top of page

CHRONIQUE / REVIEW

thrilos

kingdom of dream

Releases information

Release date: March 29th, 2016

Format: Digital, CD

Label: Lynx Music

From: Pologne / Poland

8,6

CHRONIQUE / REVIEW

CD

 

THRILOS signifie légende en grec. L’étiquette polonaise Lynx nous sort un lapin de son chapeau. En effet un groupe méconnu de musiciens polonais qui avaient gagné un concours de rock local s’était fait offrir de faire un disque en milieu des années 90.  Connus surtout localement et pour leurs concerts, le CD ne sera jamais publié par choix de l’éditeur et voici que près de 20 ans plus tard on le rend disponible. Il n’est pas clair du tout si les musiciens sont encore ensemble et on espère qu’ils verront les royautés.  Il est fort possible que la vague de popularité modeste mais grandissante du néo-prog et l’émancipation de la Pologne y soit pour quelque chose.  En tout cas le produit musical est vraiment intéressant et ne montre pas son âge.

Stylistiquement parlant, on a affaire a du prog plutôt instrumental sur un versant jazz.  Je dois avouer qu’ils ont un style très propre et qui montre une belle cohérence dans la composition. Il y a quelque chose de délicat dans cette musique qui me rappelle un peu Mike Oldfield entre autre. La guitare est simple mais fait un peu office de voix.  Les textures sont très réussies et les apports de flûte ou de violon sont dans la veine de ces autres groupes d’Europe de l’est comme After Crying.

On commence sans ambages avec la pièce de résistance, un beau presque 18 minutes instrumental : la pièce titre ‘Kingdom of Dream’. Les claviers, la guitare plus acoustique, les refrains de flûte, des soli de violon : par moment en fermant les yeux je réentendais des bouts de la Cinquième Saison d’Harmonium. Du bonbon.  ‘March of a Dying Beauty’ disponible sur YouTube est un autre bijou dans le même style, très aérien, un beau leitmotiv de guitare et une guitare électrique qui fait le duo avec la flûte. Très évocateur. ‘Waves’  une de leur toute première composition reprend la même thématique relaxante et contient une partie vocale, malheureusement dans un anglais accentué et avec la retenue des chanteurs moins expérimenté.  Une voix de femme aurait été merveilleuse. Même situation avec ‘Strange Images’ une belle ballade de plus de 10 minutes. Mais les voix ne sont vraiment pas prédominante et les parties instrumentales plus alléchantes et réussies.  Les claviers sont orientés vers l’atmosphère et on ne retrouve pas d’arpeggio et de sons ‘trances’, en fait ils complémentent plus les flûtes et les violons. ‘Source of Confusion’ a un beat plus blues et synthétique mais il ne détonne pas. Une pièce une peu plus sombre et ‘angst’ mais très progressive.

Donc dans l’ensemble pour un premier album c’est vraiment une découverte. Un album très plaisant, bien conçu ou les qualités l’emportent. Bravo aux musiciens et merci à Lynx de le mettre disponible. Un album à réécouter aussi.

 

Musiciens / MUSICIANS :

 

Katarzyna Sroka- violin, viola

Barbara Głowoc-flute

Adam Berda-guitar, vocals

Stanislaw Sroka-guitar, classical guitar

Dariusz Plachetka-keyboards

Marcin Tomaszewski-bass

Charles Papała-drum

PISTES / TRACKS

 

1. KINGDOM OF DREAM (17:49)

2. SHORT JAZZING EXPRESSION (3:12)

3. MARCH OF A DYING BEAUTY (4:37)

4. WAVES (7:49)

5. SOURCE OF CONFUSION (7:22)

6. STRANGE IMAGES (10:44)

7. CLOSED WITHIN (6:06)

 

Denis Boisvert - August 2016

bottom of page