top of page

CHRONIQUE / REVIEW

jonas lindberg & the other side

pathfinder

Releases information

Release date: September 1, 2016

Format: Digital, CD

Label: Modemusic

From: Suede / Sweden

8,5

CHRONIQUE / REVIEW

CD

 

Avec JONAS LINDBERG and THE OTHER SIDE, nous innovons sur le plan humain car nous sommes en présence d'un octuor ; rassurez-vous il ne s'agit nullement d'un animal préhistorique retrouvé par miracle au fin fond de la Suède mais plus simplement d'une formation de huit musiciens mettant leurs compétences en commun pour notre plus grand plaisir auditif.

 

A noter que le groupe a enregistré seulement deux EPS en 2012 et 2013 avant cet album, qu'il s'agissait auparavant d'un quintet (qui se retrouve ici dans sa globalité) et que tous les musiciens sont des professionnels du monde de la musique en dehors de leur participation à JONAS LINDBERG and THE OTHER SIDE.

 

Que nous propose donc JONAS LINDBERG and THE OTHER SIDE? Un rock progressif classique, facile d'écoute, énergique avec quelques élans heavy pour certaines pièces. Tous les titres sont compris entre cinq et neuf minutes, ce qui permet quelques brillantes envolées instrumentales pour un album qui est par ailleurs beaucoup chanté du fait de la présence de deux vocalistes, Jenny SANDGREN pour les voix féminines et les chœurs et Jonas SUNDQVIST pour les voix masculines solistes et les chœurs et je dirais remarquablement chanté, moi le grand pourfendeur des vocaux insatisfaisants, bien trop souvent rencontré dans d'autres œuvres. JONAS LINDBERG cite comme influences principales, SPOCK'S BEARD, THE FLOWER KINGS, GENESIS, PINK FLOYD et......STING ce qui n'apparait pas comme une évidence lors des premières écoutes hormis peut-être la première nommée. Vous croiserez le côté heavy rock du disque dans "Square One" le morceau d'ouverture où la guitare électrique déchire goulument l'atmosphère tout en restant très lyrique (BOSTON si,si ce n'est pas très loin.....) , "Lost" très radiophonique mais néanmoins très agréable, "Pathfinder" le titre éponyme marqué par une pulsion rythmique, sûrement involontaire qui rappelle.....SIMPLE MINDS (quelle puissance et quel solo de guitare tellurique en final).....et  "Zenith" le seul instrumental du disque, lui aussi avec une guitare incandescente et destructrice mais qui reste mélodique..

 

Vous applaudirez les performances claviéristiques de Ralph OTTOSSON et de Jonas LINDBERG himself dans le long "Peace of Mind" (là c'est vrai, les vocaux lorgnent vers STING, la tessiture vocale de Jonas SUNDQVIST en étant fort proche) performance réitérée avec un beau solo d'orgue Hammond dans l'autre pièce dépassant les neuf minutes, le conclusif "Closer to the Sun" par ailleurs fort influencé par d'autres musiciens suédois (SIMON SAYS/THE FLOWER KINGS).

 

Le consensuel mais consistant "On the Horizon" fait réellement penser aux teutons de SYLVAN, c'est à dire du progressif qui flirte avec de l'AOR, la frontière est mince et fort gouleyante dans le cas présent, encore un tube en puissance, comme pourrait l'être le cinquième "Leaving the World Behind", qui demeure ma "bête noire" du cd, celui-là n'est pas assez prog et vraiment trop "chanson", carton jaune de votre serviteur pour ce titre.

Encore une belle galette pour cette année 2016, décidemment fort riche en nouvelles formations intéressantes à défaut d'être innovantes ; ici STOCKHOLM, à vous QUEBEC.  

 

Musiciens / MUSICIANS :

 

- Jonas Lindberg / bass, keyboards, moog, mellotron, additional guitars, mandolin, vocals

- Jonas Sundqvist / lead vocals

- Jenny Sandgren / vocals

- Michael Ottosson / hammond organ, piano, rhodes, keyboards

- Calle Stålenbring / electric guitars

- Nicklas Thelin / acoustic & electric guitars

- Jonathan Lundberg / drums

- Maria Olsson / percussion

PISTES / TRACKS

 

1. Square One (7:40)

2. Lost (5:16)

3. Peace Of Mind (9:25)

4. Pathfinder (5:40)

5. Leaving The World Behind (5:45)

6. On The Horizon (5:34)

7. Zenith (6:15)

8. Closer To The Sun (9:02)

 

Philippe André - September 2016

bottom of page