top of page

CHRONIQUE / REVIEW

force of progress

 calculated risk

Releases information

Release date: April 5, 2017

Format: CD

Label: Progressive Promotion Records

From: Allemagne / Germany

7,4

Stephane Couture - June 2017

TRANSLATED REVIEW (GOOGLE TRANSLATE) BELOW FRENCH TEXT !

CHRONIQUE / REVIEW

CD

 

FORCE OF PROGRESS, qui nous vient d’Allemagne, est la réunion de 4 musiciens multi-instrumentistes qui ont l’habitude de sortir des albums solos et qui collaborent sur les albums et/ou projets respectifs des autres membres. Par exemple, Markus ROTH, Dominik WIMMER et Chris GRUNDMANN ont tous contribué à l’excellent projet solo de Hanspeter HESS qui a pour nom THE HEALING ROAD qui en passant je recommande aux amateurs de Mike OLDFIELD. Ainsi donc, ces 4 musiciens ont décidé de faire un projet commun qui a mené à la création de l’album « Calculated Risk » dont je vais vous entretenir aujourd’hui.  

Quel genre musical peut se cacher derrière la pochette à l’aspect lugubre et sombre ?  De la musique Heavy metal ? On pourrait facilement s’y laisser prendre. Par contre on en est pas si loin parce que FORCE OF PROGRESS donne dans le Prog Metal. La première influence qui vient à l’esprit est évidemment DREAM THEATER et surtout LIQUID TENSION EXPERIMENT parce que les compositions de « Calculated Risk » sont toutes instrumentales. Il y a 9 pièces en tout pour un total de 53 minutes de musique. Étant donné que chacun des musiciens est adepte des claviers, il est normal que ceux-ci soient l’instrument principal qu’on entend tout au long des compositions. La guitare sert ici principalement de support rythmique aux chansons, mais il arrive qu’on l’entende sur des solos comme par exemple durant « Lift Me Up » Dans tout album de Prog Metal qui se respecte, chaque musicien a son moment de gloire où il peut s’illustrer, ce qui est le cas à plusieurs occasions durant l’album. Chacun leur tour, les musiciens nous démontrent tous leurs talents de soliste, ce qui n’est pas toujours souhaitable, nous y reviendrons. L’album débute par des boucles de pianos très mélodiques avec la pièce « Ticket » qui me rappelle beaucoup le groupe SHADOW GALLERY. Voici une belle entrée en matière pour la meilleure pièce de l’album. Dès le début de « Sole Survivor » on croirait entendre une pièce de DREAM THEATER tant elle dégage le même genre d’énergie. Il y manque la folie et la démesure de DREAM THEATER, ce qui n’est peut-être pas un défaut à bien y penser. Le reste des compositions suivent à peu près dans le même genre, du Metal Prog à la sauce claviers !

Allons-y maintenant avec les critiques. Quand on a affaire à un album de musique instrumentale, pour ne pas perdre l’auditeur, il est impératif que les pièces soient structurées avec des thèmes mélodiques, des ponts qui mènent vers les solos, des points de repères. Un peu comme si nous avions une chanson avec refrains et couplets. Si les pièces servent surtout de véhicule musical pour étaler des solos à qui mieux mieux, on tombe dans la démonstration et notre intérêt fléchi car tout a pas mal été fait et dit dans le domaine du Prog Metal. Il n’est pas aisé de s’y démarquer et encore moins quand tu fais du prog Metal instrumental. Le plus gros reproche que je peux faire à cet album, c’est qu’il manque un chanteur car de cette façon, les compositions auraient étés mieux structurées et sûrement plus agréable à écouter. Il y a aussi trop de solos, ce qui a pour but d’étirer inutilement la durée des compositions, mais je comprends que les musiciens veulent nous en mettre plein la vue et de ce côté ils réussissent. Il y a de bonnes trouvailles dans cet album, de bons plans rythmiques qui font taper du pied, mais ça manque un peu d’âme.

En résumé, « Calculated Risk » est un album énergique, technique et académique. À écouter si votre truc est le Prog Metal sans chanteur. La pièce « Ticket » est à écouter en premier.

 

PISTES / TRACKS

 

  1. Ticket

  2. Sole Survivor

  3. Shapeshifter

  4. The Cube

  5. Lift Me Up, Down By The Seaside

  6. Always

  7. Lost In Time, Like Tears In Rain

  8. Calculated Risk

  9. The Man Who Played God

 

Musiciens / MUSICIANS :

 

Hanspeter Hess (The Healing Road) - keyboards, seaboard rise, programming
Dominik Wimmer (Sweety Chicky Jam) - drums, keyboards, guitar
Chris Grundmann (Cynity) - keyboards, guitar, bass, programming
Markus Roth (Marquette, Horizontal Ascension) - keyboards, guitar, bass, programming

 

bottom of page