top of page

CHRONIQUE / REVIEW

it

we're all in this together

Releases information

Release date: March 1, 2017

Format: CD, Digital

Label: Progressive Gear

From: Royaume Uni / UK

8,0

Philippe André - March 2017

TRANSLATED REVIEW (GOOGLE TRANSLATE) BELOW FRENCH TEXT !

CHRONIQUE / REVIEW

CD

IT ne pas prononcer I.T (Hai Ti) est une formation binationale puisque basé à Londres et au Canada.IT est avant tout le véhicule musical et multimédia du guitariste chanteur Nick JACKSON, le groupe existe depuis 1994 et nous propose ici son cinquième album. L'omnipotent Nick est le seul musicien qui subsiste de la formation originelle, vous l'aurez donc compris IT est son groupe, un point, une barre.

 

Huit titres sur dix sont compris entre 4:10 et 5:52 tout ça pour dire que votre serviteur ne classe pas IT dans le rock progressif mais dans le rock tout court, un poil AOR, un poil New Wave, un poil Métal, la formation de Nick JACKSON a plus à voir avec MUSE ou avec PLACEBO qu'avec YES ou GENESIS....prenez par exemple le cinquième titre "Gamble The Dream" et dites-moi si vous trouvez la moindre trace progressive là-dedans....La rythmique tenue par James HAWKINS à la basse et Will CHISM à la batterie y est violente et destructrice, ce qui n'est pas pour me déplaire mais avec parcimonie, pas d'inquiétude c'était mon petit coup de gueule personnel, "Down The Hatch" le neuvième morceau emprunte les mêmes chemins musicaux....

A contrario, il y a sur cet opus des titres plus originaux comme "Voices" avec du saxophone (Ryan MACCAFFREY), de la trompette (Alex FLETCHER), des cuivres donc mais des cuivres puissamment rock voire rock n roll et une intervention parlée de George GALLOWAY plus connu pour être un homme politique d'origine écossaise, défenseur de la cause palestinienne.

Les très beaux et lyriques "The Working Man" et "House" qui reposent tous deux sur le piano et surtout sur le synthétiseur PPG Wave, brillamment joué par Rupert GREENALL, les plus anciens d'entre vous se souviendront qu'il est le claviériste du groupe britannique THE FIXX (qui soit dit en passant existe toujours - dernier album en 2012).

 

Deux hits potentiels figurent sur l'oeuvre de IT, le premier titre "Power" et le dernier "Revolution" que vous fredonnerez et mémoriserez sans problème, énergiques, toniques, musesques ou placebesques comme signalé plus haut dans le texte, c'est sûr que sur scène ça doit être décapant ! Il nous reste l'épique de l'album (presque douze minutes)"The Path of Least Resistance", introduction floydienne (sonneries, sirènes.....) et la six cordes gilmourienne (la voix aussi, tout du moins au début, ensuite c'est plutôt des vocaux waterssiens)) qui se pose sur un tapis  de claviers, l'osmose parfaite dans les soli, la mélodicité et la délicatesse du Rhodes (dommage qu'il n'y en ait que sur ce titre), un titre musicalement riche, un peu moins progressif après la septième minute mais un refrain et un final dantesque avec une guitare en fusion, grandissime quand même.


Le bilan de ce disque c'est un oui mais, car si on met IT dans la musique progressive, on va en mettre un sacré paquet, c'est votre chroniqueur qui vous le dit, un mot sur le son et la production, énorme mais en 2017 c'est plus aisé d'y parvenir que par le passé.  

 

PISTES / TRACKS

 

1. Power (5:30)

2. Born Into Debt (2:47)

3. The Working Man (4:13)

4. Last Chance (5:52)

5. Gamble The Dream (4:10)

6. Voices (5:22)

7. The Path Of Least Resistance (11:49)

8. House (5:39)

9. Down The Hatch (5:44)

10. Revolution (5:52)

Musiciens / MUSICIANS :

 

-Nick Jackson / lead vocals, electric & acoustic guitars, keyboards, synth, samples, percussion, co-producer & mixing

- Andy Rowberry / guitar, keyboards, backing vocals, co-producer

- Ryan McCaffrey / sax (1,6), piano (3,7,8), organ (5,6,10), Fender Rhodes (7)

- James Hawkins / bass, bass synth (2)

- Will Chism / drums

 

With:

- Paul Waller / lap steel guitar (4)

- Rupert Greenall / PPG synth (1,3,8), organ & strings (3)

- Rob Archibald / organ (9)

- Alex Fletcher / trumpet (6)

- Henry Bennett / backing vocals (1,6,8,9)

- Jessica Clemmons / backing vocals (1,3-10)

- Reyhan Yusuf / backing vocals (1,3-10)

- Gavin Lambert / backing vocals (3,4,10)

- George Galloway / speech (6)

bottom of page