top of page

CHRONIQUE / REVIEW

The rome pro(g)ject

of fate and glory

Releases information

Release date: May 06, 2016

Format: CD, Vinyl, Digital

Label: TRP

From: Italie / Italy

8,6

CHRONIQUE / REVIEW

CD

 

Deuxième création de l’italien Vincenzo RICCA sur l’histoire de la ville de Rome, The Rome Pro(G)ject réunis à nouveau RICCA avec Steve HACKETT et David JACKSON (VDGG), mais aussi Billy SHERWOOD (YES), Mauro MONTOBBIO (NARROW PASS), Riccardo ROMANO (RANESTRANE, L.O.U.: LOUD OUT UNDERGROUND), Daniele POMO (RANESTRANE), Luca GROSSO, Lorenzo FELICIATI (NAKED TRUTH, TWINSCAPES, BERSERK!), Franck CARDUCCI, Giorgio CLEMENTELLI, Paolo RICCA Jr., et l’épouse de Steve HACKETT, Joanna (Jo) LEHMANN-HACKETT. Moins sombre et beaucoup plus varié que le premier opus, c’est un plaisir pour les oreilles d’un bout à l’autre!

 

«Of Fate And Glory» est un intro ressemblant beaucoup à certaines créations musicaux de Steve HACKETT : de la flute, la guitare lancinante et du clavier. Jolie. «The Wolf And The Twins» est un bon mélange de Prog italien et britannique : les envolées de clavier rappellent ELP, la guitare est plus au second plan mais aussi efficace. C’est bon! «The Seven Kings Of Rome» me rappelle le bon vieux GENESIS avec une petite touche italienne. Agréable à souhait! «Seven Hills And A River» est un peu noir, un peu médiéval avec ses sons d’orgues d’église, un beat lent jusqu’à la moitié de la pièce et s’accélérant légèrement par la suite. J’adore! «Forum Magnum» mêle et met en valeur le son ‘orgue’ et celui électro en les intégrant adroitement l’un à l’autre. La flute et le sax rajoutent une couche musicale idéale pour nous agrémenter. Très bonne pièce aussi. «S.P.Q.R.» est très «HACKETT» de par son style où le son de guitare de styles variées y apparait avec, comme fond musical, du clavier. «Ovid’s Ars Amatoria» est une pièce un peu triste et me rappelle les premiers albums solo de HACKETT. Les deux dernières minutes me font aussi penser aux albums de GENESIS Trick of The Tail ou Wind & Wuthering. Très bonne pièce. «Augustus (Primus Inter Pares)» est un bon Prog italien entrainant. «Hadrianeum» sonne un peu douce et mystérieuse comme pièce. J’aime bien «The Conquest Of The World (Traianus)» qui me fais penser à une sorte d’amalgame des styles de toutes les pièces précédentes. Rythmée et bonne! «The Pantheon’s Dome» est 04:35 de musique qui nous ramène au temps de la Renaissance avec majoritairement de la guitare sèche et un peu de claviers ressemblant à un ensemble de cordes. Tout simplement délicieux!

Un album plus fort que son prédécesseur, une plus forte dominance du style HACKETT sans pour autant voler la vedette au créateur RICCA. Si vous avez aimé le premier, vous allez adorer celui-ci!

 

Musiciens / MUSICIANS :

​​

Vincenzo RICCA - Claviers

Steve HACKETT – Guitares

David JACKSON – Sifflet, flutes, saxophones, cor à deux pistons

Billy SHERWOOD – Guitare électrique, guitare basse, percussions

Mauro MONTOBBIO – Guitare synthétiseur, guitare classique

Riccardo ROMANO – Piano, harpe

Daniele POMO – Percussions

Luca GROSSO – Percussions

Lorenzo FELICIATI – Guitare basse

Franck CARDUCCI – Guitares, guitare basse

Giorgio CLEMENTELLI – Guitare acoustique

Paolo RICCA Jr. – Guitare électrique

Joanna LEHMANN HACKETT - Voix

PISTES / TRACKS

 

1. Of Fate And Glory 03:53
2. The Wolf And The Twins 03:38
3. The Seven Kings Of Rome 04:55
4. Seven Hills And A River 13:12
5. Forum Magnum 08:05
6. S.P.Q.R. 06:00
7. Ovid’s Ars Amatoria 06:53
8. Augustus (Primus Inter Pares) 06:19
9. Hadrianeum 03:35
10. The Conquest Of The World (Traianus) 04:48
11. The Pantheon’s Dome 04:30

 

Marc Thibeault - August 2016

bottom of page