top of page

CHRONIQUE / REVIEW

mostly autumn

sight of day

Releases information

Release date: April 17, 2017

Format: CD, Dig

Label: Mostly Autumn Records

From: Royaume Uni / UK

7,5

Philippe André - April 2017

TRANSLATED REVIEW (GOOGLE TRANSLATE) BELOW FRENCH TEXT !

CHRONIQUE / REVIEW

CD

Nouvel album pour le septuor britannique MOSTLY AUTUMN toujours dirigé de main de maitre par Bryan JOSH, une main dans un gant de fer et cette fois ci c'est le six cordistes originel (présent donc depuis 1999) Liam DAVISON qui a jeté l'éponge. Un départ compensé par un retour, celui de la belle Angela GORDON à la flute et aux claviers additionnels.

 

Alors quid de cette nouvelle aventure du couple, à la ville comme à l'écran, Bryan JOSH/Olivia SPARNENN ? Personnellement je préfère le chant d'Olivia à celui de Heather FINDLAY, les deux précédentes productions du groupe étant mes deux préférées depuis leurs débuts. Et pourtant, après plusieurs écoutes attentives, ce nouvel album m'a franchement laissé sur ma faim… Il y a plusieurs pistes fort appréciables mais aussi quelques-unes sincèrement très moyennes voire médiocres. Ainsi la piste d'ouverture et éponyme "Sight of Day" débute joliment, digne des meilleures compositions du maitre de céans, Olivia y chante magnifiquement, mais la paire rythmique (Andy SMITH et Alex CROMARTY) semble bien lourdingue, la mauvaise impression que les deux musiciens ne jouent pas en même temps que le reste du groupe.......bref un titre de quatorze minutes, le plus long de l'album évidemment très moyen eu égard à leur passé.

 

"The Man Without a Name" est certes très joli avec un motif de piano délicat mais n'apporte pas grand-chose à la gloire de MOSTLY AUTUMN. J'adore par contre le seul titre composé par le nouveau six cordistes Chris JOHNSON "Changing Lives", introduction claviers/guitare à la MANFRED MANN'S EARTH BAND et tutti quanti tout au long des six minutes de ce titre, ultra radiophonique, joyeux et entrainant, une pépite découverte dans cette mine désenchantée, terminée par un tellurique solo de guitare. Afin de ne pas assombrir le tableau, vous pouvez quand même vous immerger dans les dix minutes de "Native Spirit" digne du KANSAS le plus énergique et le plus lyrique (sans le violon toutefois), celui de "The Wall" ou de "Carry on Wayward Son", de quoi déplumer les emplumés ou de raser gratis ceux à qui il reste des cheveux, un régal digne des meilleures compositions de Mister JOSH, enfin serait-on tenté de dire, agrémenté d'un final grandiose qui pulse fort.

 

"Tomorrow Dies" qui suit et seule composition attribuée au claviériste Iain JENNINGS. est une pièce aussi très recommandable avec une belle entame emphatique et un passage de guitare hispanisant à mi morceau, un peu plus d'instrumental l'aurait bénéfiquement aérée, c'est le titre qui a été choisi pour présenter le cd sur les réseaux musicaux de la planète, Olivia y vocalise là aussi divinement. Je passerais volontairement sous silence la faiblesse mélodique des pistes deux, quatre, six et neuf, cette dernière bénéficiant néanmoins de l'apport du violon de Anna PHOEBE.

Un ressenti tiédasse pour l'ensemble de cet opus, parole de fan, Olivia et Bryan vont avoir de quoi s'occuper en dehors de leur musique dans les prochaines semaines, leur descendance étant sur le point d'arriver.

 

PISTES / TRACKS

 

1. Sight of Day (Bryan Josh) (14:33)

2. Once Around the Sun (Josh) (5:08)

3. The Man Without a Name (Olivia Sparnenn-Josh) (3:50)

4. Hammerdown (Josh) (6:05)

5. Changing Lives (Chris Johnson) (6:17)

6. Only the Brave (Josh, Sparnenn-Josh) (5:35)

7. Native Spirit (Josh) (10:27)

8. Tomorrow Dies (Iain Jennings, Josh) (7:20)

9. Raindown (Josh) (8:01)

10. Forever and Beyond (Josh) (6:17)

Musiciens / MUSICIANS :

 

- Olivia Sparnenn / lead vocals

- Bryan Josh / guitars, vocals

- Chris Johnson / guitars

- Iain Jennings / keyboards

- Angela Gordon / flute, keyboards

- Andy Smith / bass

- Alex Cromarty / drums

With:

- Troy Donockley (Nightwish) / Uilleann pipes

- Anna Phoebe (Papillon) / violin

bottom of page