top of page

CHRONIQUE / REVIEW

Midnight sorrow

pick a tale

Releases information

Release date: April 13, 2017

Format: Digital, CD

Label: Auto-Production / Self Released

From: France

7,4

Marc Thibeault - April 2017

TRANSLATED REVIEW (GOOGLE TRANSLATE) BELOW FRENCH TEXT !

CHRONIQUE / REVIEW

CD

Sarah BRIGHTMAN qui chante pour NIGHTWISH ou EPICA? Non, plutôt MIDNIGHT SORROW, un groupe de Métal Symphonique de la France qui existe depuis décembre 2011. La musique est principalement composée par le co-fondateur du groupe et claviériste Nicolas MICKAËL. La chanteuse et aussi co-fondatrice Maureen MORVAN a appris par elle-même le chant avant de peaufiner son art en allant suivre des cours à Strasbourg pendant 3 ans. C'est à Strasbourg qu'elle fonde avec Nicolas MICKAËL le groupe MIDNIGHT SORROW. Les autres membres actuels du groupe se joignit à eux entre 2012 et 2014. Les «growls» sont chantés par le guitariste Samuel STAMMBACH. 

 

«Prelude of the Night» débute l'album: un intro à l'image de beaucoup d'autres groupes de Métal Symphonique qui nous amène vers la pièce «Glorious». Rythmée et mettant de l'avant les claviers et la voix de Mme MORVAN, il y a certains bouts de «growls» de M.STAMMBACH à-travers qui rajoute un peu 'd'épice' dans la pièce. La guitare est présente mais sert plus à tenir un «riff» un peu effacé sauf pendant une quinzaine de secondes vers le milieu de la pièce. «Between Sun and Moon», avec de la flute qui est jouée autant lors des moments «Hard» que plus doux, a un petit côté original que j'aime bien. J'aime beaucoup la voix de Maureen MORVAN sur cette pièce lorsqu'elle ne la pousse pas trop au maximum. Les «growls» s'agencent assez bien lorsque chanté en même temps qu'elle lors des refrains. Et que dire de la cornemuse qui donne un petit air Celtique au tout! «Lost for Eternity» est une pièce grandiloquente avec des ressemblances avec EPICA et NIGHTWISH . Rapide et agréable à l'écoute! «Black Snow» débute avec du piano et de la guitare basse et accélère graduellement jusqu'à avoir un bon «riff» de guitare. La voix de Maureen MORVAN aurait probablement fait plus d'effet si elle avait gardé un registre bas tout le long au lieu de monter dans les aigues. J'aime la manière dont la pièce se termine. «Number 6» débute avec de l'orgue avant de se déchainer sur un rythme endiablé! Une petite touche Médiévale et une petite touche de Classique d'intégrées à la pièce avec le chant d'opéra de Mme MORVAN entrecoupé des growls de M. STAMMBACH rendent la pièce assez intéressante. Il y a un court solo de guitare qui termine la pièce, mais sans vraiment faire un effet quelconque. «Crystal Drop» est un intro en douceur de 1:21 qui nous amène à «Waterfall»: une pièce avec un beat déchainé et où Maureen MORVAN change de registre de voix de temps à autre pour mieux faire passer ces émotions. Elle devrait peut-être faire cela plus souvent sur les autres pièces de l'album car ca frappe dans le mille à chaque fois! «At First» est une pièce qui détonne des précédentes: plus un Slow-Rock Symphonique, un peu Gothique sur les bords. Ça dure environ 2:35 avant de repartir de plus belle en Rock Symphonique! Un petit solo de guitare un peu discret est joué au début de ce déchainement, mais sans plus.

 

Maureen MORVAN a vraiment une jolie voix lorsqu'elle chante dans un registre moins aigüe (vous l'avais-je déjà dit?). «The Place» débute avec du piano avant de partir sur un Rock Symphonique où Samuel STAMMBACH chante avant Maureen MORVAN, ce qui fait différent à l'oreille. Le petit bout surprenant vers 2:45 rend la pièce encore plus agréable. Alors que toutes les pièces sont du style Métal Symphonique énergique, «Phaze» est l'une des deux exceptions de l'album: une douce pièce un peu Médiévale qui met vraiment en valeur la voix de Mme MORVAN. La guitare est enfin mise à l'avant, donnant plus de valeur à la pièce. Une de mes préférées. «Treasure of Your Life (Part I & II)» dure en tout 11:20 et se veut la pièce de résistance de l'album. Il y a un équilibre entre les instruments et des variations de styles, il y a un solo de guitare (oui, oui!) de Samuel STAMMBACH, les «growls» agencés avec le chant de Mme MORVAN sont parfaits, Nicolas MICKAËL nous offre un aperçu plus vaste de son talent de claviériste, le rythme soutenu de Stephane Perrier et les «riffs» de la guitare basse de William SIMON sont juste bien dosés. De loin la meilleure pièce de l'album! «A Last Ceremony» est l'autre exception de l'album: un Slow-Rock qui met encore en évidence la voix de Maureen MORVAN. Ici aussi les claviers de M. MICKAËL nous charment et montre une autre facette de ses talents de claviériste. Ça termine bien l'album.

 

Pour amateurs de Rock Symphonique, tout groupe confondus. La musique est clairement écrite en fonction de mettre l'emphase sur la voix de Maureen MORVAN. Les claviers et les percussions sont très, peut-être trop présents et l'absence fréquente de soli de guitare (pas parce que c'est nécessaire mais parce que ça créerait un certain équilibre) tend à reléguer cet instrument en second plan plus souvent qu'il ne devrait l'être. Si le groupe se dirige vers un style ressemblant la pièce «Treasure Of Your Life», il y a fort à parier que l'on va entendre de plus en plus parler de MIDNIGHT SORROW!

 

Musiciens / MUSICIANS :

 

Maureen MORVAN: Singer & Graphism
Nicolas MICKAËL: Keyboards
Samuel STAMMBACH: guitar
Stephane PERRIER: Drums
William SIMON: Bass

PISTES / TRACKS

 

1. Prelude of the Night (1’18)
2. Glorious (5’53)
3. Between Sun and Moon (4’04)
4. Lost for Eternity (3’46)
5. Black Snow (5’51)
6. Number 6 (5’59)
7. Crystal Drop (1’12)
8. Waterfall (4’51)
9. At First (5’11)
10. The Place (6’30)
11. Phaze (6’08)
12. Treasure of Your Life (Part I & II) (11’22)
13. A Last Ceremony (5’41)

bottom of page