top of page

CHRONIQUE / REVIEW

nathan

nebulosa

Releases information

Release date: April 01, 2016

Format: CD

Label: AMS Music

From: Italy

8,5

CHRONIQUE / REVIEW

CD

 

Encore et toujours une nouvelle pépite en provenance d'ITALIE, berceau insondable de notre musique de coeur, voici NATHAN qui a commencé comme beaucoup par des interprétations des grands des seventies, GENESIS, PINK FLOYD ou SUPERTRAMP.

NATHAN est originaire de SAVONE, ville touristique du nord-ouest de l'ITALIE proche de GENES et donc peu éloignée de la frontière française.

Nous sommes en présence d'un concept album narrant l'histoire d'un peuple à la recherche d'eau dans un monde privé de ses ressources aquatiques…., et qui dit concept dit douze titres enchainés sans temps mort dans le cas présent pour un peu plus d'une heure de musique, soixante-quatre minutes pour être précis.

Il ne sera pas question ici de titres courts ou longs, les morceaux "longs" ou plutôt "mi longs" ayant l'avantage de développements instrumentaux en toute logiques bien plus conséquentes.

S'il faut chercher des accointances ou du moins des ressemblances du côté de la botte, la formation qui me vient immédiatement à l'esprit serait LE ORME, celui des brillantes années septante mais aussi le LE ORME le plus actuel avec ou sans Aldo au chant, groupe typique et mythique qui occupe excellemment le terrain du rock progressif symphonique.

Question chant justement, le phrasé vocal de Bruno LUGARO, par ailleurs bassiste, même s'il n'est pas exceptionnel, passe très bien l'examen, sachant également que l'album n'est pas beaucoup chanté (environ un tiers du temps total), ses intonations évoquant Jimmy SPITALERI, gosier sur l'album de LE ORME "La Via della Seta" en 2011 et surtout vocaliste de METAMORFOSI au cours de ses fameuses années soixante-dix.

La guitare de Mauro BRUNZU se met particulièrement en vedette dans tous les titres un tantinet étirés, particulièrement dans la seconde moitié de l'œuvre avec "A Ferro e Fuoco", "Il Tempo dei miracoli",  "L'Attesa"  ou encore "Il Fiume sa", une six cordes flamboyante et lyrique, toujours en osmose avec les autres instruments et qui offre une alternative à l'autre soliste du groupe.

Le maitre du jeu demeure cependant Piergiorgio ABBA, claviériste à la palette musicale aussi riche qu'un tableau impressionniste ("Diluvio", "Resto qui" avec le piano guilleret de Marco MILANO, "A Ferro e Fuocco" et la plupart des titres déjà évoqués ci-dessus pour la guitare), dont tous les thèmes font mouche.

Une petite sucrerie pour clore l'album avec "Quando Volo" à la beauté diaphane comme quelques gouttes de pluie posées sur une toile d'araignée, eh oui NATHAN cherche de l’eau…. Un disque prometteur qu'il faudra confirmer.

 

Musiciens / MUSICIANS :

 

Piergiorgio Abba - keyboards

Bruno Lugaro - bass and vocals

Fabio Sanfilippo - drums

With the help from :

Marco Milano - piano

Monica Giovannini - backing vocals

Mauro Brunzu - guitar

PISTES / TRACKS

 

1. La Notte Prima (1:17)

2. Diluvio (4:29)

3. Nebulosa (6:13)

4. Resto qui (7:31)

5. Nel Profondo (1:19)

6. La Coltre Viola (2:56)

7. A Ferro e Fuoco (7:15)

8. Il tempo dei Miracoli (8:07)

9. L’Attesa (6:02)

10. Il Fiume sa (9:02)

11. Comandavo il Vento (5:59)

12. Quando Volo (4:06)

 

Philippe André - May 2016

bottom of page