top of page

CHRONIQUE / REVIEW

maelstrom

maelstrom

Releases information

Release date: November 4, 2016

Format: CD

Label: Progquébec

From: Canada

9,0

CHRONIQUE / REVIEW

CD

 

Avant de débuter la chronique, j’aimerais vous mentionnez que le CD dont je vais parler n’est pas une réédition mais bel bien une nouvelle parution de 2016 et ce même si l’album a été enregistré en 1976. Les 5 membres de la formation MAELSTROM ont dû attendre 40 ans avant de voir leur rêve se réaliser ! Comme le groupe le dit si bien « Tel un trésor sonore enfoui dans les replis de l’oubli…» et bien c’est le cas avec la musique de MAELSTROM ! Dès la première écoute vous allez replonger dans l’univers musical de groupes comme GENTLE GIANT, KING CRIMSON, GENESIS et ainsi que de plusieurs formations québécoises comme SLOCHE, HARMONIUM, MANEIGE. Pour ceux qui n’avait jamais entendu parler du quintet, il est important de mentionner qu’ils ont fait les premières de spectacle de PFM, VDGG, THE STRAWBS et ce sans avoir encore sorti leur album même si ce dernier était déjà enregistré.

Créé sous le nom de WAY OUT en 1971, le groupe présente à cette époque des pièces d’artistes connus comme SANTANA, CROW et bien d’autres. Après plusieurs mouvements de personnels c’est en 1974 que le groupe adopte le nom de MAELSTROM et monte un répertoire de chansons dont les paroles sont entièrement en français. Formé de Denis POLIQUIN, Jacques MONTMINY, Gérard MASSE, Jean HUDON et Robert LÉPINE les membres se retrouvent au studio Morin Heights pour enregistrer, au printemps/été 1976, le matériel qu’ils avaient écrit auparavant. Après avoir fait des recherches de compagnies de disques afin de concrétiser le tout, leurs efforts demeurent infructueux, on leur demande trop de compromis et le groupe ne peut tout simplement pas accepter ça. Et c’est tout à leur honneur car on aurait enlevé l’essentiel de leur création musicale. Dès les premières écoutent de l’album avec « Le Manège Enchanté » vous allez découvrir une musique qui aurait pu être enregistré aujourd’hui sans aucun doute. C’est comme si on écoutait un groupe d’aujourd’hui avec l’esprit des années 70’ avec une qualité de production de 2016. Tout au long de l’album on voyage à travers plusieurs formations que ce soit « Chanson d’un Troubadour » ou « Légende pour le Futur », on pense alors à HARMONIUM avec les passages de guitare acoustique ou à GENESIS pour les moments à la basse. « Porte Bonheur » a du GENTLE GIANT surtout dans le jeu de voix. Il y a plein de clin d’œil que vous allez vivre à travers la musique de MAELSTROM et pas de copier/coller ici.  L’emballage est présenté de façon très originale ce qui nous donne une œuvre magistrale. Le travail d’Yves St-LAURENT pour la numérisation des bandes magnétiques est magnifique et sans oublier le travail de mastering de Jacques MONTMINY car sans ce travail colossale le résultat n’aurait peut-être pas été le même. C’est à ce demandé si ce disque était sorti comme prévu en 1976, si le groupe n’aurait pas été un peu avant-gardiste au point vu musical à ce moment-là. Je pense que oui !

Aujourd’hui nous avons le plaisirs de découvrir un joyau de la musique québécoise des années 70’ avec des musiciens de grand talent et qui grâce à leur entêtement à ne pas faire de compromis, nous offrent un projet abouti qui mérite toute notre attention. S.V.P. ne prenez pas 40 ans avant de l’écouter car vous risquez de passer à côté de quelque chose d’important qui vient de chez nous !!

 

TRANSLATED REVIEW (GOOGLE TRANSLATE) BELOW FRENCH TEXT !

Musiciens / MUSICIANS :

 

Denis Poliquin (guitares acoustique et électrique, saxophone, voix principale)

Jacques Montminy (orgue Hammond B3, piano acoustique et électrique, synthétiseur, voix)

Gérard Masse (batterie, voix)

Jean Hudon (basse)

Robert Lépine (vibraphone, marimba, xylophone, percussions diverses)

PISTES / TRACKS

 

1. Le Manège enchanté (4 :49)

2. Chanson d'un troubadour (5 :06)    

3. Porte-bonheur (7 :23)  

4. Maelstrom (4 :54)  

5. Solitude (5 :52)  

6. Légende pour le futur (8 :32)

 

Gerald Hawey- Novermber 2016

bottom of page