top of page

CHRONIQUE / REVIEW

mechanical butterfly

the irresistible Gravity

Releases information

Release date: July 12, 2014

Format: Digital, CD

Label: Ma Ra Cash Records

From: Italie / Italy

8,5

Marc Thibeault - April 2017

TRANSLATED REVIEW (GOOGLE TRANSLATE) BELOW FRENCH TEXT !

CHRONIQUE / REVIEW

CD

Un papillon mécanique issu de la province de la Catane en Sicile (Italie) vient nous remplir les oreilles avec un album dont le son Prog-Rock est tantôt pesant, tantôt léger, mais toujours intéressant. À l'origine un trio avec deux guitaristes et un claviériste/flutiste, le groupe enregistra un EP de quatre pièces instrumentales. MECHANICAL BUTTERFLY s'est ensuite agrandi avec un bassiste, un joueur de batterie et une nouvelle claviériste. La chanteuse Francesca PLUVIRENTI se joignit à eux l'année suivante. Un deuxième EP de quatre chansons sortit en 2008. Des changements de personnel au sein du groupe eurent lieu en 2010 et 2011 avant d'avoir l'alignement du personnel actuel. Le groupe qui existe depuis 2006 nous offre leur premier album studio complet en carrière.

 

L'intro « Suoni dalle Stelle » débute l'album avec des sons un peu mystérieux et envoutants. Puis « Labyrinth of Doors » arrive comme par surprise: un Prog-Rock instrumental dont les bouts plus pesants me font légèrement penser à DREAM THEATER. J'aime la façon dont les musiciens changent soudainement pour un style beaucoup plus mélodieux et Progressif à travers la pièce. Bonne pièce.

« Marks of Times » est un Prog-Rock qui me rappelle un peu le groupe LACUNA COIL croisé avec WITHIN TEMPTATION, mais avec de la flute et des bouts un peu Jazz-Rock. La guitare et la guitare basse sont efficace à créer une ambiance adéquate et la chanteuse Francesca PULVIRENTI chante comme Cristina SCABBIA de LACUNA COIL ou Sharon den ADEL de WITHIN TEMPTATION. J'aime bien! « The Alchemist » débute en douceur mais démarre vraiment après 1:05. Les musiciens ont l'air de s'amuser en jouant cette longue pièce (presque 10 minutes)! Encore ici, les changements soudains de rythmes ou styles sont imprévisible et s'enchainent quand même bien. Une de mes préférées!

 

« Emerald Tears » est la pièce triste de type « slow » à la EVANESCENCE. La jolie voix de Mme PULVIRENTI est pleine d'émotion et frappe dans le mille. Très jolie. « Sparks Within a Downpour » débute en lion avec un Rock pesant et rythmé avant de changer pour un style plus doux tout en gardant le même rythme. Puis, vers 2:18, ça change pour un bout mélodieux où la guitare d'Alessio ORANGES nous amène en voyage pendant 1 minute et demi avant de repartir en Rock jusqu'à la fin. Un autre de mes préférées! « Gravity » est une pièce instrumentale qui débute comme une pièce du groupe ARENA et reste un peu dans l'éthéré et le psychédélique tout le long. Courte mais très agréable à l'écoute! « La Fenice » est une pièce en bonus où Francesca PULVIRENTI utilise efficacement sa voix de différentes façons pour nous faire ressentir ses émotions. Ça me fait beaucoup penser à du LACUNA COIL. J'aime beaucoup!  

 

Avec un bon mélange de Rock et de bouts mélodieux, MECHANICAL BUTTERFLY nous offre un premier album qui nous montre le talent des musiciens et le potentiel du groupe. Comme le dit la biographie du groupe sur leur page Facebook: "Notre métamorphose est encore en marche...". C'est de bon augure!

 

Musiciens / MUSICIANS :

 

Francesca PULVIRENTI - vocals & lyrics
Alessio ORANGES - guitars
Laura BASILE - keyboards & synth
Emanuele MAITA - bass
Gioele GENTILE - drums

PISTES / TRACKS

 

1. Suoni dalle stelle (1:41)
2. Labyrinth of doors (8:12)
3. Marks of Times (6:49)
4. The Alchemist (9:56)
5. Emerald Tears (3:08)
6. Sparks within a Downpour (6:21)
7. Gravity (2:49)
8. La Fenice (5:52)

bottom of page