top of page

CHRONIQUE / REVIEW

poor genetic material

absence

Releases information

Release date: September 16, 2016

Format: Digital, CD

Label: Quixote Music

From: Allemagne / Germany

9,1

CHRONIQUE / REVIEW

CD

 

POOR GENETIC MATERIAL fut fondé en 2000 par Stefan GLOMB (Guitare) et Philipp JAEHNE (Claviers). Nos deux collègues recrutent l'extraordinaire chanteur d’ALIAS EYE Philip GRIFFITHS (fils du vocaliste de BEGGARS OPERA, Martin GRIFFITHS), l'année suivante. La voix de Philip devient rapidement la marque de commerce du groupe, s’ajoute à cela des claviers, qui se veulent tantôt synthétiques, tantôt mélancoliques. N'oublions pas non-plus un penchant affirmé pour le rock Progressif classique, personnifié par Genesis, Jadis ou Pendragon. L'ensemble reste malgré tout très original, et difficilement comparable à d’autres groupes. Au cours de ces dernières années, le groupe s'est fait un nom enviable sur la scène actuelle du rock Progressif. Désormais organisé autour d'un septuor majeur, avec la légende de Martin GRIFFITHS à son bord, la formation enchaîne les œuvres avec régularité et talent. Le onzième opus « Absence » se présente différemment du précédent « A Day in June » paru en 2013. Si ce dernier était axé sur le chant avec des titres relativement plus courts, ce nouvel opus offre à l’auditeur des développements musicaux intelligents et sophistiqués avec un chant toujours aussi expressif et puissant.

L’album démarre dans une atmosphère mystérieuse avec la première partie de la pièce titre « Absence part 1 ». Les claviers, la flute et une douce guitare introduise ce début d’album, puis le chant, en duo, s’installe. D’ailleurs il est important de souligner que le travail des deux chanteurs est une caractéristique majeure du groupe. Il faut aussi souligner la présence importante de Pia DARMSTAEDTER (Autumnal Blossom) à la flute. Des sons vintage nous rappelle de grands moments de la musique progressive, toujours très bien orchestré. Le chant toujours aussi démonstratif complète intelligemment les parties musicales, pour un résultat fascinant. On remarque d'ailleurs de nombreux passages très mélodiques, le travail des musiciens atteint une grande finesse d'exécution et de créativité. POOR GENETIC MATERIAL nous surprend aussi avec le titre « Chalkhill Blues », courte pièce qui nous offre rock tendance jazzy où la flûte nous rappelle un certain Ian Anderson. « Absconded », le second long titre qui débute doucement, caressant nos oreilles pour devenir à une explosion de rythmes sur un refrain tout en finesse. Précisons qu’à aucun moment la musique n’agresse l’oreille, tout coule parfaitement. En finale nous avons droit à « Absence 2 », un épique de plus de dix-huit minutes qui nous démontre ce que peux faire le groupe, c’est une chanson aux influences à la RPWL avec ses nappes d’orgues aériennes et des guitares planantes, dans un rythme mid-tempo. Les voix, comme pour les précédentes, sont parfaitement ajustées à la musique, c’est un régal auditif totale. Avant de conclure je ne peux passer sous silence les deux autres chansons « What If » et « Lost in Translation », le premier se démarque par son style plus échevelé, plus rock, ce qui tranche l’ambiance crée avec la première partie de la pièce titre. La seconde nous dévoile une certaine fragilité au début avec la présence de la flute magique de Pia, elle se développe par la suite pour nous donner une pièce de grande qualité.

Ce nouvel album proposé par POOR GENETIC MATERIAL nous présente une production qui, selon moi, approche de près les grandes réalisations de cette année avec un mélange judicieux de sonorités vintages et contemporaines. Les parties vocales sont superbes, elles s'associent à la perfection à un travail complexe des compositions. Chaque instrument est ici placé sur un pied d'égalité, ce qui permet d'apprécier le son de chacun. « Absence » est sans aucun doute l’album qu’il vous faut. Recommandé!

 

TRANSLATED REVIEW (GOOGLE TRANSLATE) BELOW FRENCH TEXT !

Musiciens / MUSICIANS :

 

- Philip Griffiths / Vocals
- Martin Griffiths / Vocals
- Stefan Glomb / Guitars
- Philipp Jaehne / Keyboards
- Pia Darmstaedter / Flute
- Dennis Sturm / Bass
- Dominik Steinbacher / Drums

PISTES / TRACKS

 

1. Absence - Part 1 (12:57)
2. What If? (5:59)
3. Lost In Translation (4:58)
4. Chalkhill Blues (3:42)
5. Absconded (10:38)
6. Absence - Part 2 (18:34)

 

Richard Hawey - October 2016

INTERVIEW HERE

bottom of page