top of page

CHRONIQUE / REVIEW

dialeto

bartok in rock

Releases information

Release date: May 25, 2017

Format: Digital, CD

Label: Moonjune Records

From: Brézil / Brazil

8,2

Richard Hawey - August 2017

TRANSLATED REVIEW (GOOGLE TRANSLATE) BELOW FRENCH TEXT !

CHRONIQUE / REVIEW

CD

 

C’est un retour pour cette formation brésilienne, qui jongle sur le fil de la fusion et de l'expérimentation sonore et le rock. Leur dernière production remonte à 2013 au moment de la sortie de « The Last Tribe ». Pour cette dernière parution nous pouvons y voir quelques similitudes avec le roi pourpre et cela d'autant plus qu'un membre de la formation légendaire anglaise est présent sur la première composition, en la personne de David CROSS au violon. La garde principale demeure inchangée depuis l’album précédent, c’est à dire Nelson COELHO (guitare), accompagné de Gabriel COSTA (basse) et de Fred BARLEY (batterie). Sur « Bartók in Rock » les compositions sont en fait des arrangements musicaux des œuvres du pianiste/compositeur hongrois Bela Bartók, voilà donc un défi que devrait en toute logique relever notre équipe d’expert de la fusion.

Un étrange mélange de rock-fusion et de musique traditionnelle des Balkans, en référence à son créateur, sert ici de premier service à l’auditeur que je suis, avec un David CROSS très inspiré sur « Mikrocosmos 113 » qui virevolte littéralement sur les cordes de son violon. Le trio quant à lui maintient un rock soutenu, l'ensemble garde manifestement la ligne directrice du style de DIALETO, c’est-à-dire un rock instrumental lourd et quelque peu expérimental. Le niveau technique reste lui-aussi fidèle aux précédents albums, avec des sons de guitare et de basse très bien placés ici accompagnés d'une batterie dès plus fougueuse.

Autant dire que les démonstrations techniques s'enchainent pour ne faire qu'un, tel une jam-session produite par un trio de musiciens expérimentés qui évolue dans un univers fait de progressif et de blues. « An Evening In The Village » en est un bel exemple avec une intro expérimentale d'ambiance qui évolue vers un rock un peu vintage pour finalement revenir à des expériences soniques troublantes !

« Roumanian Folk Dance » est divisé en 6 parties, elle offre effectivement une sorte de long folk-rock teinté psyché et prog qui nous montre encore la grande dextérité des musiciens en présence. On ressent au niveau de la guitare quelques effluves à la Carlos Santana, pour le reste plusieurs grands groupes légendaires me reviennent en mémoire, comme Deep Purple par exemple, toutefois je ne crois pas qu’il soit nécessaire de vous les énumérer. Pour les vieux de la vieille comme moi, on entend les références à cette époque faste qui est chère à plusieurs d’entre nous. Il ne faut toutefois pas oublier les passages plus expérimentaux, qui nous amènent vers des instants où le psychédélique pourra peut-être vous paraitre déroutant, mais cet impression ne sera que passagère.

DIALETO continue son parcours musical en démontrant une nouvelle fois leur grandes qualités techniques. Le rapprochement avec les années 70 demeure évident. C'est un peu comme si une partie de cette fougueuse époque nous revenait. À découvrir pour votre plaisir!

 

PISTES / TRACKS

 

1. Mikrokosmos 113 (4:21)
2. Mikrokosmos 149 (3:40)
3. An Evening in the Village (3:21)
4. Roumanian Folk Dances 1 (5:39)
5. Roumanian Folk Dances 2 (3:15)
6. Roumanian Folk Dances 3 (3:48)
7. Roumanian Folk Dances 4 (4:20)
8. Roumanian Folk Dances 5 (1:54)
9. Roumanian Folk Dances 6 (1:54)
10. The Young Bride (5:26)

 

Musiciens / MUSICIANS :

 

- Nelson Coelho / guitar
- Gabriel Costa / bass
- Fred Barley / drums

Guest musician:
- David Cross - violin (1)

bottom of page