top of page

CHRONIQUE / REVIEW

starfish64

an altered state of joy

Releases information

Release date: October 28, 2016

Format: Digital, CD

Label: Auto Production / Self Released

From: Allemagne / Germany

9,2

Richard Hawey - January 2017

TRANSLATED REVIEW (GOOGLE TRANSLATE) BELOW FRENCH TEXT !

CHRONIQUE / REVIEW

CD

 

Je ne connaissais pas personnellement la musique de STARFISH 64, mais en faisant quelques recherches j’ai trouvé sans trop difficulté les informations que je voulais. Le grand manitou derrière STARFISH64 est Dieter HOFFMAN, c’est lui qui compose et qui s’occupe des claviers, de la guitare et du chant. Mine de rien « An Altered State of Joy » est le cinquième album produit par ce multiinstrumentiste de talent depuis la création du projet en 2006. Dieter est accompagné par Henrik KROPP à la batterie et par Dominik SUHL aux guitares et claviers. Et il y a aussi sept autres musiciens qui font leur apparition ici et là sur l’album.

L’art de composer n’est pas donné à tous mais monsieur HOFFMAN maitrise sa technique parfaitement. Si je m’aventure plus loin dans cette affirmation, je vous dirai qu’il est relativement rare qu’un album me rentre dedans aussi rapidement. J’entends des voix qui disent que c’est souvent un signe que l’objet en question prendra le chemin des tablettes. L’objection que j’émet est simple, « An Altered State of Joy » est ce genre d’album qui n’a pas d’âge, donc difficile de le confiner à une vague particulière. Autre élément qui joue en sa faveur c’est le chant, après quelques écoutes c’est celle de Roger Hodgson qui m’est venu à l’esprit. Avant de parler du contenu proprement dit, je vous suggère fortement d’écouter cet album avec un casque d’écoute, c’est d’ailleurs une suggestion de l’auteur de cette musique, une suggestion que j’ai suivie. Sur la longue entrée en matière intitulé « Altered States », de plus de vingt minutes, tous les ingrédients s’installent judicieusement pour nous faire planer. Nous avons le privilège d’écouter des mélodies finement ciseler, captivantes et d’une grande beauté. Il n’y a pas de longs et tortueux solos mais un ensemble de sonorité où s’intègre en plus des instruments de base, du piano et de la flûte. Tout coule à la perfection. Le titre suivant « Black Dot » éveille notre curiosité, le rythme est accrocheur et l’arrivée de la trompette nous surprend agréablement. Le chant est prenant bien appuyé par un environnement musical bien dosé. « So Is Life » nous propose des sonorités feutrées, un chant toujours aussi émotif et des claviers légèrement Floydiens. La finale est simplement sublime, « Dusk » est une ballade qui nous offre un jeu de guitare acoustique et électrique brillant qui accompagne merveilleusement bien ce chant toujours aussi agréable.

« Altered States of Joy » est un album original parce qu’il est rare que l’on entende ce style de musique. Trop souvent les compositions tournent au New Age, mais pas ici. Vous avez droit à une musique progressive d’une belle inventivité. Alors tamisez les lumières, installez-vous confortablement, n’oubliez pas votre casque d’écoute et Play. Merci Dieter HOFFMAN!     

 

PISTES / TRACKS

 

1.   Altered States - 23:34

2.   The Black Dot - 8:53

3.   So Is Life - 5:02

4.   Dusk - 5:08

 

Musiciens / MUSICIANS :

 

Dieter Hoffmann - Voice, Keyboards, Guitars

Henrik Kropp - Drums

Dominik Suhl - Guitars, Keyboards

 

With:

Martin Hering-Pownall: Bass
Manuel Kassühlke: Piano
Christian Leuenberg: Bass

Kass Moody: Bass
Submaureen: Voice
Jan Thiede: Guitars, Flute
Christian Wahl: Trumpet

bottom of page