top of page

CHRONIQUE / REVIEW

progression

noxologic

Releases information

Release date: January 19, 2017

Format: CD

Label: Seacrest Oy Records

From: Finlande / Finland

8,0

Richard Hawey - February 2017

TRANSLATED REVIEW (GOOGLE TRANSLATE) BELOW FRENCH TEXT !

CHRONIQUE / REVIEW

CD

 

Nous traitons aujourd’hui d’un groupe qui a commencé au moment où les restrictions musicales étaient quasi inexistantes, je parle du progressif naturellement. Toutefois vers le milieu des années 70, c’était le début de la fin pour cette période faste. Et c’est à ce moment que PROGRESSION, le nom lui va bien, a vu le jour en Finlande. Après quelques spectacles et l’enregistrement d’un démo, le groupe se sépare. Mais c’était sans compter sur le désir profond de Harri NOKSO, membre fondateur de la première édition de PROGRESSION de reformer le groupe. Après avoir trouvé de nouveaux musiciens, ils ont enregistré et sorti leur premier album en 2007 sous le titre « The Dream of Cecilia ». Cet album a été bien reçu de la part des spécialistes de ce type de musique. Les influences sont proches des grands noms du jazz/fusion comme John McLaughlin et Mahavishnu Orchestra, Chick Corea et Return To Forever ou Al DiMeola. Après un assez long silence et quelques changements au line-up PROGRESSION nous présente « Noxologic ». Les membres de cette nouvelle mouture de PROGRESSION sont à la guitare Harri NOKSO et Jaan JAANSON, à la basse Jan-Olof STRANDBERG (encore lui), Jussi-Matti HAAVISTO aux claviers et violon alto, Otso PAKARINEN aussi aux claviers et l’homme aux multiples projets Kimmo PÖRSTI à la batterie.

Sur « Noxologic » vous ne serez pas en terrain inconnu car, comme je l’écrivais plus tôt, l’auditeur saura reconnaitre quelques saveurs des influences nommés plus tôt. Nous avons droit à des performances notables de la part des deux guitaristes, cependant le violon demeure l’élément clé de cet album. Autant HAAVISTO peut suivre le mouvement donné par le jeu des guitares, autant, lorsqu’il se laisse aller c’est du pur bonbon pour les oreilles. La piste qui représente le mieux cette affirmation est « Asia » qui, malgré son thème simple, donne à HAAVISTO l’opportunité de tisser des lignes hypnotiques sur une basse funky et pétillante ; et il y a aussi sur la piste « The Arcosanti Pork Ritual », sur lequel Kimmo PÖRSTI y va de ses plus beaux arguments tandis que la guitare et l’Alto s’affrontent dans un duel enlevant, comme s’ils voulaient sauver leur vie. L’album inclue aussi quatre pistes live tirées du premier album « The Dream of Cecilia ». Cette ajout cadre très bien avec l’ensemble de l’album, elle est originale et bien ficelée avec un peu plus de funky et de souplesse dans le style ce qui nous démontre tout le potentiel de ces musiciens.

Les albums instrumentaux doivent souvent posséder un petit quelque chose de plus qui incite l’auditeur à aller plus loin avec eux. PROGRESSION avec leur album « Noxologic » possède cet élément accrocheur qui plaira c’est certain. Le groupe ne sort pas des sentiers battus, mais il offre de bonnes compositions qui feront le bonheur de plusieurs d’entre vous.

 

PISTES / TRACKS

 

1. Kickstarter (4:06)
2. Not Groove (2:46)
3. Hobbit Hall (4:00)
4. Asia (6:31)
5. Noxologic (4:25)
6. Tandoor (3:04)
7. The Arcosanti Pork Ritual (5:20)


    Bonus live tracks:
8. Gangsta Race (4:52)
9. Bright Light From High (8:18)
10. Wild Night At Tall Jack's (5:16)
11. The Dream Of Cecilia (6:38)

 

Musiciens / MUSICIANS :

 

Harri Nokso - Electric Guitar
Jaan Jaanson (Paidarion) - Electric Guitar
Jan-Olof Strandberg (Paidarion, Strandberg Project, The Fusion Project)- Bass
Jussi-Matti Haavisto - Viola
Otso Pakarinen (Paidarion, Ozone Player) - Keyboards, Synthesizers, Electric Guitars (3)
Kimmo Pörsti (Paidarion, Mist Season) - Drums, Percussion

bottom of page