top of page

CHRONIQUE / REVIEW

semistereo

trans earth injection

Releases information

Release date: February 9, 2017

Format: CD, Digital

Label: Freia Music

From: Pays-Bas / Netherlands

8,0

Benoit Rancourt - May 2017

TRANSLATED REVIEW (GOOGLE TRANSLATE) BELOW FRENCH TEXT !

CHRONIQUE / REVIEW

CD

Pour son troisième album studio, le groupe SEMISTEREO livre un album Post-Rock Progressif de bonne qualité. La maturité acquise au fil des années par le groupe transparaît à travers des compositions naturellement surprenantes. N’étant pas sans me rappeler l’excellent Maciej Kosinski, ex-chanteur du groupe Votum, Paul GLANDORF a la voix tout simplement parfaite pour nous transporter dans l’univers aérien qu’offre chacune des pièces.

« A New Tomorrow », la première pièce de l’album, a pour mérite de ne pas traîner en longueur avant de prendre son envol. Dès la toute première seconde, guitares, basse, batterie et voix se font entendre. Si la chanson ne met pas de temps à décoller, il faut toutefois admettre qu’elle n’atteint pas de très hauts sommets. Plutôt banale, elle constitue probablement l’un des deux plus importants points faibles du disque. Elle joue pour l’album le rôle d’un groupe de musique préparant tranquillement les spectateurs lors d’un concert avant que le vrai spectacle ne débute réellement. Mais est-ce vraiment nécessaire sur un album qui ne comporte que sept titres? Cela dit, étrangement, lorsqu’elle se termine, l’envie de la réécouter est tout de même bien présente.

Second titre du disque, « The Search » est la pièce la plus intéressante de l’album, laissant en plan l’envie de réentendre la précédente. Elle constitue à mon avis de la haute voltige Post-Rock de premier niveau. Passant de riffs pesants à de nouveaux riffs extrêmement lourds en passant par de doux moments, voilà un voyage auquel j’aimerais prendre part encore et encore, ou pourquoi pas même quitter avec un billet ouvert au cas où je ne voudrais pas en revenir. Le refrain est de loin le plus percutant de tout l’album et celui qui nous revient en tête encore plusieurs heures après l’avoir écouté dans sa totalité. Et que dire de la partie centrale de la pièce? Cette minute d’extase m’a ramené à la fin de la sublime chanson « No Tomorrow » du groupe Oceansize.

« Loneliness At The Door » possède ce je-ne-sais-quoi qui la rend particulièrement intéressante. Les longues et belles lignes jouées à la basse par Mickael SCHUURMAN y sont sûrement pour quelque chose. Bien présente, la voix de Martijn WEYBURG ajoute aussi beaucoup à cette pièce, notamment dans le refrain. Chanson médiane de l’album, l’instrumentale « 35 Dollar Special » est à mon avis le deuxième important point faible de l’album. On y entend un pasteur prêchant avec une intonation déplaisante suivi d’un motivateur dont le discours est difficilement perceptible. La pièce ne démarre réellement qu’après 200 secondes alors que des cuivres synthétisés viennent finalement faire oublier les minutes précédentes. Pièce la plus courte de l’album « The Storm Behind Your Eyes » laisse entendre tout le talent de composition du guitariste Frank WEIJERS dans une pièce qui donne vraiment l’impression à l’auditeur d’être un oiseau en plein vol et tout-à-fait en contrôle de ses mouvements.

« Your Drama » est le genre de chanson qui devient toujours meilleure d’une écoute à l’autre. Les sonorités psychédéliques qui démarrent la pièce reviennent plus tard dans la chanson, se joignant merveilleusement bien aux autres instruments. Le jeu intelligent et étoffé du batteur Marcel VAN DER GRAAF y est d’une importance capitale, allant d’ailleurs jusqu’à prendre presque toute la place en certains instants. Dernier titre de l’album, « Sin » démarre avec beaucoup de puissance, au grand plaisir de l’amateur de musique plus heavy. Tout devient toutefois beaucoup plus lent et calme dans les minutes suivantes. Ce n’est vraiment qu’à partir du milieu de la chanson que tout devient carrément sublime pour terminer l’album en beauté.

Bien que je puisse trouver plusieurs similitudes entre ce disque et certains albums de groupes tels que Oceansize et Dream The Electric Sleep, la formation SEMISTEREO possède son identité bien propre et elle le prouve avec ce dernier ouvrage. Chacun des musiciens y apporte clairement sa touche personnelle et unique. Voilà un album qui sans tout détruire sur son passage fera certainement son chemin dans votre univers progressif si vous osez lui en donner la chance. « Trans Earth Injection » constitue un plaisant voyage. J’ai bien hâte de voir à quel endroit SEMISTEREO me transportera la prochaine fois.

PISTES / TRACKS

 

A New Tomorrow (5:34)

The Search (10:41)

Loneliness At The Door (5:13)

35 Dollar Special (6:07)

The Storm Behind Your Eyes (4:58)

Your Drama (7:29)

Sin (10:28)

Musiciens / MUSICIANS :

 

Paul Glandorf : Lead Vocals

Frank Weijers : Guitars

Mickael Schuurman : Bass Guitar

Marcel van der Graaf : Drums

Martijn Weyburg : Guitar, Vocals, Keyboard

bottom of page