top of page

CHRONIQUE / REVIEW

soup

remedies

Releases information

Release date: April 7, 2017

Format: CD, Dig, Vinyl

Label: Crispin Glover Records

From: Norvège / Norway

9,2

Denis Boisvert - May 2017

TRANSLATED REVIEW (GOOGLE TRANSLATE) BELOW FRENCH TEXT !

CHRONIQUE / REVIEW

CD

Trondheim, Norvège. Cela doit être un endroit magique! La ‘Soup’ de VIKEN est le plat tout recommandé.  Voici donc un autre groupe norvégien qui s’impose lentement. Existant environ depuis une dizaine d’année sous diverses incarnations mais toujours avec la main de maître de VIKEN, SOUP nous offre un album complet, éthéré et planant. On trouve encore cette qualité hypnotique issue de son côté psychédélique, de longs passages instrumentaux, des crescendos, des voix envoûtantes, des ambiances mystérieuses et toujours ce mur de son mélodique via des claviers synthétiques de première classe. On dirait de l’encens!

 

Pas inconnus, ils ont même fait la première partie d’Opeth à un moment. La production est superbe et la présentation soignée. Allons voir le menu.

 

On ouvre tout doucement avec ‘Going Somewhere’ et qui rapidement escalade vers un sommet mellotronique sublime tout en gardant ce côté simple et rock alternatif. Les comparatifs sont difficiles mais ‘Anathema’ vient à l’esprit. Cependant on retrouve aussi le ‘groove’ de ‘Motorpsycho’ leurs compatriotes émérites. Puis on entre dans le vif du sujet avec l’extraordinaire ‘The Boy And The Snow’ un onze minutes de bonheur. Encore ce paysage à perte de vue, des voix douces et une émotion poignante. Les claviers puissants, la délicatesse alternant avec, Camel et Ummagumma en douce fusion! Tout est en balance, la guitare en écho, la batterie pleine de cymbales et encore ces torrents de synthés tristes et grandioses.  On a besoin d’une pause et elle survient sous la forme d’un intermède aux grands orgues s.v.p. ‘Audion’ : 2 minutes trop courtes à mon avis, mais quelle solennité!

 

On passe ensuite à un autre morceau épique de 13+ minutes ‘Sleepers’, la pièce qu’il faut absolument entendre pour se faire une idée.  Très sereine au début, un chant doux, des arpèges acoustiques puis une basse rappelant un peu ‘Meddle’ et on s’envole encore un fois, la pièce prend de la vigueur et nous transporte littéralement. Ah! les belles années du progressif.  On ferme la marche avec un autre petit bijou. ‘Nothing Like Home’ en plus d’offrir de très belles harmonies vocales nous offre encore ce côté acoustique pastoral un peu ‘british’ des mellotrons un peu menaçants mais on revient à une belle ballade avec encore une mélodie fascinante et un très long ‘fade’ en finale.

 

La qualité des musiciens est indéniable. On sent le souci du détail, l’expression musicale et la créativité du quatuor tout au long de l’album. La guitare est juste et surtout dans un rôle d’accompagnement, la basse est surprenante et la batterie solide. C’est surtout la touche de claviers et les lignes mélodiques qui définissent le son de SOUP.

 

Un autre groupe qui a atteint les sommets de son art et qui n’est pas suffisamment connu.

Un autre coup de coeur. Vraiment un album supérieur qui mérite une considération pour les meilleurs albums de 2017 (Quelle cuvée encore et on n’est qu’en mai!)

 

PISTES / TRACKS

 

1. Going Somewhere (8:13)

2. The Boy And The Snow (11:32)

3. Audion (2:07)

4. Sleepers (13:35)

5. Nothing Like Home (6:43)

 

Total 42:10

Musiciens / MUSICIANS :

 

Erlend Aastad Viken: vocals, keyboards & samples

Ørjan Langnes: guitars

Jan Tore Megård: bass

Espen Berge: drums, percussion

bottom of page