top of page

CHRONIQUE / REVIEW

grandval

a ciel ouvert

Releases information

Release date: September 5, 2016

Format: Digital, CD

Label: Auto-Production / Self Released

From: France

7,5

Denis Boisvert - April 2017

TRANSLATED REVIEW (GOOGLE TRANSLATE) BELOW FRENCH TEXT !

CHRONIQUE / REVIEW

CD

Voici un opus qui nous vient de France. Fruit de l’imagination et presque complètement exécuté par d’un certain Henri VAUGRAND, musicien expérimenté et chroniqueur musical en plus! Il s’agit d’un premier projet solo et cela parait un peu.  On a l’impression que la niche n’est pas encore déterminée. Franchement campé dans le progressif crossover avec un fort accent sur le crossover, ‘A Ciel Ouvert’ est plaisant à l’écoute mais certainement pas épique. Quand même bien entourée avec des guitaristes qui ont, entre autres, travaillé avec Corvus Stone (Colin TENCH) et Nemo (Jean-Pierre LOUVETON) la production est bonne et soignée. Et on a droit à un batteur en chair et en os qui s’avère solide en plus. Le côté progressif se retrouve surtout dans les ambiances de clavier, les riffs de basse et certaines pièces plus expressives. La dominante est surtout la guitare électrique un peu crue, élaborée mais à mon goût prévisible.

 

Si on écoute plus en détail, on passe rapidement sur les deux morceaux du début qui sont on ne peut plus populaire et qui manquent de piquant. ‘Crevé les nuages’ débute bien comme un rock langoureux et avec une belle progression de clavier mais on n’a l’impression d’attendre le décollage qui ne vient pas. ‘Entendre les engoulevents’ est un peu country et rock à la ‘Halliday’. Pas mauvais en soit mais ne va pas avec le reste de l’album. Le plaisir commence plus avec la troisième pièce, la pièce titre ‘A Ciel Ouvert’ offre de bons moments à la Pink Floyd mais retombe un peu dans le pop à la fin. ‘Maîtresse éternelle’ m’apparaît plus recherchée. Sombre et différente, on a droit à de belles sonorités, un peu Camel peut-être, très expressif et émouvant. ‘Aktion T4’ est décidément dans un filon plus progressif. Très moderne, avec des clips sonores d’époque et un message social et politique. Floydien encore, mais poignant et évocateur. Un très bon morceau. ‘Jongleur des 4 Vents’ suit dans la même veine. Un hymne puissant et crépusculaire, une belle balance dans l’instrumentation. Original. ‘Comment les loups changent les rivières…’ est plus mélodique et enchanteur. On sent la forêt et la rivière qui coule On ferme la marche avec ‘Au-delà de ce grand val’ un retour à un pop synthétique sympa mais qui détonne un peu.

 

Pour un premier album on est quand même gâté. La composition est recherchée, l’exécution est sans faute et le produit intéressant. On y a mis beaucoup d’effort. On a moins aimé l’éparpillement des styles, les pièces ‘pour la radio’ et la voix un peu sans relief de l’auteur.  Un album qui vaut quand même un détour, qui s’écoute bien et qui est différent. En espérant que la suite sera plus dans le style des pièces du milieu de l’album. À suivre.

 

PISTES / TRACKS

 

1.  Crevé les nuages 06:15

2.  Entendre les engoulevents 06:25

3.  A ciel ouvert 07:53

4.  Maîtresse éternelle 05:59

5.  Aktion T4 08:50

6.  Jongleur des 4 Vents 06:27

7.  Comment les loups changent les rivières... 06:28

8.  Au delà de ce grand val 03:11

Musiciens / MUSICIANS :

 

GRANDVAL : chant, basse, guitares acoustiques et électriques, claviers, chœurs, programmation

Invités :

Steph HONDE : guitares additionnelles (1, 5)

Jean-Pierre LOUVETON : guitares (2, 3)

Kevin SERRA : guitares additionnelles (6)

Colin TENCH : guitares additionnelles (7)

Martial SEMONSUT : batterie et percussions (1-7)

bottom of page