top of page

CHRONIQUE / REVIEW

karfagen

spektra

Releases information

Release date: November 28, 2016

Format: Digital, CD

Label: Caerllisi

From: Ukraine

7,1

CHRONIQUE / REVIEW

CD

 

KARFAGEN nous vient d’Ukraine et aujourd’hui ils nous présentent « Spektra », leur huitième album. Ceci est mon premier contact avec la musique du groupe, alors je ne pourrai me référer à ce qu’ils ont produit antérieurement. Je vais me limiter à « Spektra » que voici.

Le groupe œuvre dans la sphère prog symphonique instrumentale et les instruments roi ici sont les claviers. Ils sont partout, tantôt symphoniques, tantôt virevoltants. C’est un peu normal car c’est Antony KALUGIN, le leader du groupe qui s’en occupe. Mais nous avons bien affaire à un groupe complet car pas moins d’une dizaine de musiciens interviennent tout au long de l’album. Ce qui fait que l’instrumentation est variée car on peut y entendre violon, clavecin, mellotron, accordéon, flute, saxophone et même des chœurs masculins et féminins sur la pièce « Terra Incognita ». On y trouve aussi deux intermèdes à la guitare acoustique en « Homonymous » (part1) et (part2)

L’album de 63 minutes est divisé en 3 phases dont 2 durent plus de 20 minutes. Les phases sont subdivisées en pièces plus courtes non reliées entre elles. Ce n’est donc pas un album concept à proprement parler.

Les pièces constituant la première phase sont les plus variées de l’album. Les choses débutent bien avec la pièce « Spektra ». C’est planant avec une petite touche “Gilmourienne” mais ça rappelle beaucoup plus Camel dans leurs pièces instrumentales. « Tranaleatorica 2 », bien que courte a une belle ambiance spectrale. Mention spéciale à « Celebration » qui se taille une place dans les pièces à retenir. Mention aussi à « Troy » qui se démarque du lot.

Ensuite vient la deuxième phase, la plus énergique de l’album. Quatre chansons inspirées de l’Olympe. Ça commence avec « Zeus », une excellente pièce rythmée où les différents instruments se répondent et interagissent. Un moment fort de l’album. Par contre, les pièces « Dionis » et « Poseidon » n’ont rien qui se démarque par rapport aux autres pièces de l’album. L’ambiance s’adoucit un peu avec « Aurora » qui reprend des thèmes entendus précédemment sur l’album.

Vient finalement la dernière phase. C’est la plus apaisante de l’album. Les chansons sont plus calmes. La batterie se fait discrète, laissant place à de l’accordéon et du clavecin sur « Dios Pyros ». Comme son nom l’indique, la pièce « Natural Charm » est charmante avec son mélange de piano, de guitare électrique et de flute. On se laisse porter par son côté relaxant. La pièce qui conclue l’album a été enregistré live en studio. Elle est très apaisante avec son piano et le son de la mer qu’on entend derrière. Une belle façon de conclure l’album.

Donc si vous recherchez la variété, plusieurs thèmes dans une même pièce, « Spektra » saura combler vos attentes et meubler vos après-midi ou soirées d’écoutes. Par contre ce côté trop varié pourrait peut-être en rebuter plusieurs car « Spektra » est un album qui s’apprivoise à long terme.

 

TRANSLATED REVIEW (GOOGLE TRANSLATE) BELOW FRENCH TEXT !

Musiciens / MUSICIANS :

 

- Antony Kalugin / keys, percussion, arrangement, vocals
with:
- Max Velychko / electric, acoustic & 12 string guitars
- Sergiy Balalayev / drums (1,4,5)
- Ivan Rubanchuk / drums (8-11,14)
- Kostya Shepelenko / drums (2,16)
- Oleg Prokhorov / bass (1,2,4,5,16)
- Kostya Ionenko / bass (8-11,14)
- Olha Rostovska / keys, vocalis (2,11), Latin vocals(4)
- Sergii Kovalov / accordion (4,8-11,13) & Latin vocals(4)
- Maria Baranovska / violin (1,2,4,8-10,14)
- Alexandr Pastuchov / basson (8,9,11)
- Roman Gorielov / Latin vocals tenor (4)
- Oleg Pashkovskiy / grand piano (14)
- Lesya Kofanova / flute (14)
- Michail Sidorenko / alto sax (14)
- Olga Vodolazhska / rainstick, shakers, triangle (16)

PISTES / TRACKS

 

PHASE 1

1. Spektra (7:11)
2. Troy (3:33)
3. Transaleatorica II (2:34)
4. Terra Incognita (3:14)
5. Celebration (3:50)
6. Homonymous (Part 1) (2:30)
7. Angel Tears (1:27)

PHASE 2
OLYMPIA (Quadrology) (21:30)
8. Zeus (6:13)
9. Dionis (4:41)
10. Poseidon (5:15)
11. Aurora (5:21)
12. Homonymous (Part 2) (2:35)

 

PHASE 3
13. Dios Pyros (2:56)
14. Natural Charm (5:36)
15. Eye Witness (1:38)
16. Juggler And The Cloud (Studio Live) (4:31)

 

Stephane Couture - December 2016

bottom of page