top of page

CHRONIQUE / REVIEW

GENTLE KNIFE

CLOCK UNWOUND

Releases information

Release date: June 15, 2017

Format: Digital, CD

Label: Bajkal Records

From: Norvège / Norway

9,0

Kevin Leonard Lewis - July 2017

TRANSLATED REVIEW (GOOGLE TRANSLATE) BELOW FRENCH TEXT !

CHRONIQUE / REVIEW

CD

 

Quelle joie ce fut de découvrir le groupe Norvégien « Gentle Knife » et leur 2e album intitulé « Clock Unwound ». Un album qui a pour concept l’implacable passage du temps ainsi que toute la beauté et le mal qu’il apporte. « Gentle Knife » était d’abord composé de dix musiciens lors de la sortie de leur premier album, « Gentle Knife » en 2015. La chanteuse Veronika HORVEN JENSEN s’est ensuite joint au groupe en 2016 pour porter le total de musiciens à un nombre surprenant de onze!

L’album débute avec la pièce instrumentale « Predule : Incipit ». Une douce introduction accompagnée d’un solennel Cor Français. Un prélude parfait qui nous donne quelques indices çà et là de l’aventure musicale à venir. Suit ensuite la pièce titre de l’album, « The Clock Unwound ». Un « riff » de guitare hyper accrocheur, un super jeu de claviers tout au long des 16 minutes de la pièce et des voix aux sonorités très « Prog Contemporains ». Le titre suivant, « Fade Away » débute tel une balade aux allures de PORCUPINE TREE mais se transforme très vite en rock progressif traditionnel des années soixante-dix. On peut entendre leurs influences Britanniques par endroits. Une très belle chanson remplie de mélancolie qui a pour sujet tous ces rêves qui finissent par disparaitre avec l’usure du temps. Le quatrième titre, intiluté « Smother » est très difficile à décrire. Il est parfois Jazz, parfois Pop. Après plusieurs écoutes « Smother » demeure ma pièce préférée de l’album. La pièce suivante « Plans Askew » m’a un peu rappelé « Renaissance » et j’ai bien aimé le saxophone Bariton, un instrument qu’on entend rarement ailleurs que dans les orchestres jazz. La pièce de clôture se nomme « Resignation ». Une mélodie mélancolique voir même tragique ainsi qu’un dialogue de désespoir sur un fond d’acceptation font de « Resignation » l’épilogue parfait.

En conclusion, « Clock Unwound » fera assurément parti des moments forts de 2017 sur la scène Prog. « Gentle Knife » est un groupe à surveiller de très près car il a un potentiel extraordinaire. Pour tous les amateurs de Prog conventionnel, de Prog contemporain et de Jazz Rock, cet album est à ne pas manquer. Longue vie à « Gentle Knife » et bonne écoute à tous!

 

PISTES / TRACKS

 

  1. Prelude : Incipit    (3:21)

  2. The Clock Unwound (15:56)

  3. Fade Away (7:23)

  4. Smother (8:48)

  5. Plans Askew (9:21)

  6. Resignation (10:16)

 

Musiciens / MUSICIANS :

 

Brian M. Talgo - Keyboards

Pål Bjørseth - Keyboards
Odd Grønvold – Guitar, Bass
Astraea Antal - Flute
Veronika Hørven Jensen - Voice
Ole Martin Svendsen - Percussion
Håkon Kavli - Guitar
Charlotte Valstad Nielsen - Saxophone
Eivind Lorentzen - Guitar
Ove Christian Owe - Guitar
Thomas Hylland Eriksen - Saxophone

bottom of page