top of page

CHRONIQUE / REVIEW

inphantasia

eyevory

Releases information

Release date: October 21, 2016

Format: Digital, CD

Label: Artist Station Records

From: Allemagne / Germany

8,5

CHRONIQUE / REVIEW

CD

 

Deuxième album pour EYEVORY et même troisième si l'on considère, chose rare, qu'ils ont déjà publié un album en public juste après leur premier album studio. EYEVORY est originaire de BREME au nord-ouest de l'ALLEMAGNE et c'est un quatuor avec deux filles et deux garçons, la parité en musique progressive existe donc. Autre particularité, nous allons parler, brièvement de la pochette de cet "Inphantasia", le travail artistique a été réalisé à BREME par Lakirzz Design et avouons-le c'est une pure merveille. Quant au travail d'enregistrement, EYEVORY a fait mixer l'album présenté ici par Christian MOOS (si EVERON ça vous parle ?) et la masterisation a été confié à rien moins qu'EROC (et là GROBSCHNITT ça doit vous parler…) donc un son clair et puissant même ébouriffant dirais-je par moments.

Et pour rarement changer en matière de rock progressif, nous avons à écouter et à disséquer un concept album ! Le concept album d'un conte de fées qui débute dans l’enfance pour se diriger (nous diriger) vers une nouvelle vie remplie d'amour et d'espoir.........tout un programme !

 

Pour classer EYEVORY, car il faut bien classer pour aider l'auditeur potentiel à choisir, la case rock progressif symphonique énergique convient parfaitement. "In The Cage" vous rappellera immanquablement EDENBRIDGE et le chant de Sabine EDELSBACHER pour rester en TEUTONIE si ce n'est qu'EYEVORY a un joker dans sa manche avec l'utilisation de la flute de Kaja FISCHER qui lui offre une forte valeur ajoutée suivant les morceaux, le refrain de ce titre est un réel bijou et pourtant c'est loin d'être mon préféré. La pièce suivante "The Star" est magnifiée par la reine Flute qui tournicote autour de la brillante guitare de David MERZ, du beau travail. EYEVORY a fait paraitre le morceau éponyme "Inphantasia", introduit lui aussi par la flute en single et effectivement voilà le morceau à fredonner aisément quel que soit vos activités annexes.

 

"Tartarus" le plus long titre de l'album est aussi le plus aventureux, rempli de bidouillages synthétisés destinés à créer l'atmosphère du concept "Inphantasia", pas novateur certes mais intéressant malgré une ligne mélodique peu évidente à suivre. La perle de l'œuvre vient en suivant "Elysium", une délicatesse touchante, aérée par des chœurs d'enfants et mise en vedette par cette satanée Flute, magnifique, lyrique et intemporelle… Bravo les Hanséatiques. L'entrainant et celtisant (oui, oui) "Mundalis" apporte une connotation différente à l'album façon MOSTLY AUTUMN avec encore une fois, la flute comme reine de la fête bien soutenue par des chœurs juvéniles, un retour mélodique appuyé vers les déjà cités EDENBRIDGE dans la seconde moitié du morceau. Le court "Pictures" fait penser à une ritournelle sucrée façon BANGLES, agréable sans plus, tandis que "Human", radiophonique mais pas totalement progressif ne pourra pas rester non plus dans les annales.

 

Plus passionnant se révèle "The Perfect Empire", encore une fois grâce à la flute qui le sauve d'une certaine monotonie avec un invité surprise en la personne de Mike THORNE à la batterie et aux percussions (SAGA). Dernier chapitre, calme, apaisé et symphonique avec "Hope" où apparait un quatuor à cordes qui donne une touche classisante à la pièce présentée. La quasi-totalité de l'album a été composé par Jana FRANK et David MERZ les deux leaders musicaux d'EYEVORY.

 

Nous terminerons en précisant que le groupe allemand a pu déjà se faire connaitre en ouverture des récentes tournées européennes de SAGA et de MANFRED MANN'S EARTH BAND, du beau linge en matière de musique progressive.

 

TRANSLATED REVIEW (GOOGLE TRANSLATE) BELOW FRENCH TEXT !

Musiciens / MUSICIANS :

 

- Jana Frank - Lead & Backing vocals, Bass guitar, Fingersnaps

- Kaja Fischer - Lead & Backing vocals, Flute, Keyboards

- David Merz - Guitars, Synthesizers, Piano, Backing vocals, Fingersnaps

- Arne Suter - Drums

PISTES / TRACKS

 

1. Prologue (2:34)

2. La Cage (7:52)

3. The Star (6:52)

4. Inphantasia (5:44)

5. Tartarus (9:07)

6. Elysium (8:31)

7. Mundalis (8:30)

8. Pictures (3:18)

9. Human (4:11)

10. The Perfect Empire (5:04)

11. Hope (4:29)

 

Philippe André - October 2016

bottom of page