top of page

CHRONIQUE / REVIEW

blackfield

v

Releases information

Release date: March 17, 2017

Format: CD, Digital, Vinyl

Label: KSCOPE

From: Intl

9,0

Marc Thibeault - March 2017

TRANSLATED REVIEW (GOOGLE TRANSLATE) BELOW FRENCH TEXT !

CHRONIQUE / REVIEW

CD

Ils sont de retour en force! Le duo Israélo-anglais qu’est BLACKFIELD nous arrive avec un cinquième album dont le thème de fond est l’océan et ses ressemblances avec le cycle de la vie et les émotions humaines. 18 mois de travail dans 7 studios différents et avec Alan PARSONS qui produit trois des pièces de l’album (#3, #4 & #9), V est un album qui est à la fois fort est doux, puissant et apaisant.

«A Drop In The Ocean» nous embarque dans le voyage : une intro instrumentale symphonique d’une minute 36 secondes fait par le London Session Orchestra nous amène à «Family Man»: une pièce qui nous nous ramène en terrain connu avec un son propre à messieurs Aviv GEFFEN et Steven WILSON. Un Prog-Rock lustré, juste assez bien rythmé et dosé, qui est un style familier de BLACKFIELD et aussi reconnaissable pour tous les amateurs de PORCUPINE TREE. La première de mes préférées! «How Was Your Ride» nous transport du côté doucereux et mélancolique de BLACKFIELD : encore ici, le duo excelle à transposer leurs émotions en musique. Il y a des ressemblances avec la pièce «Every Home Is Wired» de PORCUPINE TREE. Une très bonne pièce. «We’ll Never Be Apart» fait dans le Pop-Rock accessible et pourrait facilement passer à la radio avec un certain succès. Quoi qu’une très bonne pièce, c’est à mon avis la pièce la moins forte de l’album. Il y a dans la pièce «Sorry’s» un petit je-ne-sais-quoi qui m’interpelle: c’est une chanson qui est simple et forte à la fois. Elle me rappelle certains des classiques du trio CROSBY, STILLS & NASH. Une autre de mes préférées! «Life Is An Ocean», une pièce où le piano prend toute la place, décrit bien les similitudes entre l’océan et la vie. J’aime comment elle débute en douceur avant de monter légèrement en force pour avoir un meilleur impact sur l’auditeur. Très bonne pièce. «Lately» nous ramène à un Prog-Rock accessible, plus Rock que Prog et presque du style AOR. Rythmée et bonne. «October» est une pièce qui détonne des autres: dans un style très ‘crooner’ avec l’orchestre symphonique et le piano. Une très jolie chanson. «The Jackal» est la pièce que je préfère la plus sur l’album: un Prog-Rock avec des bouts de riff en trois temps, la guitare tantôt acoustique, tantôt électrique, les voix en chœur et le chant d’Aviv GEFFEN qui sied à merveille. «Salt Water» est la seule pièce instrumentale de l’album (à part l’intro de l’album): guitare électrique un peu retro, clavier et le London Session Orchestra nous offre un petit 2:40 de détente avec une petite touche de ‘mystère’ à la Steven WILSON. Très jolie pièce. «Undercover Heart» est une pièce dans le style familier de BLACKFIELD avec un beat un peu lent mais entrainant et les chants en chœur lors des refrains. Le London Session Orchestra renforcit la chanson. Une autre belle réussite. «Lonely Soul» est une des pièces de résistance de l’album: un beat Pop avec des paroles répétitives mais qui frappent dans le mille! Encore une de mes préférées! «From 44 To 48» est dans le style de «Lazarus» ou «Disappear» de PORCUPINE TREE: une pièce avec un beat lent et une musique agréable à l’écoute. Encore ici le London Session Orchestra y rajoute une belle petite touche. Cette jolie pièce termine en beauté l’album.


Un album équilibré et à la hauteur de nos attentes envers ces 2 artistes hors-norme. Seul reproche s’il y en a un: les pièces sont toutes très (trop?) courtes! On embarque dans la chanson et elle se termine rapidement ou soudainement. C’est voulu?

 

PISTES / TRACKS

 

01-A Drop In The Ocean (01:36)

02-Family Man (03:39)

03-How Was Your Ride (03:58)

04-We’ll Never Be Apart (02:55)

05-Sorry’s (03:08)

06-Life Is An Ocean (03:27)

07-Lately (03:25)

08-October (03:31)

09-The Jackal (03:56)

10-Salt Water (02:40)

11-Undercover Heart (04:02)

12-Lonely Soul (03:50)

13-From 44 To 48 (04 :31)

Musiciens / MUSICIANS :

 

Aviv GEFFEN - vocals, guitar, keyboards
Steven WILSON - vocals, guitar, keyboards

Tomer Z - drums
Eran MITELMAN - keyboards
London Session Orchestra - strings

bottom of page