top of page

CHRONIQUE / REVIEW

HOMINIDO

ALADOs

Releases information

Release date: September 7, 2016

Format: Digital, CD

Label: Auto-production / Self released

From: Chili / Chile

7,9

CHRONIQUE / REVIEW

CD

HOMINIDO est un groupe chilien formé en 2012. Deux ans plus tard il lançait leur premier album sous le titre »Estirpe litica» un album concept qui a été bien reçu et chroniqué sur Profil. Le sept septembre 2016 ils ont sorties un second opus « Alados » qui est aussi un album concept qui nous parle des oiseaux qui sont dans leur soit le chili. Leur style de musique est jazz/fusion rock. Le groupe se compose de Pablo CARCAMO à la guitare et aux claviers, Natan IDE à la touch guitare, Rodrigo GONZALEZ MERA à la batterie et percussions, Christopher HERNANDEZ à la trompette, cornet et duduk, Benjamin RUZ au violon et pour la première fois un chanteur masculin Javier BRICENO qui remplace la chanteuse qui a quitté le groupe. Cette production contient onze pistes et est d’une durée de plus d’une heure.

Pour cette production le chant est en espagnol, ce qui n’est pas dérangeant, même que je dirais que ça a du charme, tout coule, c’est doux pour les oreilles. Chaque piste est dotée d’un nom (loca) pour diverses espèces d’oiseaux. «Tenca» ouvre cet opus, elle débute comme une belle journée sous le soleil, où on entend chanter des oiseaux et un bruit de fine cascade, puis vient la batterie qui se joint la guitare qui donne le ton et là le groupe prend son envol, c’est une belle pièce jusqu’à la cinquième minutes où l’on pense que la piste est terminé, mais elle recommence comme au début, je trouve que c’est un presque trois minutes de trop, dommage. «Queltehue» c’est une composition plus pesante, la trompette et le violon se combinent très bien à celle-ci, ça donne une belle mélodie. «Pequen» a un style très rythmé par moment surtout grâce à la trompette, vers la fin c’est intense et très rythmé on en voudrait plus, mais elle se termine rapidement sur un fondue. «Loica» est de style latin, riffs de guitare intense, belle fin avec les cuivres et les percussions. «Chuncho» en est une autre avec du rythme latin qui débute lentement, ambiance mélancolique, les riffs de guitare sont en progression et soutenue par la trompette, à la fin tout redevient calme, belle pièce progressive, c’est celle que je préfère.

Je pense que c’est la première fois que j’écoute une production musicale du Chili. Je dois avouer que j’ai été agréablement surpris du résultat. Le fait qu’il y a de la trompette et du violon donne un plus à cet opus, c’est bien dosé et assez bien fait, il y a de petites erreurs mais ça se corrige en spectacle. Dans l’ensemble j’ai aimé la diversité des pièces et le fait qu’ils n’ont pas essayé d’en mettre trop, c’est une belle qualité. Bravo aux musiciens, cet album vaut l’écoute.

 

TRANSLATED REVIEW (GOOGLE TRANSLATE) BELOW FRENCH TEXT !

Musiciens / MUSICIANS :

 

Pablo Carcamo – guitars, Keyboards
Javier Briceno – Vocal
Natan Ide – Touch guitar
Rodrigo Gonzalez Mera – Drums, Percussions
Cristopher Hernandez – Trumpet, corno, duduk
Benjamin Ruz - Violin

PISTES / TRACKS

 

1-Tenca (8 :03)
2-Cachudito (5 :48)
3-Queltehue (8 :02)
4-Chercan (4 :01)
5-Fio Fio (5 :21)
6-Vari (4 :12)
7-Pequen (4 :29)
8-Loica (4 :46)
9-Traro (6 :20)
10-Chuncho (7 :30)
11-Garza (5 :22)

 

Louis Hamel - November 2016

bottom of page