un peu quand sa voix est plus rauque. La majorité des titres sont très bons. Celle que j’aime le moins est ‘Falling’ qui sonne plus un rock alternatif standard, du déjà entendu par des groupes pop rock/alternatif. Dans mes pièces coup de cœur en plus de la première, il y a ‘Feeling Nothing’ avec son intro à la basse rugissante & mystérieuse, ‘Drift Away’ avec son début acoustique et l’arrivée de guitare électrique à 2 :25 de la pièce…ça rentre dedans avec un cours solo de guitare très intense avec une légère touche de Mellotron (trop peu..) et une petite finale en douceur. Il faut spécifier que les claviers sur « Ask The Dusk » sont là plus comme trame de fond. Le titre le plus long de l’album ‘And The Grudge (Still Here)’, les musiciens se laissent un peu plus aller musicalement en y allant de passage acoustique à un son plus heavy pour clore la pièce. Sur l’instrumental ‘Once Dead’ on lorgne plus vers un style post-rock. Très intéressant !

« Ask The Dusk » s’adresse aux gens qui aiment le rock pesant (Je n’irais pas en disant métal…), progressif avec un côté alternatif qui se rapproche de Tool. Surtout dû au fait que c’est la guitare qui est à l’avant plan ainsi que la batterie. Mais d’un autre côté on a un album riche en mélodie avec une bonne production. Ceux qui aiment écouter leur musique en voiture et fort, je vous suggère cet album…mais attention de ne pas dépasser la limite de vitesse !!!

 

PISTES / TRACKS

 

1. Staring At The Sun (5:38)

2. Miles Away (4:07)

3. Feeling Nothing (6:22)

4. Drift Away (5:08)

5. Falling (4:25)

6. The Second Before (4:35)

7. Still I Can't Hide (6:38)

8. And The Grudge (Still Here) (8:17)

9. Into The Flood (5:49)

10. Once Dead (6:52)

11. Ask The Dust (5:32)

Musiciens / MUSICIANS :

 

Mathieu Madani: Voices, electric & acoustic guitars, keyboards

Christophe Blanc-Tailleur: Bass

Bruno Saget: Lead guitars

Anthony Barruel: Drums

 

With

Julie Barruel: Additional background vocals (4, 6, 9)

FOLLOW US

  • Facebook Classic

CONTACT US

CRÉÉ ET MAINTENU PAR PROFIL - 2018

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now