top of page

CHRONIQUE / REVIEW

trojka

 i Speilvendthet

Releases information

Release date: February 10, 2017

Format: Digital, CD, Vinyl

Label: Apollon Records

From: Norvège / Norway

7,4

Marc Thibeault - June 2017

TRANSLATED REVIEW (GOOGLE TRANSLATE) BELOW FRENCH TEXT !

CHRONIQUE / REVIEW

CD

 

Originaires de Bergen, Norvège, le trio composant les membres du groupe TROJKA s’inspire dans le Prog Rock classique des années ‘70, mais sait le marier avec un son actuel et avec une écriture moderne. Une formation rappelant celle d’ELP (batterie, guitare basse et touches/synthétiseurs), des musiciens virtuoses, des mélodies accrocheuses avec des paroles profondes, mystiques ou lunatiques, ils ont comme but selon leur site de «défier les limites de la musique Pop». Ce premier album pique la curiosité avec ses beats et sa musique qui semble facile à jouer mais qui démontre un certain savoir-faire. On remarque souvent un peu de saxophone qui rajoute une petite couleur supplémentaire à travers les pièces.

«Tsarens Tårer» («Les Larmes du Tsar») débute l’album: un intro instrumental avec un petit riff de basse sur un beat régulier et un peu de claviers. C’est un style lent un peu Jazz / Funk qui nous amènent à «I Speilvendthet» («Dans Le Miroir»): plus rythmée et entrainante avec un chant qui semble un peu désinvolte. Il y a des bouts musicaux qui me font penser à du Prog Italien. Léger et amusant. «Et Spill» («Un Jeu») est une pièce un peu plus Électro-Pop avec un peu de Funk où le claviériste a l’air de sortir un peu de sa zone de confort de temps à autre. «Drommelos» («Sans Rêve») est une jolie pièce où le chanteur utilise bien sa voix pour faire passer l’émotion. C’est d’ailleurs, à mon avis, la pièce où il chante le mieux. «Mat For Tanke» («Matière à Réflexion») débute comme une pièce Électro-Pop avec une touche Funk pendant deux minutes 35 secondes avant de changer pour un style plus Prog, flute incluse. On retourne au style musical initial à la dernière minute de la pièce mais avec un solo de sax pour clore. Pas mal! «Trojka» («Trio» en tchèque) est une bonne pièce instrumentale qui va vers un Jazz-Rock simple mais efficace. «Litt Glede» («Un Peu De Joie») nous montre une facette intéressante du groupe avec une pièce plus Electro-Prog, un peu Jazz-Rock, mais vraiment différente du reste des chansons de l’album. De loin ma préférée! «Alltid En Gåte» («Toujours Une Énigme») est une agréable pièce de style presque Psychédélique qui surprend par la présence d’une guitare acoustique au lieu de la basse habituelle (on ne l’entend d’ailleurs qu’à la fin de la pièce). Un judicieux choix qui mérite d’être répété sur leur prochain(s) album(s)! Une autre de mes pièces préférée! «Til Neste Farvel» («Jusqu’au Prochain Adieu») débute avec des claviers et du violon, rendant la pièce un peu mélancolique. Puis ça change pour un mélange d’Électro-Pop mélangé avec un peu de Jazz. Le son du clavier rend le tout un peu Prog par moment et on a même l’impression d’entendre des soli de xylophones à la Frank ZAPPA.

Il y a plein de bonnes idées sur cet album et on sent qu’il y a un certain potentiel. Je respecte le choix des instruments mais les claviers ont probablement un son un peu trop Électro et Retro, ce qui enlève un peu de chaleur à leur musique.

 

PISTES / TRACKS

 

01 Tsarens Tårer (02:55)

02 I Speilvendthet (04:27)

03 Et Spill (04:03)

04 Drommelos (04:31)

05 Mat For Tanke (05:32)

06 Trojka (03:49)

07 Litt Glede (03:18)

08 Alltid En Gåte (04:11)

09 Til Neste Farvel (08:42)

 

Musiciens / MUSICIANS :

 

Gjert HERMANSEN: vokal & trommer (drums)
August RIISE: vokal & tangenter (synthesizers)
Simon KVERNENG: vokal & bass

bottom of page