top of page

CHRONIQUE / REVIEW

nuclearte

endo

Releases information

Release date: May 18, 2016

Format: CD

Label: Auto-Production / Self Released

Distribution: Black Widow

From: Italie / Italy

8,0

Richard Hawey - March 2017

TRANSLATED REVIEW (GOOGLE TRANSLATE) BELOW FRENCH TEXT !

CHRONIQUE / REVIEW

CD

 

NUCLEARTE est une formation sicilienne crée en 1996. La description de leur style de musique est assez particulière car le groupe se définit comme faisant de la « World Ethno music ». Le groupe est présentement formé par Ramya R. FILIPPONE (chant), Maurizio CUCUZZA (basses, claviers), Luca RINAUDO (programmation, claviers), Sergio SCHIFANO (guitares) et Antonio LETA (batterie). Sur « Endo » ils sont secondés par cinq invités (voir musiciens invités). Trouver de l’information sur NUCLEARTE s’est avéré très difficile, il n’y avait pas ou très peu d’information pertinente, toutefois j’ai pu trouver ceci : Après la formation du groupe, ils ont participé à plusieurs festivals mais c’est seulement en 2000 que le groupe publie leur premier album « Talè Talè ». Une seconde réalisation voit le jour en 2004 sur une nouvelle étiquette CNI, le titre est « La Via della Sete ». En creusant un peu, j’ai pu vérifier que l’album est un concept concernant les communications entre la terre et un monde étranger dissimulé dans une multitude des Pléiades. Le groupe a d’ailleurs inventer un nouveau langage pour transmettre leur message. Après cette description, vous pouvez penser qu’il s’agit d’un album de rock progressif, mais ce n’est pas le cas, bien qu’il existe certains éléments progressistes à l’intérieur de certains titres. La musique est très éthérée et onirique, s’appuyant souvent sur des claviers luxuriants et des paysages sonores électroniques. L’utilisation d’instruments ethniques comme l’oud ajoute une saveur du monde et le chant va dans la même direction. Parlant du chant de Ramya, je dois avouer qu’il m’a plu.  ‎

‎Des chansons comme « Argla » doux comme un rêve avec des atmosphères très éthérées et des vagues lentes de claviers qui donnent une ambiance space, ajoutant encore au thème céleste. D’autres, comme « Al Akay » incorporent des éléments électroniques mélangés avec des chœurs de style Moyen-Orient. « Tatyana » en est une autre qui favorise un état de rêveries avec de bons moments de guitare, tandis que la chanson-titre construit lentement dans un moule Mid-tempo agréable avec une mélodie accrocheuse et douce qui se rempli progressivement de claviers. ‎

‎Pour ceux qui aiment une musique sereine qui propose un voyage intérieur, vous devriez faire ‎‎une écoute de « Endo » et si vous êtes un fan inconditionnel de musique progressive, donnez-lui une chance. C’est une musique qui vous demandera une attention particulière et pour bien apprécier le tout, je vous recommande le casque d’écoute. À découvrir!

 

PISTES / TRACKS

 

1. Argla (5:09)
2. Al Akay (4:22)
3. Kabesh (4:10)
4. Ixorius (5:32)
5. Endo (5:39)
6. Ater Tumti (3:55)
7. Glei Nhoà (4:52)
8. Electra (4:38)
9. Iso'h (4:36)
10. Hinn'oo (4:34)

 

Musiciens / MUSICIANS :

 

- Ramya Rossana Filippone - Vocals

- Maurizio Cucuzza – Bass/Keys

- Luca Satomi Rinaudo – Programming/Keys

- Sergio Schifano - Guitar

- Antonio Leta – Drum

 

Guests musicians

- Francesco Biscari – Cello (1,5, 7,9,10)

- Giovannino Di Giandomenico – Piano and additional keys

- Salvo Totohn – Hang drum (1,5,9,10)

- Nino Errera – Drum and percussions (1,2,4,5,6,7,9,10)

- Stefano Saletti – Oud (2)

bottom of page