top of page

CHRONIQUE / REVIEW

suburban savages

kore wa!

Releases information

Release date: June 9, 2017

Format: Digital, CD, Vinyl

Label: Apollon Records

From: Norvège / Norway

8,9

Marc Thibeault - June 2017

TRANSLATED REVIEW (GOOGLE TRANSLATE) BELOW FRENCH TEXT !

CHRONIQUE / REVIEW

CD

 

Excentrique? Pas mal! Après une absence de près de 10 ans, les norvégiens SUBURBAN SAVAGES nous ont cuisiné un second album qui a été fait de manière assez particulière! Selon les membres du groupe; “Tr-Ond (GJELLUM, du groupe PANZERPAPPA) a fait les pièces de musique et le café. Thomas (MEIDELL, des groupes THE SAMUEL JACKSON 5 et NOW’VE GOT MEMBERS) a bu le café et peaufiné et tourné les pièces à l’envers. Les autres membres des SAVAGES (Anders K. KRABBERØD de PANZERPAPPA et l’inconnu Hans-Petter ALFREDSEN) ont été fouettés en forme (avec des plumes). Les cuisiniers étrangers (TRULS de TULS AND THE TREES et SISSYFUS [Jørgen Sissyfus SKJULSTAD] du groupe NOW’VE GOT MEMBERS) étaient autorisés dans la cuisine afin d’ajouter leurs épices délicieuses et leurs bons talents au produit final.’’ Le projet de Trond GJELLUM est éclectique à souhait et nous offre un style qui mélange le Psychédélique avec un Prog un peu Techno et une folie musicale qui rappelle un peu certaines pièces du groupe GENTLE GIANT, ECHOLYN  et, évidemment, PANZERPAPPA. 

«Fade Into Obscurity» débute l’album: un bon mélange rythmé de Pop, Rock et d’Electro. On dirait une pièce qui devient un fourre-tout de plein de styles ajoutés sur un rythme à contretemps. La façon de chanter de différentes manières de Trond GJELLUM ajoute un plus à ce brin de folie et la flute...hé bien la flute ajoute un petit côté Prog! J’aime bien! «Pronk» est plus direct, plus Rock. La flute nous rappelle un certain Ian ANDERSON et même qu’il y a des bouts plus doux joués avec cet instrument qui ressemblent à certain passages de chansons du groupe HARMONIUM! Il y a peu de paroles mais elles font effet là où il faut.

«As I Am Dying» me fait beaucoup penser à du GENTLE GIANT par la façon de chanter de M. GJELLUM, par les vocaux à l’arrière-plan et par le côté un peu simple de la pièce. Bonne pièce! «Guzarondan» est une bonne pièce instrumentale avec un bon mélange de Pop-Rock et de Techno. J’aime la pièce instrumentale «Von Two-Step» pour son petit côté «mystérieux». Encore ici le rythme est à contretemps, ce qui rajoute un petit ‘punch’ de plus. Avec la pièce «Kore Wa!» on revient au style Rock un peu disjoncté mêlé avec du Techno et qui charme les amateurs du genre! «Docteur Mago» est la pièce clef sur cet album et c’est celle qui est la plus Prog du lot : la première moitié de la pièce instrumentale est un Electro du genre que faisait le groupe CAMEL, NEU! ou TANGERINE DREAM. Puis on va dans un style plus Psychédélique, plus sombre et plus Prog. De loin ma préférée!

 

Un album agréable et surprenant mais ce n’est peut-être pas tout le monde qui va accrocher sur ce style. J’avoue avoir dû l’écouter une bonne quinzaine de fois avant d’embarquer mais, une fois embarqué, j’apprécie l’album d’un bout à l’autre.

 

PISTES / TRACKS

 

1. Fade Into Obscurity (5:02)
2. Pronk (3:57)
3. As I Am Dying (6:00)
4. Guzarondan (5:29)
5. Von Two-Step (4:24)
6. Kore Wa! (4:12)
7. Docteur Mago (8:43)

 

Musiciens / MUSICIANS :

 

Trond GJELLUM: drums, programing, stylophone, samples, melodica, trondofon, kaosillator, singing
Mari LESTEBERG: keys
Anders K. KRABBERØD: Bass guitar, iPad, bass synth
Nina HAGEN KALDHOL: Electric guitar, Moog Guitar
Thomas MEIDELL: Guitars, theremin, musical saw.

Hans-Petter ALFREDSEN: keys

With
Ketil Vestrum EINARSEN (THE OPIUM CARTEL, JAGA JAZZIST): Vocals, flute

bottom of page