top of page

CHRONIQUE / REVIEW

the mugshots

something weird

Releases information

Release date: January 16, 2017

Format: CD, Digital, Vinyl

Label: Alka Record Label

From: Italie / Italy

6,9

Stephane Couture - March 2017

TRANSLATED REVIEW (GOOGLE TRANSLATE) BELOW FRENCH TEXT !

CHRONIQUE / REVIEW

CD

Aujourd’hui nous nous penchons sur la dernière parution du groupe The MUGSHOTS qui a pour titre « Something Weird » Voici un groupe qui nous vient d’Italie et « Something Weird » est leur troisième album en 15 ans d’existence. Pour ce nouveau projet, les cinq musiciens se sont entourés d’une douzaine de collaborateurs externes plus ou moins connu de la scène musicale. Ceux-ci proviennent autant de la scène Rock, Prog, Death Metal et Black Metal ! Dans le but d’apporter un peu de variété et de notoriété au projet. Ce qui est l’objectif visé par les MUGSHOTS pour mousser l’album avec plus ou moins de succès, comme nous le verrons plus loin. N’est pas AYREON qui veut.

Quand on visite la page web du groupe, on se croirait sur la page d’un groupe punk tellement l’imagerie fait penser à la vague punk des groupes comme MISFITS. Justement, qu’en est-il des influences musicales du groupe ? Ils se disent très influencé par ALICE COOPER. Ils considèrent faire du theatrical Punk, du dark Rock et du AOR Prog, ce qui décrit bien ce qu’on entend tout au long de l’album.

Allons-y maintenant avec l’écoute. Après une courte intro, voici « The Circus » directement inspiré de « Welcome to my Nightmare » d’ALICE COOPER, donc très rock avec une atmosphère foraine. S’enchaine par la suite « Rain », une autre chanson à connotation Rock plutôt basique. L’album continue dans cette voie Rock sans trop de surprises malgré l’apparition d’invités sur presque chaque chanson. « Ophis » est une pièce instrumentale rock de bonne facture qui vaut une écoute. Comme son titre l’indique, « Scream Again » contient des vocaux du style Death Metal dans le refrain, mais encore une fois la base des compositions est ancrée dans le rock. On arrive à « Grey Obsession » qui est probablement ce qui se rapproche le plus du Prog étant donné qu’elle est plus calme et qu’on y entend de la flute. L’étrange instrument qui est le Theremin y fait une courte apparition pour une finale fantomatique. L’album se termine par « Ubique », une autre pièce instrumentale plutôt calme et sans artifice.

En conclusion « Something Weird » est un album de rock bien produit et bien exécuté. Le fait de lui inclure plusieurs collaborateurs externes ne lui apporte pas de valeur ajoutée en ce qui me concerne. Ami auditeur, si tu es amateur de rock progressif, cet album en contient peu. Mais si tu recherches un album de rock honnête alors donne lui une écoute, il se peut alors que tu te laisses happer par l’univers bigarré des MUGSHOTS.

 

PISTES / TRACKS

 

01-  Introitus

02- The Circus

03- Rain

04- I Am an Eye (feat. Freddy Delirio)

05- An Embalmer's Lullaby, Pt. 2 (feat. Andrea Calzoni)

06- Ophis

07- Sentymento (feat. Enrico Ruggeri)

08- Scream Again (feat. Steve Sylvester, Freddy Delirio, Ain Soph Aour)

09- Grey Obsession (feat. Matt Malley, Martin Grice, Mike Browning)

10- Dusk Patrol (feat. Tony Dolan)

11- Pain (feat. Manuel Merigo)

12- Ubique

Musiciens / MUSICIANS :

 

Mickey Evil: Vocals & Keyboards

Erik Stayn: Keyboard

Eye-Van: Bass

Priest: Guitar

Gyorg II: Drums

bottom of page