top of page

CHRONIQUE / REVIEW

erik norlander

surreal

Releases information

Release date: June 21, 2016

Format: CD, Digital

Label: Think Tank Media

From: USA

8,8

CHRONIQUE / REVIEW

CD

 

Nouvel album d’Erik NORLANDER « Surreal » qui fait suite à son album de 2010 « Galactic Collective ». Album principalement instrumental à l’exception de la pièce titre « Surreal » chanté par l’artiste invité Lana LANE.

L’album décolle avec la pièce « The Party’s Overture » dont l’intro nous amène dans une atmosphère à mi-chemin entre l’espace et une église en raison de l’orgue du début et des bruits de l’espace que nous entendions à l’époque de Battlestar Galactica. La première pièce possède un rythme que je qualifierais demi pop-prog avec des interludes plus calmes et parfois qui s’emportent. C’est une musique très bien jouée. « The Galaxy Collector » possède déjà un rythme plus enjoué qui me rappelle un peu « Football Fight » sur la trame sonore de Flash Gordon que Queen avait enregistré. Encore une fois, un excellent morceau avec une atmosphère de l’espace. On sent bien que Erik NORLANDER a un gout développé pour le monde spatial, chose qui n’est pas pour me déplaire mais qui pourrait peut-être déplaire à d’autres. « Suitcase and Umbrella » est une ballade à mi-chemin entre Steve Vai et le coté orchestral du groupe heavy métal Savatage. Pour ceux qui sont des amateurs du groupe UZEB, la pièce « Unearthly » vous rappellera sans doute un peu ce genre d’atmosphère. Le morceau est intéressant et se détache un peu du style des autres pièces car le son d’un tam-tam africain se fait entendre en arrière-plan. Ça donne un côté un peu égyptien à ce segment, chose que j’aime bien. C’est ma pièce préférée de l’album. La pièce titre « Surreal » est chanté par sa conjointe Lana LANE qui possède une très belle voix douce et envoutante. Pièce semi ballade, semi rock, semi-prog. C’est un peu un mélange de tous ces styles à la fois. « El Gran Final » comme l’indique le titre de la chanson qui conclut l’album rappelle un peu les sections instrumentales à la Deep Purple. Chanson avec un groove assez fonceur. Les claviers aux sons interstellaires permettent de garder cette atmosphère spatiale.

En résumé, c’est un bon album de progressif. Ce n’est peut-être pas un album conventionnel pour tous les amateurs de progressif, mais pour ceux qui veulent faire un peu différent, vous serez servi à souhait.

À vous de juger !!

 

Musiciens / MUSICIANS :

Erik Norlander - keyboards 
Mark Matthews - bass 
Nick LePar - drums 
Greg Ellis - percussion 
Alastair Greene - guitars on 1,2,3,4,

 

with

 

Lana Lane - vocals on 5 
Jeff Kollman - guitars on 5 
Mark McCrite - acoustic guitar on 3 
Don Schiff - cello, contrabass and fretless NS/Stick on 2

PISTES / TRACKS

 

1. The Party's Overture 7.51
2. The Galaxy Collectors 10.33
3. Suitcase and Umbrella 7.07
4. Unearthly 8.47
5. Surreal 10.45
6. El Gran Final 11.08

 

Martin Collard - August 2016

bottom of page