top of page

CHRONIQUE / REVIEW

christadoro

christadoro

Releases information

Release date: January 9, 2017

Format: CD, Dig, Vinyl

Label: AMS Records

From: Italie / Italy

8,1

Jimmy Farley - May 2017

TRANSLATED REVIEW (GOOGLE TRANSLATE) BELOW FRENCH TEXT !

CHRONIQUE / REVIEW

CD

CHRISTADORO est un nouveau groupe de prog italien construit autour du batteur Massimiliano `Mox' CRISTADORO, qui connait déjà une très longue carrière ayant œuvré avec divers artistes comme MonumentuM, Carnival of Fools, La Cru et Santa Sangre. Pour ce projet il est secondé par l’éminence du prog italien Fabio ZUFFANTI (Finisterre, Hostsönaten, La Maschera Di Cera, Zi-Band etc…). Ils n’ont pas lésiné en s’adjoignant des musiciens chevronnés provenant de différents horizons musicaux (Premiata Forneria Marconi, Mauro Pagani, Homunculus Rex, Yugen, Not a Good Sign. Biglietto Per l’Inferno).

Le chanteur Andrea DAL SANTO ressemble à s’y méprendre à Lucino REGOLI de Raccomandata Ricevuta Ritorno à tel point que je suis allé vérifier si c’était bien lui qu’on entend sur l’album. Eh bien non c’est bien DAL SANTO, un chanteur qui nous provient du groupe métal Noize Machine (dont j’ignorais l’existence). Sa voix est puissante et juste. Je fais allusion à ce chanteur d’entrée de jeu parce qu’il est très présent. Il est très bien secondé par le guitariste Pier PANZERI (Biblietto Per l’inferno) qui nous sert des lignes musicales très élaborées avec plusieurs fois des sons hendrixiens et frippiens à la limite (ce que j’aime au plus haut point). Ces deux personnages se partagent presqu’entièrement le podium laissant les autres musiciens moins en évidence, mais très efficaces dans la livraison de chansons bien fignolées.

Parlant de chansons, l’album comprend 8 pièces de durées oscillant entre 1:33 et 9:56 pour un grand total de 49 minutes. Chaque chanson a son identité propre. L’album débute par « L'operaio Gerolamo » avec une ambiance pesante et rythmée.  « Il Sosia » (chantée par GARBO cette fois-ci) suit dans la même texture groovée avec un PANZERI hendrixien. « L'ultimo spettacolo » est une mélodie surfant sur une basse et une guitare lourdes et conclue par un solo de PANZERI peu commun.

« Figli di... » est plus rock que prog et le chanteur DAL SANTO trahit son origine métal avec une prestation trop criarde à mon goût. Heureusement c’est court. « Lo stambecco ferito » est la pièce la plus longue de l’album et nous offre toute une performance sonore époustouflante de la part de PANZERI. J’aurais aimé que le chanteur lui laisse la place quand il le fallait.

Zeno GABAGLIO débute « Solo » avec un court passage de violoncelle migrant rapidement vers un groove de guitare annonçant un DAL SANTO convaincant. PANZERI est ici encore très créatif. « Ricercare nel mare dell'inquietudine e della paura » qui suit est un court intermède à la guitare acoustique qui fait la liaison avec la pièce finale, « L'ombra della luce ». C’est la pièce la plus mélodique de l’album avec un DAL SANTO posé et qui démontre qu’il n’a pas à surchanter pour qu’on reconnaisse la qualité de sa voix. Ici encore on a droit à toute une prestation de PANZERI à la guitare.

En résumé cet album est parfait pour ceux qui aiment les duels entre les vocalises et les six cordes.

 

PISTES / TRACKS

 

1.L'operaio Gerolamo (05:24)

2.Il Sosia (06:27)

3.L'ultimo spettacolo (08:31)

4.Figli di... (04:42)

5.Lo stambecco ferito (09:56)

6.Solo (05:35)

7.Ricercare nel mare dell'inquietudine e della paura (01:33)

8.L'ombra della luce (06:55)


Total : 49:10 minutes

Musiciens / MUSICIANS :

 

- Massimiliano `Mox' CRISTADORO / drums
- Fabio ZUFFANTI / bass (Hostsönaten, La Maschera Di Cera, Zi-Band etc…)
- Paolo BOTTA / keyboards (Homunculus Rex, Yugen, Not a Good Sign)
- Pier PANZERI / guitars (Biglietto Per l’Inferno)
- Andrea `Mitzi' DAL SANTO / vocals

with
- Franco MUSSIDA (Premiata Forneria Marconi, Mauro Pagani) / acoustic guitar on `L'Ombra della Luce'
- GARBO / voice on `Il Sosia'
- Giuseppe `Pilli' COSSA / (Biglietto Per l'Inferno) - piano on `L'Operaio Gerolamo'
- Zeno GABAGLIO / cello on `Solo'

bottom of page