top of page

CHRONIQUE / REVIEW

jadis

no fear of looking down

Releases information

Release date: October 24, 2016

Format: Digital, CD, Vinyl

Label: Jadismusic

From: Royaume Uni / UK

8,5

CHRONIQUE / REVIEW

CD

JADIS nous revient en cette fin d'année 2016 avec son neuvième album en vingt-sept ans, ce qui ma foi est fort raisonnable, ni trop, ni trop peu en somme. Gary CHANDLER est toujours le capitaine du vaisseau, Steve CHRISTEY à la batterie est lui aussi toujours présent et la très bonne nouvelle c'est le retour du retraité de la musique Martin ORFORD aux claviers solo, au piano et à la flute.

 

Un album calibré, comme la majorité des productions du groupe de Southampton, la voix et la guitare de Gary CHANDLER, reconnaissables entre mille, nous naviguons en terrain connu, ou plutot en mer connue !Le titre d'ouverture "Listen To Me" a tout d'un hit en puissance porté par la six cordes bien sur avec un bel équilibre entre sa première moitié chantée et sa seconde quasiment instrumentale."Where I Am" est quasiment "hard", puissant, les claviers lui donnent une coloration moderniste mais le chant plutôt déclamé peut déranger. C'est à "Just Let It Happen" qu'ira le plus aisément mes préférences car il est porté dès son entame par les claviers même si la guitare de Gary illumine ce titre dès la deuxième minute, et la paire rythmique (Steve CHRISTEY et Andy MARLOW) enjolive joliment le tout, enfin une guitare basse qui ne se contente pas d'assurer le tempo.

"A Thousand Staring Eyes" nous présente un brillant mix entre une guitare progressivo métallique et des claviers qui semblent s'échapper de quelques combos de la new wave britannique des si décriées années quatre-vingt (aujourd'hui nul ne peut nier l'influence de certaines formations de cette époque). Avec un solo de flute pour changer de saison et aussi pour respirer un peu, nous arrivons déjà au cinquième titre, un instrumental, chose plutôt rare dans la carrière de JADIS, élégant, pastoral et superbe, comme il se doit…"Seed Of Doubt" est un peu dans la même veine tout en étant chanté, plutôt un mid tempo. Les parties centrale, finale et instrumentale du septième titre sont un modèle du genre en matière de leçon de guitare, ouf ti, ça déménage, c'est lyrique et c'est beau, et même très beau, monsieur CHANDLER nous enivre sur ce coup-là !!! Le morceau conclusif et éponyme "No Fear Of Looking Down" est le plus JADIS de l'album, un titre classique qui trouvera certainement sa place comme hymne scénique avec toujours cette six cordes nerveuse et mélodique, énergique et entrainante qui bouscule un peu tout sur son passage avec là encore un passage instrumental où les claviers sont plus présents bien qu’un peu noyé au niveau du mixage.

 

JADIS fait du JADIS et c'est très bien ainsi, allez encore un bon album pour cette décidemment formidable (progressivement parlant) année 2016.

 

TRANSLATED REVIEW (GOOGLE TRANSLATE) BELOW FRENCH TEXT !

Musiciens / MUSICIANS :

 

- Gary Chandler / guitar, vocals, keyboards

- Martin Orford / flute, keyboards solo, piano, hurdy gurdy

- Andy Marlow / bass guitar

- Steve Christey / drums, percussion

PISTES / TRACKS

 

1. Listen To Me (5:34)

2. Where Am I (5:22)

3. Just Let It Happen (7:09)

4. A Thousand Staring Eyes (4:51)

5. Change Of The Season (5:08)

6. Seeds Of Doubt (4:33)

7. Abandoned (6:07)

8. No Fear Of Looking Down (6;38)

 

Philippe André - Novermber 2016

bottom of page