top of page

CHRONIQUE / REVIEW

magenta

we are legend

Releases information

Release date: April 20, 2017

Format: Digital, CD/DVD

Label: Tigermoth Records

From: Royaume-Uni / UK

9,8

Gerald Hawey - April 2017

TRANSLATED REVIEW (GOOGLE TRANSLATE) BELOW FRENCH TEXT !

CHRONIQUE / REVIEW

CD

Presque quatre ans de silence pour MAGENTA depuis leur dernière production « The Twenty Seven Club » qui remonte à 2013. Il faut préciser que ce silence n’était pas total, le groupe a produit le DVD « Chaos from the Stage » en 2016, à cela il faut ajouter l’autre projet de Rob REED, SANCTUARY II qui a tenu le principal intéressé très occupé et en plus les graves problèmes de santé qui ont affecté Christina BOOTH. Avec « We Are Legend » MAGENTA nous présente son huitième album studio depuis 2001. Le fameux trio est toujours constitué de Christina BOOTH (chant), Chris FRY (guitare) et Rob REED (guitare, claviers), ils sont accompagnés cette fois par John « Jiffy » GRIFFITHS à la batterie et de Dan NELSON à la basse. Peut-on parler de longévité dans le cas de MAGENTA, la réponse est oui, selon moi. Et c’est surtout en raison de la grande qualité des productions offertes par le groupe depuis leur création. Dernier point avant de parler de l’album, Profilprog est un des sites choisis pour chroniquer cette nouvelle production, donc merci au promoteur Stephen LEMBE (Nineteen 73) pour sa confiance.

 

Pour introduire cette chronique voici un commentaire de Rob REED à propos de « We Are Legend ». « Il était temps d’essayer quelque chose de nouveau, musicalement et lyriquement. J’ai toujours conservé une sorte de lien invisible avec les albums précédents, mais je sentais que nous avions atteint un carrefour et je voulais essayer quelque chose de nouveau. ‎‎MAGENTA a traversé beaucoup d’épreuves depuis le dernier album, surtout Christina, nous sentions que nous avions quelque chose à prouver avec ce nouvel album. »

 

L’album est composé de trois pistes, l’ouverture avec « Trojan » et ses vingt-six minutes, suivi de deux autres chansons « Colours » et « Legend » qui tournent autour des onze minutes.  S’il y a une chose à retenir de cet album c’est l’expression confiance en soi, car sortir un album avec seulement trois pièces relève du défi. « Trojan » s’appuie sur des atmosphères qui favorisent les développements. C’est un merveilleux morceau de musique avec une myriade de mouvements subtils et qui se transforment au fil des minutes qui passent. L’introduction aux claviers plutôt tranquille se transforme rapidement en une rythmique énergique, musicalement c’est une tapisserie sonore totalement envoûtante. La voix de Christina n’a jamais mieux paru, sa présence est puissante et sa prestation vocale qui capte notre attention immédiatement sans jamais de laisser aller. En fait, les premières minutes sont bouleversantes. Profitez de la balade que nous offre ces musiciens magistraux, c’est comme assister à un spectacle à couper le souffle préparer seulement pour nous. L’auditeur aura droit à une expérience musicale captivante qui se glorifiera au fil d’écoute répétée.

‎Après que les vingt-six minutes de « Trojan », qui nous présentait une quasi production théâtrale, voici « Colours » avec son sentiment d’urgence dans la musique et la tension mêlée à l’intensité dans la voix de Christina nous amène dans une ambiance mélodramatique. Ce titre nous présente des interludes calmes et nostalgiques, ajoutons que le jeu de guitare est sublime surtout en raison de l’émotivité qui s’en dégage. Christina nous démontre encore une fois qu’elle est la dame du progressif. ‎‎Rob REED y va élégamment‎‎ ‎‎de sa touche personnelle sur des claviers langoureux et ‎‎Chris FRY quant à lui nous présente ‎‎un jeu de guitare serré et fluide. Pas une seule fois vous penserez qu’un de ces titres durent trop longtemps, en fait c’est exactement le contraire, et vous en redemanderez. Vient, pour clore cet album la chanson « Legend » ‎‎qui commence avec une teinte très grave et sombre, la guitare, la basse et la batterie deviennent les forces motrices de ce titre. Par la suite il y a une accalmie où le chant sincère de Christina s’installe. C’est une piste franche et sensible qui a un centre triste et presque lugubre. Il y a échange entre le bien et le mal avec des versets mélancoliques. Un solo de guitare incandescent éclaire les éléments plus sombres et puis une courte section complexe prend place, le chant délicat de Christina ajoute une grâce presque aérienne et engageante à cette chanson. Je peux dire ceci, ils sont vraiment tous très bons. La finale est d’une très grande beauté, MAGENTA ‎‎nous montre ici qu’ils savent comment clôturer une chanson. C’est une expérience musicale mémorable que j’ai vécue.

Ce superbe album de près de cinquante minutes donnera à l’auditeur un bonheur musical rarement vécu, c’est du grand MAGENTA. Le talent ne s’achète pas, il s’acquiert à petite dose, Rob REED, Christina BOOTH, Chris FRY, Jiffy GRIFFITHS et Dan NELSON l’utilise intelligemment. « We Are Legend » prend une option majeure sur le meilleur album de l’an de grâce 2017.

 

Musiciens / MUSICIANS :

 

- Christina Booth / Vocals
- Rob Reed / Keyboards, Guitars
- Chris Fry / Guitars
With:
- Jon 'Jiffy' Griffiths / Drums
- Dan Nelson / Bass

PISTES / TRACKS

 

1. Trojan (26:09)
2. Colours (10:47)
3. Legend (11:32)

bottom of page