top of page

CHRONIQUE / REVIEW

The samurai of prog

on we sail

Releases information

Release date: May 15, 2017

Format: Digital, CD

Label: Seacrest Oy

From: Multi-National

9,0

Denis Boisvert - June 2017

TRANSLATED REVIEW (GOOGLE TRANSLATE) BELOW FRENCH TEXT !

CHRONIQUE / REVIEW

CD

 

Si vous aimez comme moi le prog symphonique et une bonne mesure de claviers voici un incontournable. ‘The Samurai of Prog' continue de nous enchanter avec cette fois un album bien de leur cru. Le trio de base de Marco, Kimmo et Steve s’associe avec une brochette de luminaires qui contribuent chacun à leur façon complémentaire à enrichir cet excellent album.  Tant qu’à moi ‘SoP’ est la preuve qu’on peut continuer de faire vivre le prog sans clonage, sans passer pour rétro. L’amalgame du passé et du présent est superbe dans chaque morceau.  Du prog classique quoi!

En plus ce sublime mélange de flûte, de claviers, de voix sur ‘On We Sail’ suit une thématique maritime et comporte un mélange bien dosé de pièce lente et rapide, symphonique-cinématique et rock. La pièce épique est incontestablement la dernière ‘Tigers’ qui se veut un hymne puissant et mélodique, plein de surprises et de rebondissements. Dans le registre des grands comme ’The Flower Kings’ ou ‘Genesis’ et mon entrée pour la pièce de l’année aux ‘Prog Awards’. Le passage de synthé vers la septième minute est divin. Il y a trop de morceaux originaux pour les détailler mais voici un échantillon: un morceau solo de piano délicat et envoûtant de David MYERS avec ‘Over Again’, un morceau très ‘Emersonnien’ avec ‘On We Sail’, la voix de Michelle YOUNG sur le morceau plus folklorique ‘Theodora’.  Le rythme et le piano électrique en crescendo dans ‘Ascension’, le très symphonique ‘The Perfect Black’ qui m’a rappelé ‘Pirates’ d’ELP,  ‘Elements Of Life’ aussi très symphonique et  solidement construit, un autre de mes préférés, un ‘Ghost Written’ avec Mark TRUEACK qui aurait pu être dans le répertoire du regretté groupe ‘Unitopia’ (tout un solo de guitare aussi). Seul ‘Growing Up’ détonne un peu mais a un petit côté nostalgique qui parlera à certain et m’a évoqué ‘Strawbs’.

 

C’est le genre d’album qui par sa richesse vous comblera à mesure que les écoutes s’additionnent. La palette des claviers est superlative et rarement égalée. La virtuosité des musiciens ne fait aucun doute. On souhaite maintenant que le groupe continue à développer sa propre identité mais s’ils veulent continuer à cataloguer le monde du prog cela me va aussi. Seuls petits bémols: la cohésion de l’album n’est pas parfaite, la basse est un peu sous-dosée et à mes humbles oreilles on retrouve des enregistrements et des mix de meilleure qualité ailleurs.  Mais j’allais oublier la superbe pochette œuvre de Ed UNITSKY le nouveau Roger DEAN du prog!

 

En somme si vous aimez le prog symphonique surtout basé sur les claviers ‘On We Sail’ un must. Un album fort et délicat avec le mélange idéal de passages instrumentaux et toute une gamme d’émotion, une composition intelligente et riche. Il se retrouvera dans ma pile des albums qui jouent fréquemment.

 

PISTES / TRACKS

 

1. On We Sail (6:21)

2. Elements of Life (7:54)

3. Theodora (5:55)

4. Ascension (5:19)

5. Ghost Written (9:40)

6. The Perfect Black (9:30)

7. Growing Up (5:42)

8. Over Again (4:06)

9. Tigers (10:34)

 

Total 65:01

 

Musiciens / MUSICIANS :

 

Marco Bernard: Rickenbacker bass

Kimmo Pörsti: drums and percussion

Steve Unruh: vocals, violin, flute, guitar

 

Invités:

 

Octavio Stampalía / keyboards

Rubén Álvarez / electric & acoustic guitars

Kerry Shacklett / keyboards, vocals, acoustic guitar

Srdjan Brankovic / electric guitars

David Myers / keyboards, grand piano

Jacques Friedmann / electric guitars

Luca Scherani / keyboards

Michelle Young / vocals

Sean Timms / keyboards

Mark Trueack / vocals

Jacob Holm Lupo / electric guitars

Oliviero Lacagnina / keyboards

Flavio Cucchi / classical guitar

Brett Kull / electric guitar

Daniel Fält / vocals

Roberto Vitelli / Moog Taurus pedals

Stefan Renström / keyboards, vocoder

bottom of page