top of page

CHRONIQUE / REVIEW

Spirits burning & clearlight

the road map in your head

Releases information

Release date: November 4, 2016

Format: Digital, CD, Vinyl

Label: Gonzo Multimedia

From: USA

9,1

Denis Boisvert - January 2017

TRANSLATED REVIEW (GOOGLE TRANSLATE) BELOW FRENCH TEXT !

CHRONIQUE / REVIEW

CD

 

Que se passerait-t-il si on mélangeait Gong et Hawkwind? Ça donne Spirits Burning! On peut donc dire d’entrée de jeu que cet album est différent, et ce pour plusieurs raisons.  D’abord, on note que tout est bien soigné : la production et le mixage sont exemplaires, le souci du détail est présent, la pochette du disque est magnifique, la sonorité est riche et pleine de rondeur, et, surtout, la pléthore de musiciens et d’instruments amènent une touche originale.

 

Après un douzaine d’albums, Don Falcone met ses connaissances et son expérience à profit et aide les musiciens et la musique progressive. Installé en Californie, Falcone, en plus de ses albums, produit de la musique pour l’industrie de la télé et du cinéma. Pour ce nouveau projet, il s’est associé pour la deuxième fois au claviériste Cyrille Verdeaux, dont le nom vous dira peut-être quelque chose, lui qui est l’architecte de la “Clearlight Symphony”, sortie sur étiquette Virgin. “The Roadmap In Your Head” est constamment par les contributions des musiciens de Gong, toutes époques confondues, à commencer par le regretté Daevid Allen. On reconnaîtra ensuite la touche de Theo Travis aux saxophones, de Steve Hillage, de Bridget Wishart, d’Alan Sitar Brown et j’en passe.

 

Musicalement, l’album est surtout instrumental, très moderne et comme une boîte de chocolat. En effet, chacune des pièces est différente, compacte et polie à souhait. On y décèle des touches de Gong (bien sûr!), du King Crimson contemporain, de Hawkwind ou de Brian Eno. Toutes ces influences rendent l’album difficile à classer dans une catégorie particulière : un peu psychédélique, un peu space, un peu art-rock, un peu ambient, un peu ‘trance’, électronique ou jazz, mais l’ensemble n’est jamais confus ou mélangé. Les rythmes varient et on a l’impression de faire un peu un voyage dans le temps à travers les atmosphères de synthé et les touches électroniques. Seul point négatif : quelques pièces sonnent un peu trop comme de la musique de film, mais celles-ci sont minoritaires. Je suis frappé par le pouvoir hypnotique de certains instruments qui font la trame sur laquelle se greffe le violon, la cithare, ou l’orgue.

 

Par exemple, “Sun Sculptor and the Electrobilities” surprend par ses arpèges et une belle voix. “The Birth of Belief”, elle, démontre le piano vivant de Verdeaux. “Isolation in 10 80” sonne plus orientale en raison de la présence de la cithare, mais, combinée à la voix sulfureuse style cabaret de Bridget Wishart, le résultat est intéressant. “Mrs Noonness” est très accrochante avec cet orgue répétitif qui soutient le violon. “Fuel For The Gods” est la pièce la plus longue (13:05) et fait penser à la plage tropicale relaxante. Très beau. Une des mes préférées est “Outsiders Parachute In”, chanson virale, délicate, et flottante. “La Rue Inconnue” est un clin d’oeil aux années 60 avec une guitare à la James Bond. Vous voyez le pouvoir évocateur qu’exerce Spirits Burning! Et, finalement, possiblement en guise d’hommage, la marche se ferme avec la voix d’Allen, ce poète magique.

 

“The Road Map In Your Head” s’avère un album fabuleux, à la fois simple et complexe, ciselé avec coeur et amour, le tout pour notre plus grand plaisir. Fortement recommandé, un essentiel si vous êtes un fanatique de Gong.  Bravo M. Falcone!

 

PISTES / TRACKS

 

1. The Roadmap In Your Head  (3:56)

2. Sun Sculptor & The Electrobilities (3:50)

3. The Birth Of Belief (8:38)

4. Coffee For Coltrane (6:58)

5. Isolation In 10 80 (2:55)

6. Mrs. Noonness (4:12)

7. The Old College Sky Is Where We Left It (1:28)

8. Fuel For The Gods (13:05)

9. Early Evening Rain (3:31)

10. Black Squirrel At The Root Of The Staircase (7:34)

11. Outsiders Parachute In (5:48)

12. Déjà Vu (2:25)

13. La Rue Inconnue (4:48)

14. Roadmaps (The Other Way) (5:59)

Total (75:07)

 

Musiciens / MUSICIANS :

 

Don Falcone: keyboards, synth, organs, electronic percussion, birds (5), ocean waves (6), chimes (10), sample (11), audacity scrubwheel (12), French bell (12), strings (13)

 

Cyrille Verdeaux: organs, synth, piano, keys, strings (3), keyboard flute (9) 

 

Invités:

Daevid Allen: guitars (1, 14), vocals (14)

Michael Clare: bass (6, 13)

Ian East : soprano sax (3)

Fabio Golfetti: electric guitar (8)

Steve Hillage: electric guitars (7)

Mike Howlett : bass guitar (1-2)

Didier Malherbe: saxes (12)

Pierce McDowell : bass (12)

Dave Sturt: ebow bass & bass guitar (9)

Kavus Torabi: guitar (4)

Theo Travis: saxes (4)

Harry Williamson: 12-string guitar (6, 8), charango (8)

Steve Bemand: guitars & drums & synth & percussion (10)

Steve Hayes: synth (13)

Nik Turner : flute (9)

Bridget Wishart: vocals (2, 5), EWI (2, 3)

Paul Booth: flute (8)

Albert Bouchard: drums & piano & organ (4)

Judy Dyble: autoharp (1)

Jonathan Segel: violin (1, 6)

William Kopecky: ebow bass (4), bass guitar (4, 8)

Kenneth Magnussen: Mellotron (1, 10)

Karen Stackpole: gongs (1)

Doug Erickson: synth (2), acoustic guitars & synth loop (3)

Alan Sitar Brown: sitar (5)

Karl E. H. Seigfried: double bass (5), bowed double bass (7)

Jack Gold-Molana: djembe (8,13), drum kit (12)

John Purves: guitars & keyboard viola (9)

David Newhouse: saxes (10,11), auto flute (10,1), flute (10), piano (10), clarinet(11)

Keith Hill: guitars & synth & percussion (11)

Karen Anderson: rhythm guitar (13)

Jerry Jeter: Electric Guitar (13)

bottom of page