top of page

CHRONIQUE / REVIEW

schnauser

irritant

Releases information

Release date: June 9, 2017

Format: Digital, CD

Label: Bad Elephant

From: Royaume-Uni / UK

8,7

Richard Hawey - July 2017

TRANSLATED REVIEW (GOOGLE TRANSLATE) BELOW FRENCH TEXT !

CHRONIQUE / REVIEW

CD

 

Aujourd’hui j’ai le privilège de vous présenter la formation SCHNAUSER et leur album « Irritant » sortie au mois de juin dernier. Ce groupe anglais est à l’origine le projet solo du multiinstrumentiste Alan STRAWBRIDGE. Le tout débute modestement avec la réalisation de deux albums, le premier en 2005 avec « Kill All Humans » et le second en 2009 titré « The Missing Link ». Ces productions furent enregistrées avec quelques amis musiciens dans sa résidence avec des moyens sommaires et publiée sur son Bandcamp. L’année suivante SCHNAUSER accueille deux nouveaux membres, Holly McINTOSH (basse et chant) et John FOWLE (batterie). Le groupe est complété avec l’arrivée de Duncan GAMMON (claviers), ce dernier apporte une nouvelle dimension aux compositions du groupe, d’ailleurs on peut vérifier cette affirmation en écoutant « Where Business Meets Fashion » qui reçoit de la part des chroniqueurs, un accueil très chaleureux. Le départ de John FOWLE amène Jasper WILLIAMS à la position de batteur pour l’album « Protein for Everyone ». C’est un line-up presque identique qui est présent sur cette dernière production de SCHNAUSER, je dis presque car Dino CHRISTODOULOU (saxophone) s’ajoute à la formation pour cet album.

 

C'est ma première rencontre musicale avec SCHNAUSER, et je commence à me demander ce j’ai manqué en passant à côté des albums précédents. Leur musique offre un mélange étrange de styles mais qui est incroyablement attrayant. Si l’on considère que l’influence principal du groupe vient de la scène Canterbury, cet argument est consolidé par la présence du saxophone de Dino, ainsi nous avons une meilleure idée de leur style mais ce n’est pas seulement cela. Nous pouvons aussi entendre plusieurs références de la folle époque du psychédélique et ajoutez à cette mixture une dose de pop et d’humour et vous n’êtes pas trop loin du compte. Il suffit d’écouter la pièce « Spiele Mit Katzen » et vous aurez une excellente idée du style préconisé par le groupe. Le sax et la batterie virevolte entrecoupée par le chant qui ne fait que récité quelques paroles, puis tout change avec un beat techno pas désagréable du tout, pour revenir au son du début.  Sur « Chinese Brainworm (Taenia Solium) » cette chanson me fait penser à du Zappa, le chant est un peu théâtral avec une touche humoriste dans le style. Chacune des chansons referment une petite surprise, lorsque vous écoutez « Hypertension », un instrumental, vous vous retrouvez sur une piste de danse d’un club latino à vous déhancher joyeusement. Puis tout change pour devenir plus rock. « A New Atmosphère » est le titre le plus long avec ses huit minutes et je n’ose pas m’avancer en vous disant que cette pièce est la plus progressive de l’album en raison de ce fait. Car peu importe la longueur, chacune des onze chansons incluent l’élément progressif. Elle nous offre un style qui se rapproche de la scène Canterbury avec ses sonorités à la Hatfield and the North, le chant, interprété par plusieurs des musiciens me ramène aux années soixante et les portions instrumentales sont super bien exécutées. De surprise en surprise, toutes très agréables, je terminerai cette chronique avec la chanson « The Monday Club ». C’est un autre voyage intéressant, ceci grâce aux différents motifs exploités ici et au développement intelligent.

SCHNAUSER offre quelque chose d’innovateur avec l’album « Irritant », il faut s’y arrêter et prendre le temps de découvrir tout le talent de ces musiciens. Je vous invite fortement à visiter leur Bandcamp. C’est un conseil d’ami. Recommandé pour tous.

 

PISTES / TRACKS

 

1. Spiele Mit Katzen (4:21)
2. Chinese Brainworm (Taenia Solium) (4:48)
3. Re-Mortgaging The Nest Of Hairs (4:12)
4. Sorry, You Were Out (1:24)
5. Have You Got PPI? (4:44)
6. How About A Kiss? (4:06)
7. Fail Better (6:35)
8. Hypertension (4:15)
9. A New Atmosphere (8:35)
10. The Monday Club (7:44)
11. Speile-Jange (2:17)

 

Musiciens / MUSICIANS :

 

- Alan Strawbridge / Guitar, Vocals
- Duncan Gammon / Keyboards, Vocals
- Dino Christodoulou / Saxophone
- Holly McIntosh / Bass, Vocals
- Jasper Williams / Drums

bottom of page