top of page

CHRONIQUE / REVIEW

pixie ninja

ultrasound

Releases information

Release date: June 23, 2017

Format: Digital, CD, Vinyl

Label: Apollon Records Prog

From: Norvège / Norway

8,6

Marc Thibeault - June 2017

TRANSLATED REVIEW (GOOGLE TRANSLATE) BELOW FRENCH TEXT !

CHRONIQUE / REVIEW

CD

 

PIXIE NINJA est la création de deux maniaques de musique progressive scandinave. Jostein HAUGEN et Marius LEIRåNES ont joué ensemble dans divers projets depuis le début de 2008. Ils ont commencé à travailler sous le nom de PIXIE NINJA à la fin de mai 2015 et ont débuté l’enregistrement de « Ultrasound » un an plus tard. Le groupe a demandé l’aide de Mattias OLSSON (NECROMONKEY, ex-ÄNGLAGARD), principalement comme producteur mais qui s’est finalement aussi occupé des percussions et du Mellotron. Johan Hals JøRGENSEN a été recruté plus tard comme nouveau maitre des claviers. L’album a été finalisé aux États-Unis par Christopher CLINE. « Ultrasound » est un album instrumental qui plonge autant dans le vieux son Prog que dans les sons plus actuels, dans l’Electro, voir Techno, et dans le Krautrock.

«Auditory Hallucinations» débute en beauté l’album: avec un début de pièce planant et un peu FLOYDien d’environ 5:20, on embarque ensuite dans un style plus dans la veine des groupes comme NEU!, CAN ou TANGERINE DREAM. C’est Prog, c’est Techno, c’est entrainant, bref, c’est bon! «Elusive The Wind Vane», avec de la flute et un style qui rappelle certaines pièces des albums de PORCUPINE TREE, nous amène même un peu sur le territoire de PINEAPPLE THIEF avec un beat qui rappelle un peu parfois certaines créations de Frank ZAPPA par moment! Une autre très bonne pièce. «Une Promenade» est une très jolie pièce jouée au piano, un peu triste et joyeuse à la fois. Elle détonne du reste de l’album mais montre une autre facette du groupe. «Polysomnographic», avec des bouts de discours joués à l’envers en fond de pièce nous amène dans le monde Electro sur un rythme presque militaire à partir de 02:07 et avec un peu de Mellotron. J’aime bien! Avec «Personnal Improvement Cult» on tombe dans un style qui s’approche de certaines pièces de Steven WILSON. Puis, vers 04:33, on part en voyage avec un style rappelant NEU! ou même KRAFTWERK pour environ deux minutes avant de se diriger dans un Rock avec un beat continu pour presqu’une minute. Ça change à nouveau de style vers 07:25 avec un beat et un son Electro qui dure une minute et sert d’intro pour arriver sur une fin Prog-Rock digne des artistes mentionnés plus haut. Ma préférée! La (trop) courte pièce «Ultrasound» termine l’album en beauté mais aurait méritée d’être plus exploitée et plus longue.

Ceux qui aiment la manière d’utiliser l’Electro /  le Techno dans leurs pièces (comme les groupes PORCUPINE TREE, PINEAPPLE THIEF ou CARPTREE) vont aimer cet album. Pleins de petits plaisirs à écouter, des rythmes à contretemps, des musiciens qui font des petites merveilles. Je vous le conseille!

 

PISTES / TRACKS

 

01. Auditory Hallucinations (09:13)

02. Elusive The Wind Vane (06:44)

03. Une Promenade (02:37)

04. Polysomnographic (05 :30)

05. Personnal Improvement Cult (11 :19)

06. Ultrasound (02 :56)

 

Musiciens / MUSICIANS :

 

Marius LEIRåNES – Guitars / bass / keyboards
Jostein HAUGEN – Guitars / bass / keyboards
Mattias OLSSON – Mellotron / drums
Johan Hals JøRGENSEN – Keyboards

With:

Ketil Vestrum EINARSEN (WESERBERGELAND, WHITE WILLOW, WOBBLER, MOTORPSYCHO) - Flute

bottom of page