top of page

CHRONIQUE / REVIEW

cast

power and outcome

Releases information

Release date: March 6, 2017

Format: Digital, CD

Label: Progressive Promotion Records

From: Mexique / Mexico

9,4

Denis Boisvert - April 2017

TRANSLATED REVIEW (GOOGLE TRANSLATE) BELOW FRENCH TEXT !

CHRONIQUE / REVIEW

CD

Voici un album lumineux qui nous en mets plein les oreilles. Ce groupe de rock progressif symphonique qui travaille depuis 40 ans en est à son dix-neuvième(!) album. Résidant en Basse Californie, ces ‘progmasters’ mexicains sont de retour au boulot et quel album ils nous offrent. ‘Power and Outcome’ vous délectera pendant toutes ses 70 minutes. Déjà la sublime pochette nous met dans l’ambiance. Ce groupe qui serait sûrement mieux connu s’il était européen et qui risque de se retrouver derrière le mur de Mr. Trump (Mexicali se trouve à la frontière de la Californie) mérite amplement qui vous vous procuriez ce dernier album, une distillation de toute leur expérience, servie avec une dose de bonne humeur et même un message social: ‘Unissez-vous’ le pouvoir des gens est en constante érosion dans notre société.

 

Pour ceux qui ne connaisse pas CAST, imaginez un heureux mélange de ELP (pour la composition classique, les pianos et les orgues) de Genesis (de Tresspass à Selling England) avec une dose de ‘Flower Kings’ pour la qualité des guitares et la composition épique et vous savez que vous êtres dans la bonne voie. Pour en remettre, le groupe lui-même cite aussi Jethro Tull, Manfred Mann, Procol Harum et Kayak dans ses influences. Bref on est en bonne compagnie!

 

‘Rules of the Desert’ lance le bal avec 11+minutes d’un instrumental avec un tempo hallucinant et un motif classique. Superbe. La pièce éponyme ‘Power and Outcome’ nous permet de retrouver les voix mélodieuses et lyriques si chères au groupe. Un arpeggio ultra-rapide de piano sous-tend ce morceau engagé. De toute beauté. Suit une pièce en deux temps ‘Details: a et b’. Plus aérienne la partie a) m’a rappelé ‘Moon Safari’ pour la qualité harmonique et la pièce b) les roulements de Carl Palmer qui tiennent tête aux envolées de Keith Emerson. Du bonbon.  ‘Through Stained Glass’ est un hommage à Gaudi. Un soupçon de Yes peut-être. ‘Illusions and Tribulations’ se détache par le jeu de guitare dégoulinant et virtuose de Claudio CORDERO et un passage de clavier enlevant dans une première partie toute instrumentale qui enchaîne sur une ballade avec la belle voix de Bobby VIDALES qui tout au long de l’album montre sa richesse, son amplitude, sa clarté et sa chaleur et qui sans être tout à fait semblable fait un peu penser à Greg Lake (Dieu ait son âme). L’autre caractéristique spéciale de cet album est le jeu divin du violoniste Roberto IZZO, une constante et un ajout qui colore tout l’album. ‘The Gathering’ qui suit est un autre bijou et le violon est superbe. On a droit à deux pièces plus courtes ensuite ‘Conquest’ et ‘Full Circle’ qui aurait pu être développée tant elles sont prometteuses. On tire la révérence avec le délicieux ‘Dialect for the 21st Century’ un morceau rythmé qui roule en cadence et qui capture ce que ce groupe est capable d’offrir.

 

N’allez surtout pas penser que nous avons affaire à un groupe rétro ‘progressif’ ou sans identité propre. Au contraire leur maîtrise est telle qu’ils sont capables de s’amuser avec ces styles tout en conservant leur unité.

 

Possiblement leur meilleur album depuis 10 ans et un finaliste pour mes meilleurs albums de l’année. A se procurer sans faute.

 

Musiciens / MUSICIANS :

 

Bobby Vidales: vocals

Guadalupe Acuña: vocals

Claudio Cordero: guitar

Luis Alfonso Vidales: keyboards

Roberto Izzo: violin

Carlos Humarán: bass

Jose Antonio Bringas: drums

PISTES / TRACKS

 

1. Rules of the Desert (Instrumental) (11:35)

2. Power and Outcome (7:25)

3. Details: a) Circle Spins (5:47)

4. Details: b) Start Again (Instrumental) (8:43)

5. Through Stained Glass (8:46)

6. Illusions and Tribulations (9:27)

7. The Gathering (8:16)

8. Conquest (Instrumental) (3:30)

9. Full Circle (1:57)

10. Dialect for the 21st Century (5:16)

Total 70:42

bottom of page