top of page

CHRONIQUE / REVIEW

il rumore bianco

Antropocene

Releases information

Release date: November 28, 2016

Format: Digital, CD

Label: Altrock Productions

From: Italie/ Italy

8,1

Jimmy Farley - February 2017

TRANSLATED REVIEW (GOOGLE TRANSLATE) BELOW FRENCH TEXT !

CHRONIQUE / REVIEW

CD

 

Il RUMORE BIANCO est un nouveau venu sur la scène du rock progressif italien. Ce groupe est composé de 6 jeunes musiciens dont la discographie se résumait avant la sortie d’ « Antropocene » en novembre 2016, d’un seul EP de 4 pièces, « Mediocrazia » paru en 2013.

Rien dans ma recherche n’indique que ces musiciens aient participé à d’autres projets. Seuls 2 des membres invités aux séances d’enregistrement ont un parcours connu. Il s’agit du guitariste Dec BURKE qui a déjà été membre de Frost* et le saxophoniste Richie Phillips, dont la prestation la plus récente a été une participation au dernier Steve HUGUES (Once We Were – part 2). Le fait que ces 2 musiciens connus aient accepté de se joindre à de jeunes musiciens est à mon avis un petit indice qu’il y a un potentiel certain.

« Antropocene » est constitué de 8 pièces totalisant 49 :58 minutes dont la plus longue dure 9 :25 minutes. Quand on écoute un nouveau groupe, le premier réflexe consiste à vouloir se référer à ce qu’on connait et c’est ce que j’ai fait. Dès les premiers accords je me suis senti en présence d’une musicalité qui me rappelle Osanna ou encore Jumbo. Une fois ce constat fait on oublie vite nos références car la musique qui nous est proposée est intéressante et créative. Ces musiciens ont leur propre identité et une sonorité plus actuelle.

La première pièce est une introduction assez simple qui met la table de façon assez conventionnelle. Cependant dès le premier couplet on comprend que les habiletés vocales d’Alessandro ZARA ne constituent pas un atout. Espérons qu’il se fasse discret. Sa voix criarde gâche un peu aussi la deuxième pièce qui par contre recèle des passages instrumentaux intéressants. La troisième pièce qui est assez jazzée comprend différents mouvements avec plusieurs changements de rythmes qui nous surprennent agréablement. Les parties chantées sont plus accessibles. « Tempio Pallido » qui suit est plus mélodique avec un Alessandro Zara impeccable cette fois-ci. « Tephion » qui est instrumentale débute avec une orchestration plus dense qui passe assez rapidement à un mouvement plus aéré qui permet au sax d’installer une ambiance jazzée qui devient plus saccadée jusqu’à une finale bien remplie qui rappelle l’intro. C’est la meilleure pièce de l’album à ce stade.  La sixième pièce « Il Giudice e il bugiardo » est une belle continuation de ce qui s’est installé avec « Tephion ». C’est de mieux en mieux. Sur cette lancée l’album se clôt avec « Antropocene 1 » et II amenées par une courte mélodie qui migre de façon fluide vers une conclusion plus étoffée menée avec une prestation technique impeccable.

En conclusion un album musicalement très bien maîtrisé avec des compositions originales. Rien à jeter mais une certaine acclimatation à la voix d’Alessandro Zara est cependant nécessaire.

 

PISTES / TRACKS

 

1. Al Crepuscolo dell'Anima (05 :17)
2. Mediocrazia (07 :17)
3. Capitale Umano (07 :52)
4. Tempio Pallido (06 :40)
5. Tephlon (Club) (05 :05)
6. Il Giudice e il Bugiardo (09 :25)
7. Antropocene (Parte 1) (01 :54)
8. Antropocene (Parte 2) (06 :23)

 

Musiciens / MUSICIANS :

 

Musiciens :

- Alessandro ZARA / lead vocals
- Michele ZANOTTI / guitars, sax
- Giacomo BANALDI / guitars
- Thomas PESSINA / keyboards, synth
- Alessandro DANZI / bass guitar
- Pietro PIZZOLI / drums
With:
- Umberto SARTORI / drums
- Federico LONARDI / guitar
- Eddy FIORIO / synth
- Carlo CAPPIOTTI / backing vocals
- Dec BURKE / Guitars (Darwin Radio, Frost*)
- Richie PHILLIPS / Saxophone (Steve Hugues)

bottom of page