top of page

CHRONIQUE / REVIEW

tcp

temporal chaos

Releases information

Release date: July 12, 2016

Format: Digital, CD

Label: Self Released

From: US

9,2

CHRONIQUE / REVIEW

CD

 

Un retour attendu de ce groupe américain, qui poursuit, à leur façon, la grande tradition des classiques du rock-progressif. Formé à l'heure actuelle de Henry TARNECKY, Blake TOBIAS, Jack WRIGHT, Glenn ARPINO et aidé par Nicole TARNECKY et Tom SHIBEN, la formation nous présente ici son troisième opus après « The Way » en 2009, qui fût une révélation pour moi, et « Fantastic Dreamer » en 2011 qui confortait les fans de la première heure et allait en conquérir des nouveaux. Personnellement j’ai découvert TCP avec « The Way » et ce qui m’a accroché c’est en premier lieu, la voix d’Henry TARNECKY et ensuite le son. Toutefois il y a un autre élément qui est important, c’est leur style unique de composition. Jamais l’auditeur ne reste indifférent à l’écoute d’une chanson de cette formation américaine. C’est bien beau tout cela mais qu’en est-il de leur dernière production, est-elle à la hauteur de leur deux précédents?

 

L’album « Temporal Chaos » est composé de 8 morceaux dont plusieurs sont des longues durées. L’ouverture « Torn Apart 1000 Sparks » débute par une mélodie atmosphérique subtile qui introduit le chant  particulier d’Henry TARNECKY. Les guitares sont parfois aériennes, parfois incisives avec des passages de claviers qui peuvent rappeler King Crimson, toutefois l'ensemble reste proche de Genesis! On passe alors à une ballade avec « Forest of Lovelies » où la flûte et le piano nous rappellent un peu plus les sonorités génésiennes, un rock subtilement balancé avec une guitare dans la veine d’un certain M. Gilmour, le tout présente des passages néo-classiques et néo-progressifs. On poursuit toujours avec un piano et une ambiance atmosphérique avec « Impetus » proche de The Watch, la voix du chanteur colle comme un gant à celle de Simone Rossetti ou le contraire. N'oublions pas non plus la participation remarquable de Nicole TARNECKY au chant sur quatre titres.  Voilà pour ce qui concerne chant sinon pour la musique, le groupe atteint ici un niveau élevé en recréant des atmosphères proche des groupes précités Il ne faut pas croire que TCP copie, loin de là, ils ont leur propre identité, ils réussissent leurs prouesses  en mélangeant finesse et travail aérien. Écoutez « The Forces » ou « Fantasize/Into the Blue » qui maintiennent un niveau technique élevé où, les musiciens associent avec beaucoup de goût néo-classique et néo-progressif. A la fois proche des grandes formations des années 70, et à la fois proches de groupes plus contemporains, les compositions vont plaire aux anciens comme aux nouveaux fans de rock-progressif. Un album progressif par excellence, que tout un chacun se doit d'écouter  comme pour les deux premières réalisations, TCP offre à nouveau un excellent opus à classer dans mon top 10. Recommandé!

 

Musiciens / MUSICIANS :

 

- Henry Tarnecky / vocals, keys
- Blake Tobias / bass, keys
- Jack Wright / guitars, drums
- Glenn Arpino / keys

Guests :

Nicole Tarnecky / vocals tracks 3,4,5,6  Tom Shiben / bass, track 5

PISTES / TRACKS

 

1. Torn Apart 1000 Sparks (3:18)
2. Forest Of Lovelies (8:55)
3. Impetus (9:43)
4. The Forces (6:17)
5. Chrysalis (5:48)
6. Fantasize/Into The Blue (12:00)
7. Third Eye Limited (4:38)
8. In The Flame (11:05)

 

Richard Hawey - August 2016

bottom of page