top of page

CHRONIQUE / REVIEW

deelay

deelay

Releases information

Release date: June 13, 2017

Format: Digital, CD

Label: AMS Records

From: Italie / Italy

8,0

Richard Hawey - October 2017

TRANSLATED REVIEW (GOOGLE TRANSLATE) BELOW FRENCH TEXT !

CHRONIQUE / REVIEW

CD

 

Je vous présente DEELAY, une nouvelle formation italienne qui a ses souches dans la majestueuse ville de Rome. DEELAY est un trio composé de Federico PROCOPIO (guitare), Roberto Lo MONACO (basse) et peut-être le plus connu des amateurs de prog, Dario ESPOSITO (batterie), ce dernier a déjà travaillé avec le légendaire groupe Il Balletto di Bronzo comme musicien invité. Le trio nous offre son premier album entièrement instrumental et différent de ce que l’on reçoit habituellement de l’Italie. Ici nous sommes loin des racines du prog italien connu. Dans les faits cet album éponyme nous présente des compositions complexes, nés d’improvisations qui ont été par la suite structurées. Les influences sont diverses et ils passent par le rock progressif, la fusion, le post rock.

Dès les premières notes de « Opening » DEELAY nous projette dans son monde. Les douces sonorités de la guitare accompagnées d’une rythmique tout aussi tranquille se transforment lentement en une montée en puissance. Ici pas d’extravagance exagéré, la mélodie est toujours présente. Sur « Awaken » le rythme est plus accéléré et conséquent, un léger changement de tempo puis un autre, tout ça en moins de trois minutes. Jusqu’à maintenant rien ne vient altérer le lien qui se tisse entre la musique de DEELAY et moi. La complexité des pièces ne prive pas l’auditeur de moments agréables. Il est à noter la recherche faite par les musiciens au niveau des sonorités, surtout pour la guitare qui joue un rôle important sur toutes les compositions. Toutefois l’auditoire ne sera pas témoin de performances électrisantes et échevelées au contraire car le groupe a priorisé l’émotion et la mélodie. Cependant pour ceux qui aime les bons moments de guitare, ne soyez pas inquiet, il y en a et des excellents. « Duality » « Astral Projection » et « Apocalypse In Three Steps » sont des pièces qui ont retenu mon attention. Sur « Duality » c’est le son de guitare et des images qui me sont venues à l’esprit, comme une musique de film où s’entremêle plusieurs styles. Avec « Astral Projection » et son introduction mystérieuse grâce aux effets produits par la guitare. La mélodie s’installe doucement jusqu’au moment où tout change et encore là nous restons accrochés. Et idem pour « Apocalypse in Three Steps » avec son solo sublime. « Rough Landing » sort un peu du lot avec des riffs de guitare plus durs mais encore ici nous ne sommes pas loin de la mélodie. L’album se clos sur « Deelay » une pièce qui rejoint ce qui a précédée.

Lorsque j’ai lu la présentation de cet album qui contenait des mots comme complexe ou improvisation, j’ai pensé, trop vite, aux difficultés que j’aurais à décrire le plus justement possible ces huit compositions. Je me suis trompé totalement, DEELAY a un immense potentiel et cet album est une découverte. Même si j’ai beaucoup souligné le travail de Federico PROCOPIO sur sa guitare, il est important d’ajouter que ses compères sont d’une grande efficacité. J’ai hâte de voir la suite.  

 

PISTES / TRACKS

 

1.Opening (4:20)
2.Awaken (6:40)
3.Duality (6:41)
4.Astral Projection (5:00)
5.Apocalypse in Three Steps (6:46)
6.Man Tra (6:20)
7.Rough Landing (6:32)
8.Deelay (6:29)

 

Musiciens / MUSICIANS :

 

Federico Procopio - guitar
Roberto Lo Monaco - bass
Dario Esposito - drums

bottom of page