top of page

CHRONIQUE / REVIEW

steve hackett

the night siren

Releases information

Release date: March 24, 2017

Format: Digital, CD, Vinyl

Label: Inside Out

From: Royaume-Uni / UK

9,0

Interview here !

Marc Thibeault - March 2017

TRANSLATED REVIEW (GOOGLE TRANSLATE) BELOW FRENCH TEXT !

CHRONIQUE / REVIEW

CD

 

Après un an de travail, voici le vingt-cinquième album de Steve HACKETT : un splendide album fait avec un amalgame de sons issus de différents pays. Sa touche est reconnaissable entre mille et il réussit à créer un album d’une certaine fraicheur. La liste d’artistes qui participent à cet opus est assez impressionnante (19!).

«Behind the Smoke» débute l’album comme beaucoup de ses autres créations : une pièce un peu mystérieuse avec un son tantôt lourd, tantôt mélodieux. Un air un peu «Moyen-Orient»  avec en plus des bouts symphonique. Ça démarre bien! «Martian Sea» pourrait presque passer à la radio: c’est rythmé et agréable. Il y a certaines ressemblances avec des pièces des albums plus vieux («Defector», «Spectral Mornings», »Cured» ou «Highly Strung») mais j’aime bien! «Fifty Miles From the North Pole» fait un peu chanson à la «James Bond» avec le son retro de la guitare. Puis on a l’impression que plein de styles musicaux s’entremêlent : chorale d’enfant, musique légère, musique plus lourde, solo de guitare un peu endiablé. J’adore cette pièce! «El Niño» me fait (encore) penser aux quatre albums mentionnés auparavant: une pièce instrumentale lourde mais un peu mystérieuse et agréable à l’écoute. Une autre bonne pièce! «Other Side of the Wall» me fait aussi penser à certaines pièces des 4 albums par ses vocaux et ses arrangements musicaux. Reste qu’elle est très jolie. Encore une de mes préférées. «Anything but Love» est une pièce dans un style plus commercial qui pourrait aussi passer sans problème à la radio. Quoique bonne, elle est la pièce la moins forte de l’album. «Inca Terra», encore une fois, ressemble à certaines chansons des 4 albums mentionnés mais avec une petite touche «World» et un bout de guitare acoustique rappelant un peu le groupe AMERICA. Très bonne pièce. «In Another Life» me fais un peu penser à du JETHRO TULL chanté à la sauce HACKETT. Un Folk-Rock rythmé avec un «twist»! Encore une de mes préférées! «In the Skeleton Gallery» a un petit quelque chose de disjoncté : ca débute avec un air du Moyen-Orient avant de partir dans un style rappelant ce que Steven WILSON a fait sur certains de ses albums de PORCUPINE TREE. Hé oui, encore une de mes préférées! «West to East» est une ballade pleine d’espoir. Elle décrit en fait le thème principal de l’album qui est la paix et l’espoir. Jolie! «The Gift» clôt avec justesse l’album : c’est une petite pièce instrumentale qui est un peu triste mais aussi agréable.

 

Somme toute un très bon album. Beaucoup de clins d’œil à ses anciens albums, mais aussi quelques petites perles comme lui-seul peut nous offrir! Ceux qui ont aimé les quatre albums mentionnés ci-haut vont adorer ce nouvel album. À vrai dire, tout fan de Steve HACKETT y trouvera quelque chose de bon à se mettre sous la dent!

Je vous invite à écouter notre entrevue avec Steve HACKETT en y accèdant en haut de cette page.

 

PISTES / TRACKS

 

1. Behind the Smoke (6:59)

2. Martian Sea (4:40)

3. Fifty Miles from the North Pole (7:08)

4. El Niño (3:52)

5. Other Side of the Wall (4:01)

6. Anything but Love (5:56)

7. Inca Terra (5:54)

8. In Another Life (6:07)

9. In the Skeleton Gallery (5:09)

10. West to East (5:14)

11. The Gift (2:45)

 

Musiciens / MUSICIANS :

 

Steve HACKETT – electric & acoustic guitars, oud, charango, sitar guitar, harmonica, vocals (1 – 11)

Amanda LEHMANN – vocals (1, 2, 3, 6, 7, 8, 9, 10)

Mira AWAD – vocals (10)

Nad SYLVAN – vocals (7)

Kobi FARHI – vocals (10)

Jo HACKETT – vocals (10)

Roger KING – keyboards and programming (1 – 10)

Benedict FENNER – keyboards and programming (11)

Leslie-Miriam BENNETT – keyboards (11)

Gary O’TOOLE – drums (3, 4, 10)

Nick D’VIRGILIO – drums (2)

Gulli BRIEM – drums, cajon, percussion (7, 9)

Christine TOWNSEND – violin, viola (3, 4, 5, 7, 9, 10)

Rob TOWNSEND – baritone & soprano sax, flute, flageolet, quena, duduk, bass clarinet (1, 4, 7, 9)

Troy DONOCKLEY – Uilleann pipes (8)

Dick DRIVER – Double bass (3, 4, 5, 7)

John HACKETT – flute (2, 10)

Ferenc KOVACS – trumpet (3)

Sara KOVACS – didgeridoo (3)

Malik MANSUROV – tar (1)

bottom of page