top of page

CHRONIQUE / REVIEW

tony klinger and michael lytton

extremes

Releases information

Release date: June 30, 2017

Format: CD/DVD

Label: Gonzo Multimedia

From: Royaume-Uni / UK

8,1

Richard Hawey - September 2017

TRANSLATED REVIEW (GOOGLE TRANSLATE) BELOW FRENCH TEXT !

CHRONIQUE / REVIEW

CD

Cette chronique n’en est pas une comme les autres et je vous explique pourquoi. Le sujet principal de ce texte est le DVD d’un documentaire filmé au Festival de musique de l’Île Wight et intitulé « Extremes ». Cette captation est soutenue par la bande originale du film où nous retrouvons plusieurs artistes pour la plupart inconnus de votre humble serviteur, sauf un, SUPERTRAMP. Ce film est une réalisation de Tony KLINGER et Michael LYTTON, le tout enregistré en 1970. Je vous précise tout de suite ce qu’il n’est pas, c’est-à-dire un compte rendu des prestations des groupes présents à ce festival, comme pour Woodstock par exemple. Non, ce témoignage couvre toute la gamme du comportement humain, des fans de pop insouciants se baignant nus à l’île de Wight, en passant par des junkies pathétiques se dirigeant vers leur propre mort en s’injectant des drogues dures. Telle est la gamme couverte par la société dite « permissive », ce qui est doublement importante parce qu’elle implique généralement de jeunes gens qui ont une connaissance minime de la discipline ou qui se rebellent contre l’exagération de celle-ci. Ils ne peuvent pas changer la société alors, il la laisse tomber.

Il m’est impossible d’ignorer la raison principale qui ont amené entre 600,000 et 700,000 personnes à se déplacer pour assister aux différents concerts qui s’étalait sur six jours (du 26 au 31 août 1970). Dans le livre des records Guinness ce festival arrive tout de même deuxième, derrière Woodstock. Plusieurs grands noms de l’époque étaient présents, citons seulement The Who, Jimi Hendrix, Chicago, Joni Mitchell, Jethro Tull, Leonard Cohen.

Commençons par la musique qui accompagne le film, outre SUPERTRAMP, il y a ARC, CRUCIBLE (pas le groupe américain) et Mark McCANN. Comme je le mentionnais plus tôt, je n’ai aucune information sur les trois derniers. Toutefois dans le cas de SUPERTRAMP, les trois chansons sont tirées du premier album du groupe paru en 1970. Prise hors contexte, la bande sonore a peu d’intérêt mais lorsque l’on les associe au film, elles prennent subitement vie et elles donnent un sens aux images. Ça me rappelle franchement Woodstock.

Maintenant le DVD, sur le boitier il est inscrit l’avertissement habituel lorsque le contenu est explicit. Oui nous avons droit à de la nudité, à des junkies qui s’injectent ou consomme leur drogue tout en répondant aux questions de Tony KLINGER, à des vox pop avec des Hells Angels, des policiers, des hippies ou simplement avec des gens de la rue. Les différentes questions portent sur la consommation de drogue, en prennent-ils ou pas? La mentalité des jeunes de l’époque, faut-il les laisser faire? Ou simplement, pourquoi ils sont là? Les personnes rencontrées viennent d’un peu partout dans le monde, pas seulement de l’Angleterre.

En conclusion, j’ai entre les mains un document historique, mais non scientifique, qui nous présente une époque troublée par plusieurs évènements comme la guerre, celle du Vietnam, mais aussi par une crise d’identité sociale majeure vécue par la jeunesse de l’époque. Je ne rentrerai pas dans ce débat mais je me permets d’ajouter que j’ai vécu ces années et ils étaient nécessaires. Ce document est une page importante de notre société, alors si vous êtes curieux ou nostalgiques de ces années de liberté éphémères, laissez-vous tenter!

 

PISTES / TRACKS

 

  1. Arc - An Ear Ago

  2. Arc - Great Lager Street

  3. Crucible - Box Man

  4. Mark McCann - Black Rose

  5. Mark McCann - Refrigerated Warmth

  6. Arc - Let Your Love Run Through

  7. Crucible - Hit It

  8. Supertramp – Surely

  9. Supertramp - Am I Not Like Other Birds of Prey

  10. Arc - I'm A Perfectly Happy Man

  11. Supertramp - Words Unspoken

  12. Crucible - Elvish Queen

  13. Crucible - We Gotta Watch Out

 

Musiciens / MUSICIANS :

 

Supertramp

- Richard Palmer / electric & acoustic guitars, balalaika, co-lead vocals (5,9)
- Richard Davies / organ, piano, electric piano, harmonica, co-lead vocals (7,8)
- Roger Hodgson / bass, acoustic guitar, cello, flageolet, lead vocals
- Robert Millar / drums, percussion, harmonica

ARC – Aucune information

Crucible – Aucune information

Mark McCANN - Aucune information

bottom of page